cp

  • 1

Dernier résultat

Prochain match

Vendredi 19 Février 2021

Grenoble 24 - Stade Aurillacois 05

Un bon match gâché par les fautes cantaliennes !

Pour ce déplacement, en Isère, le stade fait tourner son effectif. Normal car un groupe ce n'est pas 23 joueurs mais 40 ou 45.(48 joueurs utilisés depuis le début de la présente saison). Par rapport au match perdu, face à Vannes, 5 joueurs sont conservés dans le XV de départ. Il s'agit de Smith au talonnage, Singer en seconde ligne, Roussel qui monte d'un cran (passe de la 3e à la 2e ligne), Bouyssou à la mêlée et Salles à l'arrière.

Fiche technique : 
Grenoble : Stade des Alpes 
Spectateurs : Huis-clos. 
Arbitre: Monsieur Stéphane Coulon Comité du Centre
Aurillac:
1 essai d'Albert Valentin (23e)
Grenoble : 3 essais de Ange Capuozzo (20e), Steeve Blanc-Mappaz (55e), Tanginoa Palu Halaifonua (69e) - 3 transformations (21e & 56e) et 1 pénalité (37e) de  Corentin Glenat, 1 transformation de Enzo Selponi (70e)
Mi-temps: 10 à 5 pour Grenoble. 
Exclusions temporaire : Romain Trouilloud ( 26e/36e) pour Genoble
Exclusion définitive : 

Composition des équipes

 Logo aurillac

15 . Th. SALLES
14.  A. VALENTN 13. B. COLLIAT- 12. Th. DUBOURDEAU - 11. G. GOGOLADZE
9 . H. BOUYSSOU - 10 .  A. AUCAGNE
7. B. SAGINADZE - 8. Ch. FRANCOZ  - 6.  L. MAITUKU
5. JB. SINGER. 4 - P. ROUSSEL (cap)
3 . T. DANIEL - 2. A. SMITH - 1.  A. PLANTIER

ballon rugby 3

1. N. NEPARIDZE -  2 .J Ch. ORIOLI - 3 . A. ALVES
  4 . L. FIFITA - 5 . W. DEMOTTE

6 . J. MADEIRA - 8 . T. HALAIFONUA -  7. S. MAPPAZ
9 .  E. ESCANDE - 10 . C. GLENAT
11 . J. NAGUSA  - 12 .L. TUPUOLA  - 13 R. TROUILLOUD - 14 . B. MASILEVU
15. A. CAPUOZZO

Logo Grenoble

 Remplaçants à Aurillac: 16.  P. RUDE > SMITH (58e) puis SMITH (74e) - 17. Y. AMROUNI > PLANTIER (54e) puis PLANTIER (74e) - 18. G. JAVAKHIA > SINGER (54e) puis SINGER > ROUSSEL (66e) - 19. O. HAVILI-KAUFUSI > MAITUKU (54e) - 20. B. REGGIARDO > BOUYSSOU (58e) -  21. A. NEISEN > SALLES (21e) - 22. Ch. POWELL > DUBOURDEAU (54e) puis DUBOURDEAU > AUCAGNE (66e) - .23. J. SHATIRISHVILI > DANIEL (57e)
Remplaçants à Grenoble: 16. L. BOUCHET - 17. J. REY - 18. A. OSTRIKOV - 19. J. RUOT - 20. J. VALENCOT - 21. E. SELPONI - 22. A SEGURET- 23. M. SIMUTOGA

Entraîneurs à Aurillac: Romeo GONTINEA
Entraîneurs adjoints: David BANQUET - Mathieu LESCURE - Maxime PETITJEAN

Préparateurs physiques: Sébastien DELPIROU
Entraîneurs à Grenoble: Stéphane GLAS - Jean-Noël PERRIN - Cyril VILLAIN
Préparateurs physiques: Robin PASISSET - Patrick CHASSAING

