cp

  • 1

Dernier résultat

Vendredi 12 Avril 2019 à 20h 

Vannes 25 - Stade Aurillacois 5

Les Cantaliens mal récompensés de leurs efforts

Equipe

Fiche technique:
Vannes : Stade De la Rabine
Spectateurs: 8000 environ
Arbitre : Monsieur Régis Guatelli (Comité du Lyonnais)
Mi-temps: 13 à  5 pour VannesStade Aurillacois : 1 essai Giorgi Javakhia (6e)
Vannes: 3 essais de Gwénaël Duplenne (34e), Anthony Bouthier (51e), Kitione Kamikamica (73e) -  2 pénalités ( 21e, 39e) de Christopher Hilsenbeck - 2 transformations de Christopher Hilsenbeck (35e), Jules Le Bail (74e)  
Exclusion temporaires :  Latuka Maitku (60e/70e), Jone Wakaliva (71e/81e) pour Aurillac - PagakalasioTalifi (78e) pour Vannes
Exclusion définitive :

Compositon des groupes

Logo aurillac

15 . SALLES  
14.  GAVEAU 13. SHARIKADZE  - 12. CASSAN  - 11. WAQALIVA
9 . BOUYSSOU  - 10 .  SEGONDS
7. ROUSSEL - 8. LEBRETON - 6. MAITUKU
4 .JAVAKHIA  - CORBEX  
3 . OJOVAN - 2. RUDE - 1. NOSTADT 

  ballon rugby 3

 1 . KOLINGAR  -  2 . LEAFA  - 3 . KITE
  5 . PICQUETTE  - 4 . CRAMOND
6 . GOUFAN
- 8 . BOLENAIVALU - 7. CHALMERS 
9 .  CAZENAVE - 10 . HILSENBECK
11 . DUPLENNE - 12 . VULIVULI - 13 . HOLDER - 14 . BLY 
15 .  BOUTHIER

 Logo vannes

Remplaçants à Aurillac: 16. SAVEA > RUDE (68e) - 17. GUIBERT > NOSTADT (68e) - 18. ALGANS > JAVAKHIA (68e) - 19. ROUQUETTE > ROUSSEL (68e) - 20. NOUHAILLAGUET- 21. BOISSET > CASSAN (74e) - 22. DE WET > SEGONDS (41e) - 23. LEVEQUE > OJOVAN (68e)

Entraîneurs à Aurillac:Thierry PEUCHLESTRADE &  André BESTER - 
Entraîneurs adjoints stagiaires: Mathieu LESCURE - Maxime PETITJEAN - Tom PALMER
Préparateurs physiques: Sébastien DELPIROU, Arnaud METZER, Anthony NUMITOR: CC

Remplaçants à Vannes: 16. BLANCHARD- 17. SENECA - 18. JONES - 19. KAMIKAMICA - 20. LE BAIL - 21. MOUROT- 22. POPELIN- 23.  TAFILI
Entraîneurs à Vannes : Jean Noel SPITZER - Gérard FRAZER  - Préparateurs physiques: Simon BOISBLUCHE

Infirmerie Aurillac
Première ligne: Grégory FABRO - Anthony  ALVES  - Giorgi KARKADZE - Youssef AMROUNI - Lotu TAUKEIAHO - Lucas SEYROLLE (à l'échauffement)
Seconde ligne Christian OSTBERG - Baptiste HEZARD
Troisième ligne: Shaun ADENDORFF - Marius VIALLE - Giorgi TSUTSKIRIDZE
Trois quarts: 
Albert VALENTIN - Jack MCPHEE - Yann LOHORE

Mis au repos: Adriaan SMITH, Peet VAN DER WAL, Thomas DUBOURDEAU, Bastien COLLIAT, Adriaan-Jacobus COERTZEN, Rhema SAGOTE, Jacques NEL, Anzize SAID-OMAR, Eroni TUWAI

Frustation, fièrté et tristesse mélangées !

Commençons par le positif. Nous avons vu, ce soir, un public Breton des plus respectueux. Cela contraste avec ce que l'on a l'habitude de voir et d'entendre sur un trop grand nombre de stades. Nous avons vu également un Stade Aurillacois entreprenant, combatifs, courageux, dominateurs dans les phases de conquête, sauf peut-être une touche quelque peu approximative. Malheureusement celà n'aura pas été suffisant. Quelques ballons perdus en route ont fait le bonheur des Bretons. Disons également que, même si les Cantaliens ont commis des fautes, l'arbitrage ne nous a pas semblé totalement équitable. Les stadistes n'auraient peut-être pas ramené la victoire, mais ils ne méritaient pas un score aussi sévère, même s'il est honorable.
Pour corser l'addition, Colomiers gagne à Biarritz et Bourg en Bresse s'impose devant Montauban. On a connu des jours meilleurs. 

Revenons quelques instants sur cette dernière rencontre. Pour les puristes elle se situe aux entipodes de celle disputée dans l'Ain, il a deux semaines. Nous avons mentionné, plus haut, les vertus affichées, ce soir, par les joueurs du Cantal. Le résulat ne se fit pas attendre. Dés la première mêlée le ton était donné. Les Auvergnats imposaient leur puissance. Le pack Breton était sanctionné. Penal-touche, ballon capté par les "rouge & bleu" (en blanc et rouge pour la circonstance). Essai du puissant seconde ligne Giorgi Javakhia. La transformation difficile était manquée. On avait compris que les visiteurs n'étaient pas venu en Bretagne pour faire du tourisme. Durant vingt minutes ils menèrent la vie dure aux locaux. Joris Segonds tentait même une pénalité des 55 mètres qui ratait de peu la cible. Mais en face il y avait un sérieux candidat aux phases finales. Petit à petit il faisait son retard. Une première pénalité était réussie par Christopher Hilsenbeck (3 à 5). A la demi heure de jeu un ballon laissé en route, par les Cantaliens, était exploité par l'ailier Gwénaël Duplenne qui applatissait sur le poteau de touche. La transformation difficile était réussie par le buteur local (10 à 5). Ce dernier rajoutait trois points sur nouvelle pénalité (13à 5) à la pause.
Lors de la seconde période, les Cantaliens étaient toujours présents. Hélas ils commettaient quelques fautes qui allaient leur coûter cher. Un ballon perdu en touche était exploité par l'arrière local, Anthony Bouthier, qui marquait, lui aussi, sur le poteau de touche (18 à 5). Sur ces deux premiers essais, l'arbitre a du consulter ses assesseurs  avant de les valider. Les "Cantalous" ne baissaient pas les bras, pour autant. Au contraire ils n'étaient pas loin de marquer leur deuxième essai. Pierre Gaveau se jetait sur un ballon, qui roulait dans l'en-but. Malheureusement il était devancé, d'un doigt, par le défenseur local. Les solides Vannetais reprenaient leur marche en avant. C'est finalement le troisième ligne, remplaçant et futur Briviste, Kitione Kamikamica qui marquait, en force, le troisième essai pour Vannes. Avec la transformation le score devenait bien trop sévère, pour des Cantaliens qui n'ont jamais abdiqué. Ils ont néanmoins réussi à priver les Bretons du bonus offensif.

Maintenant le Stade n'a plus le choix. L'équation est simple. Sur les deux rencontres à disputer, Aurillac doit en gagner une, Bourg et Colomiers doivent en perdre une. Il faudra donc, impérativement, vaincre les Biarrots, dans 15 jours, à Jean Alric. A cette occasion il faudra tout mettre en oeuvre pour remplir le stade. Les joueurs ont besoin d'un public nombreux pour les soutenir.

Guy Batifoulier "Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser."