cp

  • 1

Dernier résultat

Prochain match


Vendredi 07 décembre  2018 à 20 heures Stade Jean-Alric

Stade Aurillacois 17 - Vannes 23

Le Stade dominé dans tous les compartiments de jeu durant 70 minutes

Equipe


Aurillac: Stade Jean-Alric
Spectateurs: 2000 environ
Arbitre : Monsieur  Cédric CLAVE (Comité Armagnac-Bigorre)
Mi-temps:  23 à 3 pour Vannes
Stade Aurillacois : 2 essais Thomas SALLES (72e), Bastien COLLIAT (77e) - 2 transformations de Joris SEGONDS - 1 pénalité Pieter DE WET (29e)
Vannes: 3 essais Frédérick HICKES (18e), Jules LE BAIL ( 35e), Cyril BLANCHARD (40e) - 1 transformation (36e) - 2 pénalités Jules LE BAL (9e & 24e) 

Exclusion temporaire: Shaun ADENDORFF (40e/50e) pour Aurillac - