cp

  • 1

Nathalie Meironen et Alain André ont été heureux de faire connaitre, durant tout l'été, une spécialité locale : le fromage. Celui qui est véritablement du terroir des monts du Cantal : le jeune, l'entre deux, le vieux. Mais aussi le bleu et le salers. 

Grage Hte Vallee Albepierre

Ils le fabriquent et le vendent dans la ferme fromagère recemment ouverte à Pignou, commune d'Alebepierre Bredons. Ils accueillent tout au long de l'année, des familles en vacances, des randonneurs, des étudiants en agriculture, des scolaires pour leur faire découvrir leur mode de fabrication, et gouter leurs produits :

  • visite de la ferme complète,
  • vue sur les différentes salles de fabrication des différents fromages,
  • dégustation commentée.

Ils répondent à toutes les questions des visiteurs, toujours très curieux. Ils vendent en direct, à la ferme et par l'intermédiaire de leur site à tous les amateurs de vrais fromages d'Auvergne. Nul doute qu'ils vont continuer à mettre en valeur, toujours avec autant d'amour, ce savoir faire du Cantal.

Grange Hte Vallee Yaourts

La ferme est maintenant recommandée par le guide vert Michelin, le Petit Futé et l'Office du Tourisme de Murat.

Les fromages d'Auvergne à la Grange de la Haute Vallée d'Albepierre. Plus qu'un métier, une passion !

Recettes traditionnelles

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

Recettes aux goûts du Cantal

  • 1
  • 2
  • 3

Desserts

  • 1
  • 2
  • 3

Culture | Articles récents

  • Augustine Figeac (1821- 1883)

    Augustine Figeac (1821- 1883)

    Une femme cantalienne oubliée, d'origine modeste née à Marmanhac le 20 octobre 1821, elle fut à l'origine de la création des grand magasins du Printemps (Paris). Actrice de théatre, elle joue successivement, à Paris, au théâtre de la Renaissance (1839), à la Porte-Saint-Martin (dans l'unique représentation qui fit scandale du Vautrin de Balzac, 1840), au Gymnase,où elle interprète des comédies de Scribe. Elle se retire ensuite au couvent pendant près de deux ans, avant de réapparaître, sur la scène du Vaudeville, en 1845. Elle s'éclipse à nouveau pendant deux ans, en Pologne, revient au Vaudeville, puis au Gymnase où elle Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10