cp

  • 1

Dernier résultat

Prochain match

Vendredi 25 janvier 2019 à 20h  Stade Jean-Alric

Stade Aurillacois 23 - Colomiers 18

Aurillac au bout du suspens !

Equipe

 

Fiche technique:
Aurillac: Stade Jean-Alric
Spectateurs: 1 500 environ
Arbitre : Monsieur David Beun (Comité de Provence)
Mi-temps: 10 à 6 pour Colomiers
Stade Aurillacois : 2 essais Jack Mc Phee (50e), Pierre Roussel (62e) - 2 transformations et 3 pénalités Joris Segonds (30e, 39e, 42e)
Colomiers: 2 essais Mihai Macovei (22e), Venione Voretamaya (79e) - 1 transformation (23e) et 2 pénalités (36e et 74e) Thomas Girard
Exclusion temporaire : Randall Kamea (42e/52e) pour Colomiers
Exclusion définitive : Flavien Nouhaillaguet (68e) pour Aurillac

Compositon des équipes ( groupes)

Logo aurillac

15 . MC-PHEE
  14 . 
VALENTIN 13 .  COLLIAT - 12 . SHARIKADZE  - 11.  COERTZEN
9 . BOISSET - 10 .  SEGONDS  
7. ROUSSEL -  8 . MAITUKU  - 6 . SAGINADZE
4 . HEZARD  - 5 .CORBEX 
3 . ALVES - 2. SMITH  - 1 . NOSTADT 

  ballon rugby 3

 1 . WEBER -  2 . TURASHVILI- 3 . SHEKLASHVILI
  5 . CHARTIER  - 4 . GRANOUILLET
6 . 
BECO (cap) - 8 . BEZIAN - 7. MACOVEI
9 .  INIGO  - 10 . POET
11 . VORETAMAYA - 12 . KAMEA 
- 13 . PIMIENTA - 14 . LAGAIN 
15 .  GIRARD

 Logo colomiers

 

Remplaçants à Aurillac: 16  KARKADZE > SMITH (41e) - 17 SEYROLLE > NOSTADT (48e) - 18 JAVAKHIA > CORBEX > (67e) - 19 NOUHAILLAGUET > SAGINADZE (61e)  - 20 BOUYSSOU - 21 SALLES > SHARIKADZE (55e) - 22 DUBOURDEAU- 23 OJOVAN > ALVES (61e)

Entraîneurs à Aurillac: André BESTER - Thierry PEUCHLESTRADE
Entrîneurs adjoints stagiaires: Mathieu LESCURE - Maxime PETITJEAN - Tom PALMER
Préparateurs physiques: Sébastien DELPIROU, Arnaud METZER, Anthony NUMITOR

Remplaçants à Colomiers16  BARLOT - 17 DUBOIS  - 18  ANTONESCU - 19 BROWNING  - 20 COLL - 21 FAJARDO - 22 CAZENAVE - 23 PIRLET 

Entraîneurs à Colomiers: Olivier BARAGNON - Marc DANTIN - Julien SARRAUTE  . Préparateurs physiques: David GOUZE - Jeremy DEVILLE

Infirmerie Stade Aurillacois:
Première ligne: Grégory FABRO - Lotu TAUKEIAHO - Youssef AMROUNI - Pierre RUDE - Kevin SAVEA - Ewald Van der WESTHUZEN
Deuxième ligne: Christian OSTBERG - Pett Van der WALT
Troisième ligne:Shaun ADENDORFF - Giorgi TSUTSKIRIDZE
Demis: Pieter Steyn DE WET
Trois quarts: Jone WAQALIVA - Yann LOHORE - Jena-Philippe CASSAN - Pierre GAVEAU - Maxime FUCINA

Le stade Aurillacois se devait de l'emporter, face à un concurent direct, pour le maintien. Ce ne fut pas simple, mais l'essentiel était bien la victoire. Même si les cantaliens ont concédé le point de bonus défensif, aux Columérins, ils les devancent de huit points au classement.
Il aura fallu attendre la seconde période pour voir, enfin, les Aurillacois prendre l'ascendant sur leur adversaire. La première période fut compliquée. Durant les cinq premières minutes ils laissèrent le ballon aux visiteurs. Lorsque qu'ils eurent la possession, ils ne surent pas en tirer profit. Installés dans les 22 adverses, les hommes de Paul Boisset ne purent franchir la ligne, face à une défense visiteuse très efficace. Devant autant de résistance les "bleu & rouge" décidèrent de prendre les points au pied, mais Joris Segonds échoua dans sa première tentative. Puis les columérins investirent, à leur tour, les 22 cantaliens. Un scénario identique à celui des cantaliens, quelques minutes plus tôt. Eux, par contre, ne lais
sèrent pas passer l'occasion de concrétiser, face à une défense cantalienne plus friable. C'est ainsi que le troisième ligne, Mihai Macovei déposait le ballon derrière la ligne Aurillacoise. Avec la transformation de Thomas Girard, les stadistes se trouvaient menés de sept points. Joris Segonds reduisait le score, sur pénalité, mais le buteur visiteur lui rendait la politesse, trois minutes plus tard. Puis Joris Segonds passait une nouvelle pénalité 10 à 6 pour les visiteurs, à la pause.

Les cantaliens profitaient du carton jaune, infligé à un columérin, pour ramener leur équipe à un point de l'adversaire. A partir de cet instant, les Aurillacois allaient, enfin, prendre les choses en main. Suite à une bonne mêlée, Albert Valentin débordait sur son aile, avant de servir son arrière, Jack Mc Phee, qui franchissait les vingt derniers mètres, avant de déposer le ballon derrière le ligne. Avec la transformation, les stadistes cantaliens passaient en tête, pour la première fois de la partie. 16 à 10 à la 50e minute. Cette réalisation avait redonné confiance aux "Cantalous". Dix minutes plus tard, les avants progressaient et Pierre Roussel inscrivait le deuxième essai, transformé également. 23 à 10. Les cantaliens semblaient avoir fait le break. Une faute d'indiscipline valait un "rouge" à Flavien Nouhaillaguet et trois points de plus pour Colomiers. Ces derniers, en supériorité numérique, sentaient qu'ils pouvaient profiter de cette situation et ramener quelque chose de leur voyage dans le Cantal. Ils avaient bien raison. Les cantaliens subissaient et Colomiers envoyait son trois quart aile, Verone Voretamaya, dernière la ligne. La transformation était manquée, mais les visiteurs tenaient le point de bonus défensif (23 à 18) , inespéré un quart d'heure plus tôt. Il restait quelques secondes, tout pouvait arriver y compris une défaite pour les cantaliens. Les visiteurs tentaient le tout pour le tout. Heureusement, pour les cantaliens, un en avant dans les arrêts de jeu mettait fin au suspens.

Les Aurilacois prenaient quatre points précieux dans la course au maintien. Rien n'est joué, pour autant, car les autres résultats, des mal classés, ne sont pas favorables aux cantaliens.

Prochain match, tout aussi important, dimanche 10 février avec la réception des biterrois en grande forme actuellement. En atendant, les joueurs vont profiter de quelques jours de repos bien mérités. Espérons qu'ils serviront à recharger les "accus" et aux trop nombreux blessés, de retrouver le terrain.

Guy Batifoulier " Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. "