cp

  • 1

Dernier résultat

Dimanche  5 Mai 2019 à 14h30

Ce dimanche 5 mai, à 14 h 30, le Stade Aurillacois ira jouer son maintien sur la pelouse de Nevers, à l'occasion de la 30e et dernière journée de Pro D2. Pour ce rendez-vous fatidique, Thierry Peuchlestrade sera privé de quinze joueurs.

Même pour le dernier match de la saison, le Stade Aurillacois n'aura pas été épargné par les blessures. À Nevers, les Cantaliens devront faire sans Fabro (genou), Nostadt (aine), Karkadze (cheville), Savea (malade), Taukeiaho (ischios), Corbex (mollet), Hézard (mollet), Ostberg (ischios), Van der Walt (commotion), Adendorff (genou), Nouhaillaguet (poignet), Vialle (commotion), Lebreton (épaule), Sharikadze (épaule) et Valentin (adducteurs).

Une hécatombe qui prive le staff de nombreuses solutions (notamment en deuxième ligne) et qui l'oblige une fois encore à s'appuyer sur un bon nombre de jeunes joueurs à l'image de Reece Hewat, Beka Saginadze ou encore Loïc Rouquette.

Seule bonne nouvelle de la mise en place effectuée ce vendredi 3 mai, la présence de Joris Segonds qui se plaignait la veille d'une douleur aux ischios. Si l'ouvreur a participé à toute la séance, il a tout de même pris soin de ne pas trop forcer pour éviter de devoir déclarer forfait pour ce match important.

Nourredine Regaieg "La Montagne & Sport Auvergne"

Ils l'ont fait !
Le Stade conserve sa place en "Pro D2"

Nevers 28 - Stade Aurillacois 26

Equipe

Fiche technique:
Nevers: Stade du Pré Fleuri
Spectateurs: 7 500 environ
Arbitre : Monsieur Mathieu Delpy (Comité de l'Ile de France)
Mi-temps: 14 à 9 pour Aurillac

Stade Aurilacois: 1 essai de Jack Mc Phee - 3 pénalités Joris Segonds (3e), Thomas Salles (36e & 75e) - 4 drops de Joris Segonds (41e, 54e, 59e, 64e)
Nevers: 3 essais de Nasoni Naqiri ( 43e), Théophille Cotte (46e), Jean Yves Zébango (66e) - 2 transformations de Frédéric Urruty (44e), Loïc Le Gal (66e) - 3 pénalités de Loïc Le Gal (4e, 15e, 20e)
Exclusion temporaires : Giorgi Tsutskiridze (43e/53e) (placage rude ?)
Exclusion définitive :

A aucun moment de la partie le Stade Aurillacois n'a mis les pieds en F1.
Mi temps SA/Nevers 14 à 9 - Bourg/Béziers 03 à 06 à ce moment là le stade possède 9 points d'avance sur Bourg
64e minute Bourg obtient le point de bonus offensif. Aurillac mène 23 à 21 le stade possède 4 points d'avance sur Bourg
66e minute Nevers mène 28 à 23 Aurillac possède toujours son point de bonus.
75e minute Bourg possède toujours son point de bonus offensif et Aurillac, mené 28 à 26, conforte son point de bonus défensif.

Compositon des équipes

 Logo aurillac 

15 . MC PHEE 
14.  SALLES 13. COLLIAT - 12. SAGOTE - 11. COERTZEN
9 . BOISSET - 10 .  SEGONDS
7. TSUTSKIRIDZE - 8. MAITUKU - 6. SAGINADZE
4 .ROUSSEL - ALGANS 
3 . OJOVAN - 2. SMITH - 1. SEYROLLE

  ballon rugby 3

 1 MATARADZE -  2 .PO ELIOT - 3 . ROELOFSE
  5 . BARJAUD  - 4 .CEYTE

6 . COTTE- 8 . FRAZER -  7. QURECY
9 .  BERGER - 10 . URRUTY
11 . ZEBANGO - 12 .DERRIEUX - 13 . NAQIRI 14 . RAISUQUE
15.  LE GAL

Logo nevers

Remplaçants à Aurillac: 16. RUDE > SMITH (67e) 17. AMROUNI > SEYROLLE (67e) 18. JAVAKHIA > ALGANS (67e) 19. HEWAT > TSUTSKIRIDZE (57e) 20. ROUQUETTE > 21. DE WET > 22. WAQALIVA > 23. ALVES > OJOVAN (67e)

