cp

  • 1

Le Viaduc de Garabit longe l'axe autoroutier Clermont-Ferrand-Béziers (A75). Le projet du viaduc de Garabit, véritable ouvrage d'art, est conçu par l'ingénieur des Ponts et chaussées Léon Boyer (1851-1886), puis finalisé et réalisé par Maurice Koechlin (1856-1946) et Émile Nouguier (1840-1897), chefs du bureau d'étude de l'entreprise de constructions métalliques et de travaux publics fondée par Gustave Eiffel (1832-1923) en 1868.

garabit arche

Inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques depuis le 14 septembre 1965, classé Monument Historique depuis le 18 octobre 2017, le Viaduc de Garabit est également en lice pour une inscription au patrimoine mondial de l'UNESCO. 

Le site de l'association des Amis du Viaduc de Garabit (AMIGA) ainsi que dans l'ouvrage de Patricia Vergnes Rochès, Le Viaduc de Garabit, un géant d'un autre temps regorgent d'informations sur le géant aux pieds de fer.

Le voici sous (presque) tous ses angles ... (Un clic sur l'image pour l'agrandir)

  • Ponts_ferroutiers
  • Sous_le_Garabit3
  • garabit_arche
  • garabit_complet
  • garabit_demi_arche
  • garabit_paysage
  • garabit_pylone
  • sous_le_garabit1
  • sous_le_garabit2
  • un_train_sur_garabit
  • un_train_sur_garabit2

Le chantier dura 4 ans (1880-1884). Long de 552 mètres, le viaduc métallique de Garabit, oeuvre signée par Gustave Eiffel, enjambe majestueusement la Truyère à 122 mètres au dessus du niveau de l'eau. Il a fallu d'abord construire un pont de bois pour relier les deux versants de la vallée.

Jean Compagnon (1837-1900) qui avait déjà travaillé avec Eiffel sur le Douro en 1876 et qui construira également la Tour Eiffel de Paris, est responsable du montage et des travaux sur place. Ce montage, écrit Eiffel, nécessitait une grande précision de fabrication, de mise en place et de calculs; il fallait en effet que les trous de jonction des deux moitiés de l'arc viennent exactement correspondre pour permettre le clavetage. Nous y sommes arrivés avec une précision presque mathématique.

Extraits du mémoire établi par la société des ingénieurs civils, le 1er octobre 1880 sur le viaduc de Garabit et lu par Gustave Eiffel :

... La largeur de la vallée est d'environ 550 mètres ...
Cette traversée exigeait un ouvrage tout à fait exceptionnel pour lequel l' administration ayant en vue l'emploi d'un grand arc analogue à celui du pont de du Douro, à Porto, s'adressa à Mr Eiffel ... On s'est limité à une hauteur de 80 m environ dont 62 m pour la partie métallique sous le tablier et 18 m pour le soubassement en maçonnerie ... L'arc mesure 165 m de corde et 65 m de flèche en moyenne ... Le viaduc comprend 5 travées de 55 m, 50 reposant sur des piles métalliques. Le complément de la longueur est formé par des viaducs en maçonnerie qui en constituent les abords ... Le poids total de cet ouvrage sélèvera à 3200 tonnes environ et son prix, toutes maçonneries comprises, est évalué à 3.100.000 francs, (on est en 1880 ...)

Le pont qui a servi de modèle au viaduc de Garabit est le pont ferroviaire Maria-Pia sur le Douro à Porto (Portugal), ce dernier fut conçu par un autre associé d'Eiffel, Théophile Seyrig. 

Les hommes à l'origine du Viaduc de Garabit :

effeilGustave Eiffel leonboyerLéon Boyer koechlinMaurice Koechlin Emile NouguierEmile Nouguier

* * *

 

Constructions

  • 1
  • 2
  • 3

Territoire | Le patrimoine