cp

  • 1

Dernier résultat

Vendredi 05 Avril 2019 à 20h stade Jean-Alric
Fiche technique:
Aurillac: Stade Jean-Alric
Spectateurs: 6500 spectateurs environ
Arbitre : Monsieur Jonathan Gasnier (Comité du Pays Catalan)
Mi-temps:14 à 5 pour Aurillac

Stade Aurillacois 14 - CA Brive 11

                            Cherchez lintrus

Fiche technique:
Aurillac: Stade Jean-Alric
Spectateurs: 6500 spectateurs environ
Arbitre : Monsieur Jonathan Gasnier (Comité du Pays Catalan)
Mi-temps:14 à 5 pour Aurillac
Stade Aurillacois : 1 essai Latuka Maituku (17e) - 3 pénalités de Joris Segonds (4e, 21e, 36e)
Brive: 1 essai de Guillaume Namy (28e) - 2 pénalités de Thomas Laranjeira ( 48e & 72e)
Exclusion temporaire :
Exclusion définitive :

Composition des équipes

Logo aurillac

15 . COERTZEN
14 . VALENTIN 
13 .  COLLIAT - 12 . SAGOTE - 11. SALLES
9 . BOISSET - 10 .  SEGONDS 
7.  TSUTSKIRIDZE - 8 .  ADENDORFF -  6 . MAITUKU 
4 . ROUSSEL - 5 . VAN DER WALT 
3 . OJOVAN - 2. SMITH - 1 . SEYROLLE 

ballon rugby 3

 1 DEVISME-  2 .ACQUIER - 3 . BAMBA  
  5 . UYS  - 4 .P. MARAIS

6 . R. MARAIS- 8 . FA'ASA'O -  7.VOISINN
9 .  LOBZHANIDZE- 10 . LARANJEIRA
11 . MAMY - 12 .GALALA - 13 . MIGNARDI 14 . ROMANET
15. SCHOLES

Logo brive

Remplaçants à Aurillac: 16. RUDE > SMITH (65e) - 17. NOSTADT > SEYROLLE (50e) - 18. CORBEX > TSUTSKIRIDZE (32e) - 19. LEBRETON > ADENDORFF (25e) - 20. BOUYSSOU - 21. SHARIKADZE  > VALENTIN (55e) -  22. ? - 23. AMROUNI
emplaçants à Brive: 16. DA ROS - 17. ASIESHVILI  - 18.  LEBAS - 19. GIORGADZE - 20. MARQUES- 21. OLDING- 22.  ARANDA - 23. THOMAS

Entraîneurs à Aurillac:Thierry PEUCHLESTRADE &  André BESTER - 
Entraîneurs adjoints stagiaires: Mathieu LESCURE - Maxime PETITJEAN - Tom PALMER
Préparateurs physiques: Sébastien DELPIROU, Arnaud METZER, Anthony NUMITOR

Entraîneurs à Brive: Jeremy DAVIDSON,  Didier CASADEI,Jean Baptiste PEJOINE - Préparateurs physiques: stephane POLLY, Romain DUBOIS, Josan CUSSINET

Infirmerie Aurillac:
Première ligne: Grégory FABRO, Anthony ALVES, Vano KARKADZE, Lotu TAUKEIAHO
Deuxième ligne: Christian OSTBERG - Baptiste HEZARD 
Troisième ligne: Flavien NOUHAILLAGUET
Demis: 
Trois quarts: Jack MC PHEE

Un Stade Aurillacois des grands jours !

 Aurillac et le Cantal étaient en fête ce 5 avril 2019. D'abord le département fêtait les 10 ans de la marque territoriale "Cantal Auvergne". A cette occasion le Président du Conseil Départemental, Bruno Faure, avait invité un plateau de personnalités. Jean Todt Président de la Fédération internationale du sport automobile et ancien dircteur de l'écurie "Ferrari", à l'époque de Michael Schumarer. Il n'était pas seul. Thierry Lhermite, l'acteur amoureux du Cantal était à ses côtés. On a pu voir aussi Fanny Agostini, l'animatrice et présentatrice TV de Thalassa. Carole Montillet maraine de la station du Lioran, Sébastien Piqueronies, manager des champions du monde des moins de 20 ans, pur Aurillacois. Philippe Propage entraîneur de l'équipe de France de Trail. Eric de Cromières Président de l'ASM , sans oublier le maître de cérémonie, Marc Maury, un autre Cantalien, speaker officiel du Stade de France mais aussi d'évènements sportifs mondiaux. Vincent Descoeur, député du Cantal, était bien évidemment présent. Après la cérémonie d'anniversaire, au Conseil Départemental, tout ce beau monde prenait la direction du stade "Jean-Alric", pour assister à un autre grand évènement, la réception du voisin Briviste pour la 27e journée du championnat de rugby "Pro D2"
A cette occasion le coup d'envoi fictif, de la rencontre, était donné par Jean Todt avec Thierry Lhermite à ses côtés. Le grand bal pouvait commencer.

C'est devant un public record que Monsieur Gasnier libérait les 30 acteurs. A peine 4 minutes de jeu et le buteur local, Joris Seconds, donnait les premiers points à son équipe. Le match était engagé, les deux équipes ne se faisaient aucun cadeau, ça tapait fort comme on dit dans le jargon du rugby. Le buteur Corrézien Thomas Laranjeira échouait dans sa première tentative. Le pack cantalou prenait le dessus sur la mêlée de Demba Bamba. Le jeune international Français avait trouvé son maître en la personne d'un autre jeune stadiste Lucas Seyrolle. Les Aurillacois avaient pris le match par le bon bout. Les "rouge & bleu" occupaient le terrain visiteur. Une magnifique action envoyait le puissant 3e ligne, Latuka Maituku, derrière la ligne. La transformation, difficile, était manquée. Qu'à cela ne tienne. Les Cantaliens, malgré la résistance des "Coujoux", poursuivaient leur travail. Ils étaient récompensés par une nouvelle pénalité de Joris Segonds (11 à 0) à la 21e minute. Peu avant le demi-heure de jeu, les visiteurs réduisaient le score par un essai, en coin, du trois quart aile Guillaume Namy (11 à 5). Quelques minutes avant la pause les Brivistes étaient une nouvelle fois sanctionnés. Le canonnier local donnait 3 points de plus à son équipe (14 à 5) c'était le score à la mi-temps. 

En touche         Melee conquerante

                                Belle prise de Pett Van der Walt                                                  Mêlée gagnante pour les Cantaliens

 

Essai Maituku

Essai de Latuka Maituku

En seconde période, vent de face cette fois, les hommes de Paul Boisset n'avaient nullement l'intention de lâcher quoi que ce soit. Les Corréziens, probablement recadrés par Jérémy Davidson et son staff, semblaient décidés à refaire leur retard. Thomas Larenjeira réduisait l'écart sur pénalité (14 à 8). Les Cantaliens ne baissaient pas la garde. Les visiteurs voulaient enfoncer le clous. Un essai transformé et la victoire changeait de camp. Nouvelle pénalité accordée aux visiteurs. Ces derniers choisissent la penal-touche, mais se font chiper le ballon par les Cantalous. La tension est à son comble. Face à la résistance des Auvergnats, les "Coujoux" se disent qu'un point serait mieux que rien. Thomas Larenjeira prend les points au pied (14 à 11). Il faut encore tenir 8 minutes. Dans un tel contexte c'est très long. L'intensité est à son comble. Les Cantaliens se dégagent de la pression visiteuse et investissent le camp Corrézien. Il faut tenir encore deux minutes. Les "rouge & bleu" gardent la balle au chaud. La sirène retentie et le valeureux capitaine "Polo" envoi "la gonfle" dans les Marathon. Les 7000 spectateurs sont debout et les joueurs laissent éclater leur joie.

Le stade Aurillacois vient de faire un nouveau pas vers le maintien même si ce dernier n'est pas, mathématiquement, assuré. Il reste encore trois rencontres. Les stadistes doivent se déplacer à Vannes et Nevers, pour la dernière journée. Entre temps ils recevront un Biarritz euphorique après sa victoire sur la pelouse de son éternel rival et voisin Bayonne. Colomiers, de son côté, devra se déplacer à Biarritz, recevoir Angoulême et terminer sur la pelouse d'Aix en Provence. Bourg en Bresse va recevoir Montauban avant de se déplacer à Mt de Marsan et terminer par la réception de Béziers. Supporters faites vos jeux !

Guy Batifoulier "Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser."

Photos de Jean Pierre Malichier