Remplaçants à Nevers: 16. GENEVOIS > 17. SENECA > 18. RYAN > 19. KAZUBK > 20. FABREGUE > 21. BESSAGUET > 22. HERRY > 23. LOLOHEA

Entraîneurs à Aurillac:Thierry PEUCHLESTRADE &  André BESTER - 
Entraîneurs adjoints stagiaires: Mathieu LESCURE - Maxime PETITJEAN - Tom PALMER
Préparateurs physiques: Sébastien DELPIROU, Arnaud METZER, Anthony NUMITOR

Entraîneurs à Nevers: Xavier PEMEJA - Sébastien FOUASSIER - Guillaume JAN
Préparateur physique: Cyril RAILLARD - Brice JAFFUEL - Maxime MOUTTET

Il ne fallait compter que sur soi même !

Nevers SA 2019

Photo Philippe Fabre

Il fallait un point, au Stade, pour se maintenir en "Pro D2". Soit ils allaient le chercher eux-mêmes, soit ils attendaient que Bourg en Bresse ou Béziers le leur offre ? Ils ont opté pour la première solution.... C'était la bonne. On est jamais si bien servi que par soi même, ce qui confirme le dicton.

Aujourd'hui "Polo" et ses hommes ont fait le "job". Ils ont fait preuve d'un mental extraordinaire. Rien que pour celà nous devons être fiers. Laissons de côté les polémiques, oublions quelques instants les petites déceptions. L'heure est à joie et à la satisfaction.

Non seulement ils sont allé chercher ce point précieux, mais ils sont passés trés près de la victoire. Qu'ils soient "Cantalou" ou venu d'ailleurs, Ils ont fait honneur à ce maillot "rouge & bleu". On ne sait pas encore, de façon précise, quels sont ceux qui seront là, la saison prochaine, mais nous sommes prêt à parier que de tels moments ne ferons que resserer les liens dans le groupe.

N'oublions pas non plus que ce groupe était privé de 15 garçons blessés. Les jeunes, qui les ont suppléés, ont démontré qu'il faudra compter sur eux, la saison prochaine. Dans ce match, sans doute le plus important de la saison, les 56 joueurs, qui ont fait partie de l'équipe durant la saison, sont bien évidemment associés à ce moment important de la vie du club.

Ne soyons pas égoistes, ayons une petite pensée pour les joueurs de l'Ain. En voyant leurs larmes, à la fin de la rencontre, on ne pouvait s'empêcher de penser qu'elles auraient pu couler des joues de nos protégés. Ayons également une pensée pour notre Louis qui doit, quelque part, être fier de ses anciens partenaires. Cette saison n'aura pas été un long fleuve tranquille, pour notre Stade Aurillacois. Elle se termine mieux qu'elle n'avait commencé et c,est heureux.

Sans dissocier les 23 acteurs et leur encadrement, de cette belle performance, nous ne voudrions pas passer sous silence les 4 drop-goal réussis par Joris Segonds. Assez exceptionnel pour être signalé. Ces douze points ont fortement contribué au résultat final. D'autant plus exceptionnel que pas un seul drop n'avait été réalisé au cours de la saison.

Maintenant il ne reste plus qu'à attendre l'arrivée des guerriers pour les féliciter comme il se doit. Ils devraient rejoindre la capitale Cantalienne aux environs de 22h30 / 23 heures.

L'intersaison va paraître longue. En attendant, les supporters devront sans doute patienter quelques jours avant de connaître la liste des joueurs qui viendront compléter le groupe actuel, pour la prochaine saison.

Maintenant place aux vacances du 18 mai au 24 juin

Les Cantaliens ont encore quelques jours d'entraînement au programme, jusqu'au vendredi 17 mai. Ils pourront ensuite profiter de cinq semaines de repos jusqu'à la reprise fixée au lundi 24 juin.

 Le championat reprendra le vendredi 23 Août. Il y aura donc huit semaines de préparation. Comme les saisons précédentes, l'équipe devrait partir en stage, dans le cadre du challenge "Armand Vaquerin". Avant la reprise, du championnat, elle devrait effecuer 3 ou 4 rencontres de préparation.
 
Bonnes vacances à tous

Guy Batifoulier "Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser."