Faites connaître ici l'actualité sportive de votre association.

2 solutions:

  1. Vous nous envoyez les infos par mail. (textes, images)
  2. Vous les mettez vous même en ligne directement. (Nous contacter)

AURILLAC en FINALE d'accession au TOP 14

 

Quelques images souvenirs de la demi-finale, contre Mont de Marsan, qui ouvrira les portes de la finale

 

Allouettes 8

 Petit groupe de supporters fidèles

Allouettes 19 2cv

 

C'était vraiment la fête avec la "deudeuch" de sortie pour l'évènement

                                                                 

 

Cé fini 2

 C'est gagné ! Les supporters envahissent la pelouse

Les joueurs savourent

 La joie des joueurs au millieu de leurs supporters

 


 

 

Finale au Stade "Ernest-Wallon" à Toulouse devant près de 20000 spectateurs

 

 Finale Ernest Wallon

Malgré la défaite les 8000 supporters cantaliens remercient les joueurs pour l'immense plaisir qu'ils leurs ont donné !

 

Parlons un peu du succès populaire qui a accompagné cet évènement. Si la demi-finale, à "Jean-Alric" avait été une énorme fête pour les 8000 spectateurs, les 225 kilomètres qui séparent la capitale cantalienne de la ville rose n'ont pas été un frein pour les cantalous qui se sont retrouvé aussi nombreux à "Ernest-Wallon". En effet le cortège de voitures et de bus en direction de "Toulooouse" était impressionnant avec un embouteillage monstre à l'entrèe de Figeac. Les 8 parkings qui entourent "Ernest-Wallon" ainsi que le parvis ont connu une ambiance bon enfant autour de tables de "pique-nique" ou le jambon de Bayonne faisait bon ménage avec le saucisson d'Auvergne. Quelques heures plus tard tout ce beau monde se retrouvait dans l'arène. Les drapeaux "ciel & blanc" se mélangeant parfois avec les "rouge & bleu" tout était prêt pour accueillir les "30 gladiateurs" dans une ambiance de folie. Puis la penia-baïona résonna dans l'enceinte d'Ernest-Wallon". Les flancs du Puy-Mary essayèrent bien de donner la réplique, mais on sentait que c'était un peu moins bien huilé. Il va falloir répeter encore pour tenter de faire jeu égal dans ce domaine. Durant 80 minutes les 20000 spectateurs ont assuré l'animation (pendant que les acteurs plus tendus en décousaient sur la pelouse) dans une ambiance de carnaval. Au verdict final la joie des uns contrastait avec la tristesse des autres. Puis très vite les supporters des vaincus retrouvèrent la joie et la gaité en pensant au bonheur procuré par leurs idoles, durant toute la saison. Les supporters des deux camps échangèrent quelques fanions afin de garder un souvenir de cette belle journée. Les cantalous devraient, on l'espère, être encore plus nombreux la saison prochaine dans les travées de "Jean-Alric", pour porter encore plus haut les couleurs du Cantal. Bonnes vacances à tous et à bientôt pour de nouvelles aventures en "ROUGE & BLEU".

Guy Batifoulier "guy.bati@orange.fr"