cp

  • 1

Dernier résultat

Prochain match

Vendredi 18 Septembre 2020 à 19 h Stade Jean-Alric

Stade Aurillacois 14 - Colomiers 19

Essai Saginadze

Essai de Beka Saginadze (photos Jean Pierre Malichier)

Les cantaliens se sont réveillés trop tard !

Fiche technique : 
Aurillac : Stade Jean-Alric
Spectateurs : 2 500 environ
Arbitre: Monsieur Jean Lespes (Comité Ile de France)
Mi-temps: 16 à 0 pour Colomiers

Stade Aurilacois : 2 essais Rhema SAGOTE (53e), Beka SAGINADZE (77e) - 2 transformationS  Anderson NEISEN (54e), Thomas SALLES (78e)
Clomiers : 1 essai Alexis PALISSON (23e) - 1 transformation & 4 pénalités (7e, 15e, 27e, 66e) Thomas GIRARD
Exclusion temporaires :  Roain BEZIAN (32e/42e), Beka SHEKLASHVILI (37e/47e), Clément CHARTIER ( 40e/50e), Edoardo GORI (79e) pour Colomiers - Giorgi JAVAKHIA (20e/30e) pour Aurillac

Composition des équipes

Logo aurillac

15 . J. MCPHEE
14.  A VALENTN13. R. SAGOTE- 12. Th. DUBOURDEAU - 11. L. VAN DAM
9 . H. BOUYSSOU - 10 .  Th. VINCENT
7. P. ROUSSEL (cap) - 8. R. HEWAT  - 6.  B. SAGINADZE
5. G. JAVAKHIA 64 . 5 - DUFOUR 
3 . G. GAJION - 2. L. NIORADZE - 1.  L. SEYROLLE

ballon rugby 3

1. PIRLET -  2 . LARRIEU - 3 . SHEKLASHVILI
  5 . GRANOUILLET - 4 . CHARTIER

6 . TAILLEFER - 8 . BEZIAN -  7. LESCURE
9 .  GORI - 10 . SOULAN
11 . LAFORGUE - 12 .PERRIN - 13 . DEYSEL - 14 . PALISSON
15. GIRARD

Logo colomiers

 Remplaçants à Aurillac: 16.  P. RUDE - 17. A. PLANTIER - 18. M. ROLLAND - 19. L. MAITUKU - 20. B. REGGIARDO -  21. A. NEISEN - 22. Th. SALLES - .23. G. KARTVELISVILI
Remplaçants à Colomiers: 16. PO ELLIOT- 17. DUBOIS - 18. COLETTA  - 19. MACOVEI - 20. ROKODUGUNI - 21.FONTAINE - 22. SEGUELA - 23. DELMAS

 Entraîneurs à Aurillac: Romeo GONTINEAC &  David BANQUET
Entraîneurs adjoints: Mathieu LESCURE - Maxime PETITJEAN

Préparateurs physiques: Sébastien DELPIROU
Entraîneurs à Colomiers: Fabien BERNAU, Julien SARRAUTE, David SKELA
Préparateur physique: Guillaume HOR, Jeremy DEVILLE

Infirmerie Aurillac:

Les semaines se suivent, les matchs aussi, sans pour autant se ressembler ! Ce soir le Stade Aurillacois est descendu de son piédestal. Après sa belle prestation, face aux Isérois, les aficionados attendaient une autre performance de leurs "héros" de la semaine passée. Mais voila, une fois de plus, le sport n'est pas une science exacte.
Certes, le fait de débuter face au vent n'était peut-être pas un avantage ? C'est pourtant un choix que font de nombreuses équipes. (précisons que ce soir ce sont les Columérens qui ont gagné le toss).
Quoi qu'il en soit les Aurillacois ont commis trop de fautes, ont connu un énorme déchet dans de nombreuses phases de jeu. Dans ces conditions il est difficile de mettre en place le jeu prévu. Pour ne rien arranger les stadistes ont du faire face à plusieurs blessures en début de rencontre. Si les cantaliens ont manqué de discipline, les visiteurs n'ont pas été meilleurs dans ce secteur (quatre cartons jaunes, contre un seul chez les locaux). Avec un tel passif de points, on a tendance à vouloir aller trop vite pour combler le retard. En faisant le choix des pénal-touches plutôt que de prendre les points au pied. Ce choix nécessite une maîtrise et une sérénité que les joueurs n'ont plus dans de telles circonstances ce qui réduit, le plus souvent, à néant ce type d' initiatives.

Touche gagnante           Essai Sagote

                             Prise en Touche par Pierre Roussel                                                                          Essai de Rhema Sagote

Avec un passif de 16 points à la pause il était sans doute compliqué de refaire le retard même avec l'aide du vent. Pourtant les cantaliens bénéficiaient d'un autre avantage, non négligeable. Colomiers ayant été sanctionné de trois cartons jaunes, en fin de première période, les locaux allaient jouer à 15 contre 12 durant quelques minutes. Ils ne tiraient aucun profit de cet avantage.
Il aura fallu attendre la 53e minute pour voir, enfin, les stadistes meubler le panneau d'affichage. Sur service de son ouvreur, Andreson Neisen, le centre Rhema Sagote déposait le cuir derrière la ligne Columérenne. Avec la transformation, les cantaliens réduisaient l'écart. Les visiteurs ajoutaient trois points en réussissant leur quatrième pénalité par leur maître buteur Thomas Girard. A trois minutes du terme de la partie les "Cantalous" marquaient leur deuxième essai par le troisième ligne Beka Saginadze, transformé par Thomas Salles, synonyme de bonus défensif. Dans la dernière minute, du temps réglementaire, les cantaliens étaient à deux doigts de réussir le "hold-up" parfait. Une enième faute mettait un terme à cette partie, qui ne restera pas dans les anales du club.
Comment peut-on passer, en une semaine, d'une prestation quasi parfaite à une rencontre sans grande saveur ?
Vendredi prochain les cantaliens se rendront sur la pelouse de "Sapiac" pour affronter des Montalbanais qui ont plutôt réussi leur début de saison (victoire face à Biarritz et partage des points sur la pelouse de Grenoble).
A noter, au cours de cette rencontre, les blessures du jeune talonneur, Luka Nioradze, et celle du demi de mêlée, Hugo Bouyssou. A l'heure ou nous écrivons ces lignes, nous ne connaissons pas encore la gravité de ces blessures.

Guy Batifoulier "Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser."