cp

  • 1

Boussac est un petit village de la commune de Saint-Simon aux portes d'Aurillac. La maison-forte de Boussac, au moyen-âge, était une des tours de guet assurant la surveillance d'Aurillac. Des objets datés de 10 000 ans ainsi que des tombeaux antiques y ont été trouvés.

Selon Léonce Bouyssou*, la chapelle de Boussac a été construite en 1664 (et/ou en 1663) à l’intention des bergers transhumants. Dédiée à la Nativité de la Vierge, elle a été érigée en succursale paroissiale par décret du 9 mai 1849 et a tenu ce rôle jusqu’en 1910, c'est sans doute la raison pour laquelle on parle tantôt d'église de Boussac, tantôt de chapelle. Selon Pascale Moulier**, elle a été construite en 1663 par les habitants et c'est le curé de Saint-Simon qui assurait le service.

L’église de Boussac comporte de nombreux éléments dignes du plus grand intérêt dont :

  • un clocher à peigne,
  • une petite Pièta de la Vierge portant sur ses genoux le Christ descendu de la croix et
  • un beau retable fragilisé par le temps qui fait partie des 21 recensés dans le Cantal (seuls 14 subsistent répartis en 3 statues, 5 panneaux en reliefs et 6 tableaux dont celui de Boussac) au centre duquel trône un tableau représentant l’Assomption (montée au ciel de la Vierge Marie) réalisé d’après Guido Reni (peintre italien né en 1575, mort en 1642 à Bologne).

Boussac retableL'Assomption au centre du retable

L'association des Amis de Boussac a été créée en 2002, son but est de restaurer la petite église du village de Boussac.

  • Boussac-Pieta-autel-bois
  • Boussac-auborduchemin
  • Boussac-autel-retable
  • Boussac-retable
  • Boussac-vierge-niche-bois
  • Boussac-vitraux
  • Boussac-vue-ensemble
  • Retables-Leonce-Bouyssou

* Retables de Haute-Auvergne, XVIIème - XIXème siècles (Editions CREER, 1991)

** Chapelles rurales du Cantal (Editions de la Flandonnière, 2014)

Edifices religieux

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6