cp

  • 1

Dernier résultat

Le rugby commence devant

Fiche technique :
Stade Jean-Alric:
  6 000 Spectateurs environ
Arbitre : Monsieur Salem Atthalah (Comité de Franche-Comté)

Stade Aurillacois :  un essai (68e) Jacques Niuwenhuis, une transformation & 5 pénalités (6e, 30e, 40e, 45e, 76e) Jérémy Bourlon .
Lyon :
  un drop-goal  (18e) Xavier Sadourny - deux pénalités (28e & 53e) Pierre-Yves Montagnat.
Exclusion temporaire :
  Xavier Sadourny (41e / 51e), Christian Short (75e )  pour Lyon

Lorsque la mêlée avance, le rugby devient plus facile. Le pack cantalien en a encore fait la démonstration face à de pourtant ambitieux Rhodaniens. Avec une bonne conquête, un combat de tous les instants, en portant le jeu chez l'adversaire, avec une défense hermétique il ne peut pas vous arriver grand chose. C'est ce qui s'est passé ce week-end, à "Jean-Alric" face à l'un des favoris pour l'accession au "Top 14".
Devant près de 6000 supporters, enthousiastes et bruyants, les "rouge et bleu" du Cantal ont validé leur récent succés obtenu sur le terrain d'oyonnax. Avant cette rencontre la méfiance était de rigueure. Les télé-spectateurs qui ont vu le match réalisé par ces mêmes Lyonnais, le week-end dernier face aux Grenoblois devant 32000 spectateurs à "Gerland", pouvaient légitimement craindre pour leurs protégés.
La rencontre n'avait pas commencé de la meilleure façon avec une série de pénalité manquée par le jeune "canonnier "Auvergnat. Même si le pack cantalien avait nettement pris le dessus sur son vis à vis, il fallait concrétiser au tableau d'affichage. Jérémy Bourlon retrouvait enfin ses marques et les stadistes ouvraient le score. Au quart d'heure de jeu Xavier Sadourny faisait clacquer le drop pour l'égalisation. La botte de Pierre-Yves Montagnat donnait même un léger avantage aux visiteurs avant que Jérémy n'égalise, quelques secondes plus tard. Juste avant le repos, suite au carton jaune distribué au capitaine Xavier Sadourny , (pas cher payé car sans la faute de l'ouvreur Rhodanien les Aurillacois allaient à l'essai entre les poteaux). Le buteur maison permettait toutefois aux cantaliens de regagner les vestiaires avec un avantage de trois points.
Dés la reprise, Jérémy Bourlon sanctionnait l'indiscipline des "Gonnès", mais Pierre-Yves Montagnat réduisait l'écart, quelques minutes plus tard , pour un 12 à 9 en faveur des "rouge et bleu". Les stadistes poursuivaient leur domination. Une superbe combinaison entre Pétrus Hauman, relayé par François Herry envoyait Jacques Nieuwenhuis entre les perches. L'écart était fait et les Lyonnais laissaient filer le point de bonnus défensif. Durant les dix dernières minutes ils tentaient de mettre "le feu" à Jean-Alric mais la défense cantalienne, omniprésente, ne lachait rien. A la 75e minute, sur un faute en touche qui coûtait une seconde "biscotte" aux Rhodaniens, Jérémy Bourlon donnait un avantage substantiel et une belle victoire au Stade Aurillacois Cantal Auvergne.
Lors de cette rencontre, un évènement exceptionnel avec la présentation du Bouclier de Brennus gagné haut la main par nos voisins Clermontois était présenté au public Cantalien  par un ex Aurillacois et Asémistes Raphaël Chanal.
Après cette victoire le Stade Aurillacois se retrouve sur la seconde marche du podium. C'est superbe, mais maintenant il va falloir assumer ce nouveau statut et penser déjà à la prochaine rencontre face aux Columérins de Fabien Berneau.