cp

  • 1

Dernier résultat

Prochain match

Jeudi 01 Avril 2021 à 18h30

Stade Aurillacois 27 - Perpignan USAP 27

Avant la rencontre:
Aurillac face à la montagne Catalane. Ne pas se poser de question, faire preuve caractère, tout donner afin de ne pas avoir regret!

 Encore une victoire échappée dans les dernières secondes !
Peut-on parler de malédiction ?

SA Perpignan 01 04 2021

La mêlée un des points forts du Stade Aurillacois

Fiche technique : 
Aurillac : Stade Jean-Alric
Spectateurs : Huis-clos. 
Arbitre: Monsieur Thierry Mallet Comité Drome-Ardèche
Aurillac: 3 essais Latuka Maituku (4e), Luka Niordadze (10e), de pénalité (30e) - 2 transformations (5e et 11e) et 2 pénalités (55e et 60e) Thomas Vincent

Perpignan: 4 essais S. Eru (6e), Mathieu Acebès (17e), Quentin Walcker (22e), T. Labouteley (78e)
Mi-temps: 21 à 17 pour Aurillac
Exclusions temporaire:
Exclusion définitive : 

Composition des équipes

 Logo aurillac

 15 . A. NEISEN
14.  L. VAN DAM 13. AJ. COERTZEN - 12. Th. DUBOURDEAU - 11. A. VALENTIN
9 . P. BOISSET - 10 . Th. VINCENT
7. P. ROUSSEL (cap) - 8. D. TISON - 6.L. MAITUKU
5. JB. SINGER - 4. M. ROLLAND
3 . G. KARTVELISHVILI - .L. NIORADZE - 1.  A. PLANTIER

 ballon rugby 3

 1. Q. WALCKER -  2. L. LAM - 3 . D. KUBRIASHVILI
  5 . S. ERU -  4 .T. LABOUTELEY

6. C. CHATAU .  - 8 M. FALEAFA. -  7. BACHELIER
9 . ECOCHARD  . 10. VALAVOLA
11 . PUJOL - 12 . DE LA FUENTE - 13. M. ACEBES - 14 . L. DUBOIS 
15. J. FARNOUX

Logo USAP

Remplaçants: 
Aurillac: 16. B. RIEU > NIORADZE (67e) - 17. L. SEYROLLE > PLANTIER (61e) puis SEYROLLE (67e) - 18.O. HAVILI > ROLLAND (61e) puis ROLLAND > SINGER (70e - 19. M. PROFIT > MAITUKU (48e) - 20. B. REGGIARDO > BOISSET (74e) - 21. Th. SALLES > VALENTIN (70e) - 22. B. COLLIAT > COERTZEN (50e) - 23 T. DANIEL-MESSIN > KARTVELISHVILI (67e) puis KARVELISVILI > DANIEL-MESSIN (77e)

Remplaçants à Perpignan: 16.GELI - 17.S. LOTRIAN - 18. MAAFU- 19. REYNAUD - 20. VELARTE -  21. JEUNE JOLY - 22. FERNANDEZ - 23. JINTCHARADZE

Entraîneurs à Aurillac: Romeo GONTINEAC
Entraîneurs adjoints: David BANQUET - Mathieu LESCURE - Maxime PETITJEAN

Préparateur physique: Sébastien DELPIROU
Entraîneurs à Perpignan: Christian LANTA - Perry FRESHWATER - Patrick ARLETTAZ
Préparateur physique: Marc MILHAU - François & Ange COSTELLA.  

D'énormes regrets, après avoir mené quasiment durant 78 minutes. Ce contre malheureux sera difficile à digérer. Ne jetons pas, pour autant, la pierre sur l'auteur du dégagement contré. Cela peut arriver à n'importe qui. Sans doute Paul Boisset a manqué dans la gestion de ces dernières minutes. Par ailleurs on se demande pourquoi ni l'arrière, ni l'ailier n'étaient  là pour couvrir cette zone de terrain. Néanmoins, prendre deux points au leader de "Pro D2" n'est peut-être pas une si mauvaise affaire que cela, d'autant que certains avaient promis une sévère correction aux cantaliens!
Les Aurillacois ont réalisé de bonnes choses face à cette équipe Catalane, qui représente ce qui se fait de mieux dans ce championnat. Marquer trois essais à l'une des meilleures défense (30 essais encaissés contre 29 pour Vannes) n'est pas anodin. La pack cantalien a dominé son vis à vis, jusqu'à obtenir un essai de pénalité. La défense n'a pas été au chômage. Avants et trois quarts n'on pas laissé leur part "au chat", même s'ils on encaissé quatre essais, dont certains auraient sans doute pu être évités avec un peu plus de vigilance. Mais chez les usapistes ça va très vite. L'ensemble de l'équipe a fait preuve de caractère, de courage et d'abnégation. Certains diront que l'USAP n'a pas été aussi dominatrice qu'à son habitude. Ce sont peut-être les Cantaliens qui sont les responsables!
Cette rencontre a par ailleurs été assez spectaculaire, puisque pas moins de six essais ont été inscrits, lors des premières quarante minutes. Dés la quatrième, Latuka Maituku marquait le premier transformé par Thomas Vincent. La réponse ne se faisait pas attendre. Le seconde ligne S. Eru marquait pour l'USAP. Essai non transformé. Quatre minutes plus tard c'était au tour du talonneur Cantalien Luka Nioradze d'inscrire le second pour son équipe, transformé par Thomas Vincent ( 14 à 5 pour Aurillac). 17e minute le capitaine, Mathieu Acebès marque en coin (14 à 12). Ce n'est pas terminé. Perpignan inscrit son troisième essai par son pilier, Quentin Walcker. Puis c'est au tour du pack Cantalien d'investir la camp Catalan. Didier Tison marque entre les poteaux, mais l'appel à la vidéo annule l'essai pour un très léger en avant d'Albert Valentin. Qu'à cela ne tienne. Le pack Auvergnat enfonce son vis à vis, sur sa ligne. Monsieur Mallet accorde l'essai de pénalité. Plus rien ne sera marqué avant la pause. Les deux équipes rentrent aux vestiaires sur le score de 21 à 17 en faveur d'Aurillac.
La seconde période sera moins prolifique en terme de points. Thomas Vincent donne sept points d'avance aux siens. Tom Ecochard lui rend la monnaie de la pièce. A l'heure de jeu le buteur cantalien ajoute une seconde pénalité qui redonne sept points d'avance aux "Cantalous" (27 à 20). On se dirige vers une belle victoire des Aurillacois !! On connaît la suite qui prive les cantaliens d'une victoire méritée.

Patrick Arlettaz entraîneur de Perpignan:
Sur le contenu, Aurillac méritait amplement sa victoire. On a été malmené durant 80 minutes. On a été en souffrance en mêlée, on a perdu des ballons en touche. Dans le jeu on a été secoué, bousculé sur les impacts. Lorsque on joue Aurillac on se met en danger. C'est un rappel avant Biarritz.

En attendant les autres résultats les cantaliens gagnent deux places au classement et sont à huit points du premier reléguable.
Vendredi prochain les stadistes se rendront à Nevers. Lors de cette rencontre, face à l'USAP, les joueurs ont acquis de la confiance. Ramener un petit quelque chose de ce déplacement ne serait pas malvenu.

Guy Batifoulier "guy.bati@ orange.fr