Quoi qu'on en pense, nous avons assisté à un bon match de "Pro D2". Evidemment lorsque l'on est supporter du stade on ne peut qu'être déçu par le résultat. Ce soir le stade a payé ses fautes, cash. Dans l'occupation du terrain, les intentions de jeu, la défense, les stadistes ont rivalisé avec leur adversaire. Par contre les Grenoblois ont été pragmatiques, opportunistes en sachant profiter des cadeaux cantaliens. Leur premier essai est marqué suite à une mésentente entre deux cantaliens. Le second suite à une pénalité après un plaquage haut. Les cantaliens se sont également créés de belles occasions, mais ils n'arrivent toujours pas à concrétiser dans ces moments là. De mauvais lancers, en touche, des en avants, des fautes en mêlée viennent mettre fin à ces actions. En dehors de ces fautes, cette jeune équipe a réalisé de bonnes et belles choses. Si une victoire  cantalienne pourrait paraitre quelque peu prétentieuse, le point de bonus défensif semblait à portée des Auvergnats. Oui ce soir on peut parler de déception par rapport à l'engagement et aux occasions manquées. Maintenant il ne faut pas oublier que les Grenoblois sont, actuellement, en grande forme avec six victoires sur les sept derniers matchs. Aurillac en a fait les frais comme cinq autres adversaires. La blessure de Thomas Salles, intervenue très tôt dans la rencontre, a sans doute été préjudiciable, même si son remplaçant, Anderson Neisen a réalisé une bonne prestation. Mais que manque t-il à ces cantaliens pour que les scores virent en leur faveur? Combien de rencontres, perdues, auraient du tourner à leur avantage ? Ce ne sont pas les nombreux changements effectuées qui en sont la cause ! L'équipe alignée, ce soir, a fait le "boulot". Une autre n'aurait pas fait mieux à une ou deux exceptions près, peut-être.
Si les cantaliens donnèrent le premier essai aux Grenoblois, ils ne tardèrent pas à réagir. Trois minutes, seulement, après l'essai du jeune Italien, Ange Capuozzo, une belle action, initiée par Thomas Dubourdau puis Anderson Neisen, trouvait Albert Valentin qui marquait au pied du poteau de touche. La transformation, difficile d' Antoine Aucagne, était renvoyée par le poteau. Durant cette période les Aurillacois se créaient de nouvelles occasions. En particulier un maul dévastateur qui balayait le terrain sur plusieurs dizaines de mètres. Ce dernier était écroulé et le centre Grenoblois Romain Trouilloud écopait d'un jaune. Les cantaliens ne profitaient pas de cette supériorité numérique; Une première période équilibrée qui se terminait par un 10 à 5 en faveur des Isérois. Le score n'évoluait pas jusqu'à la 55e minute. Une faute, plaquage haut, d'un cantalien lui valait une pénalité. Cette dernière amenait l'essai du troisième ligne et capitaine, Steeve Blanc-Mappaz. 17 à 5 un mini break. Les cantaliens ne lâchaient rien et se créaient même de belles occasions. Albert Valentin était à deux doigts d'inscrire son deuxième essai. Hélas de nouvelles fautes en décidaient autrement. A la 70e minute les Isérois, avec un troisième essai inscrit par leur numéro 8 Halaifonua, mettaient fin aux dernières chances des "Cantalous". Il restait une dizaine de minutes avant la sirène. Les Aurillacois campaient dans les 22 Grenoblois, à quelques centimètres de a ligne, afin de rendre le score un peu plus honorable. Hélas un dernier en avant annulait ce bon travail.
Ou se situe la différence entre le Stade Aurillacois et ses adversaires ? Nous dirons essentiellement dans la finition. Les joueurs du Cantal manquent de maîtrise, dans leurs temps forts, au moment de conclure.
Paradoxalement, s'ils commettent de nombreuses fautes, depuis cinq rencontres ils n'ont plus connu d'exclusions.
Maintenant il faut passer à la suite. La suite c'est la réception de Montauban le week-end prochain. Des Montalbanais probablement revanchards après leur défaite à "Sapiac" en septembre dernier (20 à 11) face aux Aurillacois.

Guy Batifoulier "Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser."