cp

  • sites narturels
  • 1

Vous roulez sur la route D 120 en direction d’Argentat, venant de St Paul des landes traversant des lieux-dits à faire frémir : Le Violon, Prentegarde, Avise-toi, à proximité de … l’Hôpital ! Difficile d’imaginer que vous longez un espace naturel sensible étonnant … oui ! Le marais du Cassan et de Prentegarde

Le patrimoine naturel de ce lieu est exceptionnel : il accueille neuf espèces végétales protégées (comme la spirante d’été) et une dizaine d’espèces rares en Auvergne, ainsi qu’une faune riche et variée (odonates (libellules, demoiselles, batraciens, écrevisses, oiseaux, loutres, etc). Ses milieux naturels sont également très diversifiés (lande, chênaies, prairies à molinie, tourbières (1) …)  

.1 marais 3           1 marais 1

Il fut ainsi reconnu comme un Espace Naturel Sensible (ENS) en 2008 (sous le nom de « Zones humides du Bassin de Saint-Paul-des-Landes") et inscrit dans le réseau européen Natura 2000 en vue d’une mobilisation des différents acteurs du site dans le but de prendre des mesures de gestion durable (forêt, parcelles agricoles) et de protection de ses habitats naturels. Le Marais est également inventorié dans les ZNIEFF (Zones Naturelles d’Intérêt Écologique Faunistique et Floristique).

L’Auze, cours d’eau dont le bassin versant recouvre près de 3 500 hectares et plus de 35 kilomètres de linéaire en raison d’un réseau hydrographique particulièrement dense, a permis le développement du marais, compte tenu de l’imperméabilité du sol et de la faible pente. Il s’agit d’un des plus grands secteurs de zones humides de la façade ouest du Cantal et de l’Auvergne.

1 marais 2

L'équilibre précaire actuel entre pâturages et zones naturelles de ce marais est nécessaire à la biodiversité du lieu. Pour l'entretien (prairies à molinies) des bufflonnes y pâturent quelquefois en période estivale.

Il comporte à la fois des tourbières (1) et des zones sèches schisteuses (terre à callune). Vous pouvez y rencontrer :

des Droséra à feuilles rondes (2),  DROSERA      la spiranthe d’été (3) Spiranthe

Ce territoire excite aussi l’imaginaire humain avec des légendes dont celle du « cavalier de St Paul » … mais chut ! On ne peut pas tout vous dire …

Un circuit de balade « découverte » est accessible à tous ainsi qu’un circuit de randonnée autour du marais avec 3 accés possibles : St-Paul des landes, St-Etienne Cantalés et Lacapelle-Viescamp

Nota :

-  Pour une première découverte, un guide est conseillé afin de s’imprégner de ce milieu particulier.

-   On peut télécharger la randonnée à l'aide du site de la CABA : https://www.caba.fr/application-rando-autour-d-aurillac/

        

  • (1) Une tourbière est une zone humide où la quantité d’eau constante empêche la décomposition de la matière végétale qui s’accumule. Cette matière peu décomposée forme la tourbe. Les tourbières ont un intérêt important en cas d’inondation car elles retiennent l’eau et la redistribuent en période de sécheresse. De plus, elles absorbent le carbone de l’atmosphère.
  • (2) La drosera est une espèce emblématique des milieux humides de type tourbières. La drosera est devenue carnivore du fait de la pauvreté de son milieu. Elle capture ses proies grâce aux cils gluants de ses feuilles. Pas d'inquiétude cependant : ses victimes ne dépassent pas la taille du moucheron ou du moustique !
  • (3) La spiranthe d’été : cette petite orchidée peu visible (haute de 10 à 30 cm) est caractérisée par ses petites fleurs blanches disposées en spirale autour de la tige. Ses feuilles sont étroites et disposées à la base de la tige, ce qui la différencie de spiranthe d’automne, dont la rosette est décalée de la tige. Elle fleurit vers la mi-juillet. 

les sites naturels

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4