cp

  • 1

   L’eau est un bien vital, précieux, qui appartient à tous mais de manière très inégale à travers le monde. Malheureusement bien des personnes ne l’apprécient pas à sa juste valeur or il est indispensable de la protéger. La ressource n’est pas inépuisable.

     Dans le Cantal, pays de montagne que l'on qualifie de Pays Vert, l’eau n’a jamais fait défaut. Elle est très présente, dans l’immédiat tout au moins, même si les périodes de sècheresse ont parfois obligé à des restrictions.

     Point d’acqueduc pour l'acheminer vers les les lieux de vie. Les sources à proximité des habitations, les puits et les nappes phréatiques permettent un approvisionnement suffisant.

     Cette présence de l’eau explique l’existence dans beaucoup de villages d’un petit patrimoine parfois très ancien, souvent bien conservé et entretenu.

     La source, le puits, la fontaine, le lavoir, l’abreuvoir, constituent les éléments de ce petit patrimoine.

     De nos jours il suffit de tourner le robinet et l’eau jaillit pour la consommation, la toilette, pour laver le linge et la voiture, pour arroser les fleurs et les légumes et j’en passe. Bien souvent on la gaspille !

     Il n’y a pas si longtemps, à la fin de la guerre, dans bien des villages il fallait encore se rendre à la source jaillissant parfois loin des habitations. Souvent au point de captage était bâti un petit édifice avec un bassin pour recevoir l’eau.

    Beaucoup de ces sources avaient, paraît-il, des propriétés bienfaisantes permettant de soigner nombre de maladies ou handicaps tels le rachitisme, les maux de tête, et bien d’autres. Les croyances étaient très ancrées dans les esprits.

st mary le Cros fontaine  vezels roussy fontaine chaudesaigues fontaine

                Fontaine de St Mary le Cros (Ferrières St Mary)               Fontaine de Roussy  (Vezels Roussy)                Source d'eau chaude du Par à Chaudesaigues

     Sur le territoire de l’ancienne commune de St Mary le Cros, aujourd’hui rattachée à Ferrières Saint Mary se trouve une source qui porte le nom d’Austremoine, premier évêque de Clermont qui se serait désaltéré en ce lieu, en se rendant aux obsèques de son disciple Mary qu’il avait chargé d’évangéliser la contrée. En souvenir de ce geste fut édifiée, au 13ème siècle, une petite fontaine aux vertus médicinales.

     Dans le petit village de Roussy,près de Vezels, une source jaillit dans un petit bassin aménagé devant l'entrée de l'église.

.    A Chaudes Aigues on compte une trentaine de sources d’eau chaude (entre 45 et 82°). La source du Par est la plus chaude d’Europe (82°). Grâce à ces eaux, un réseau de chauffage par géothermie a permis d’alimenter en chauffage des maisons de la ville. Ce système était en place jusqu'à la décision du conseil municipal de construire le Centre thermal CALEDEN alimenté par  les sources publiques, ouvert en 2009.

     Les puits étaient très présents, il fallait tourner la manivelle pour remonter le seau plein d’eau, c’était un exercice assez pénible. Certaines maisons avaient leur propre puits parfois caché sous un bâti en pierre au toit pointu. Dans certains villages, comme Cros de Ronesque existait un puits communal, toujours présent, où la population pouvait s'approvisionner.

roannes st mary prantignac bex puits clos 

Puits à Prantignac - Roannes St Mary

st chamant  auzeral puits clos 

Puits d'Auzeral- St Chamant

gladines roannes st mary puits clos  

Puits à Gladines - Roannes St Mary

    Le lavoir ou le ruisseau, étaient des lieux de convivialité très fréquentés, où se retrouvaient régulièrement les mères de famille avec leurs brouettes chargées d’une panière pleine de linge, sans oublier le battoir. C'était un lieu de rencontre où les conversations allaient bon train. Quelques uns de ces lavoirs subsistent de nos jours après restauration.

coltines lavoir

Lavoir de Coltines

vic sur cere lavoir 1

Lavoir de Vic sur Cère

     De nombreux villages parmi les plus importants possèdent une ou même plusieurs fontaines, la plupart ont un bassin circulaire avec une colonne centrale d’où jaillissait l’eau. De nos jours, souvent l’eau ne coule plus dans le bassin et la fontaine a perdu de son charme, elle n’est plus le lieu convivial où autrefois les gens se rencontraient pour échanger. C'est le cas de la fontaine située place St Géraud à Aurillac dont il ne reste que la cuve taillée dans un bloc de serpentine. L'absence de sa colonne centrale la rend bien triste ...

     A Dienne on note la présence de deux fontaines, l’une classique avec le bassin circulaire et l’autre avec un bassin de forme plus originale.

murat fontaine

 Murat

aurillac fontaine st geraud (2)

 Place St Géraud Aurillac

 

st simon labeau fontaine 

 Labeau St Simon

 le vaulmier fontaine

 Le Vaulmier

     Il fallait aussi penser aux animaux, en particulier aux bovins qui pouvaient s’abreuver à la fontaine mais aussi et surtout à l’abreuvoir formé d’un ou plusieurs bassins monolithes taillés dans la pierre tels ceux d’Albepierre, de Chalinargues, de Boussac de Saint Simon.

 albepierre abreuvoir 1

Albepierre

 st simon boussac abreuvoir

Boussac - Saint Simon

Patrimoine rural

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

Territoire | Le patrimoine