cp

  • 1

Jean-Baptiste Manhès naquit le 2 juin 1926, à Saint-Jacques des Blats, aux Chazes Basses. Ses parents, Céline et Alexis, agriculteurs, tenaient aussi une auberge (l'actuel hôtel des Chazes). Il fit ses études primaires à Saint-Jacques, entra en sixième au Cours Complémentaire de Vic-sur-Cère, puis à celui d’Aurillac situé alors rue de Lacoste.

Manhes hotelL'hôtel-restaurant Manhès aux Chazes-Basses (St-Jacques des Blats)

En classe de troisième il passa un concours pour entrer à la SNCF. Il a fait toute sa carrière à la SNCF, d’abord dans le Cantal (Ytrac, Murat, Landeyrat, Allanche où il connut son épouse Paulette), puis à Paris jusqu’à sa retraite, en gravissant les échelons grâce aux concours internes.

A la retraite à partir de 1981-82, il a commencé à écrire des poèmes et des contes dans sa maison à Quincy-sous-Sénart. Mais sa vue déclinait. Il écrivait avec un appareil pour malvoyant ou parfois à la main. Mais il a perdu complètement la vue à la fin des années 1990 et a dû se résoudre à arrêter d’écrire. Son épouse est décédée en 1996.

Il est décédé le 4 juin 2018 à l’EHPAD de Vic-sur-Cère où il avait été admis en février 2018, il a ainsi terminé sa vie dans son pays natal. Ses poèmes sont des souvenirs d’enfance, des descriptions imagées de son pays natal Saint-Jacques des Blats, des scènes de la vie quotidienne, des recettes de cuisine ….


Toute utilisation de ces contes est soumise à autorisation (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)

 

  • 1
  • 2
  • 3