cp

  • 1

Dernier résultat

Le Stade dans la tourmente !

Nevers: Stade du Pré-Fleuri
5 300 spectateurs environ
Arbitre central: Monsieur Vivien Praderie (Comité Côte Basque Landes) 

Score à la pause: 24 à 08  pour Nevers
Score final: 31 à 08 pourNevers

Stade Aurillacois: 1 essai de Utu Maninoa (32e) - 1 pénalité (23) Maxime Petitjean

Nevers: 4 essais: Julien Kazubek (12e), Nicolas Vuillemin(19e), Hugues Bastide(24e), Lucas Blanc(48e) - 4 transformations & 1 pénalité (8e)  de Nicolas Vuillemein)

Exclusions temporaires Julius Nostadt (46e/56e) pour Aurillac

Stade Aurillacois 

15. Jack MC PHEE
14. Albert VALENTIN13. Alex LUATUA 12. Merab SHARIKADZE11. Jone WAQALIVA
10. Maxime PETITJEAN  9. Paul BOISSET  (cap)
7. Pierre ROUSSEL 8. Utu MANINOA 6. Latuka MAITUKU
 5. Richard FOURCADE 4. Mills EDWARDS
3. Anthony ALVES 2. Nicolas CATANZANO  1. Maxime ESCUR

 .......

1. Ousmane N' DIAYE 2. Anthony MAURY 3. Jonathan GARCIA
4. Francis BRADSHAW TYAN 5. Senio TOLEAFOA
6. Julien KAZUBEK 
8. Jason-Colin FRASER(cap) 7. Hugues BASTIDE
9. Ausava FALEALIL  10. Nicolas VUILLEMEIN
11. Lucas BLANC 12. Horacio SAN MARIN 13. Nasoni NAQIRI 14. Jean Yves ZEBANGO
15. Rudy DERRIEUX

Nevers

Les remplaçants à Aurillac: 
16. François DU TOIT > Nicolas CATANZANO (27e) - 17. Julius NOSTADT > Maxime ESCURE (27e) puis Julius NOSTADT (72e)  - 18. Flavien NOUHAILLAGUET > Latuka MAITUKU (67e) 19 . Marius VIALLE > Richard FOURCADE (67e) 20. Hugo BOUYSSOU > Paul BOISSET (56e) - 21. Jean-Philippe CASSAN > Albert VALENTIN (65e) - 22. Thomas DUBOURDEAU > Maxime PETITJEAN ( 70e)  23. Lotu TAUKEIAHO > Anthony ALVES (27e)

Infirmerie Aurillac: Grégory FABRO, Youssef AMROUNI,  Kevin SAVEA,  Adrien CORBEX , Baptiste HEZARD,  Christian OSTBERG,  William VACCARIL, Louis FAJFROWSKI
Suspendus:Maxime GRANOUILLET, Romain BRIATTE

Les remplaçants à Nevers :16. Hendrik VISAGIE 17. Gunther ROELOFSE - 18. Coenraad BASSON 19. Gauthier GIBOUIN 20. Hugo FABREGUE 21. Frédéric URRUTY 22. François HERRY - 23. Mehdi MERABET

Entraîneurs à Aurillac: André BESTER & Thierry PEUCHLESTRADE - Préparateur physique: Sébastien DELPIROU 
Staff Médical : Médecins :Dr. Patrice CLAISSE - Dr. Michel MAYERAU - Kinés: Sylvain CLAVELClaire COUTARELGailliane MALICHIER - Ostéopahte: Benj
amin FAUCHER - Vidéo: Marine SOULIER - Analyste vidéo: Cyril ANDRIEU - Photogaphe: Thierry PRE
Dirigeants accompagnants: Jean Michel CLERMONT & Georges BESOGNE (équipements) - Laurent LASCROUX (logistique)

Entraîneurs à Nevers : Xavier PEMEJA, Sébastien FOUASSIER & Guillaume JAN  - Préparateurs physique: Cyril RAILLARD & Brice JAFFUEL

L'essai refusé aux cantaliens, à la dernière seconde, est finalement anecdotique. Certes, il aurait enlevé le point de bonus à l'équipe de la Nièvre? Les difficultés que rencontre le Stade Aurillacois, actuellement, sont d'un autre ordre. Les incidents de Montauban, avec sanctions financières et cartons rouges, les départs annoncés de certains joueurs cadres, le changement de staff, font que le Stade vit une période de turbulence. Si l'on y rajoute les quelques rencontres perdues de justesse (Mt de Marsan, Bayonne, Béziers, à Sapiac), on constate que la malchance n'a pas épargné, non plus, les "cantalous". Ceci n'est pas fait pour donner de la confiance. On craignait, en effet, que les joueurs ne se présentent pas dans les meilleures dispositions chez le promu Nivernais. Malheureusement les craintes se sont vérifées et confirmées au niveau du résultat. Du fait les cantaliens rétrogradent, de la 10e à la 13e place.
Oublié le bon résultat ramené de Narbonne ! Il va falloir réagir le plus vite possible si l'on veut sauver la saison. Mais, c' est plus facile à dire qu'à faire, il faut bien en convenir.
Il aura fallu attendre la demie heure de jeu pour voir les Auvergnats rentrer dans le match. D'un 24 à 3, à ce moment là, le score final est passé à 31 à 8. Soit un 7 à 5 durant les cinquante dernières minutes. Que dire de plus sur cette rencontre, si ce n'est que les "rouge & bleu" du Cantal ne semblent plus faire partie des candidats à la qualification. Désormais il faudra d'avantage regarder derrière que devant et ce n'est pas faire preuve de défaitisme que de dire celà.
Néanmoins, les joueurs se doivent de faire la preuve qu'ils sont capable d'autre chose que ce qu'ils ont montré au "Pré-Fleuri". Le public attend donc une réaction, vendredi prochain, face à Soyaux-ngoulême.

Guy Batifoulier "Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser."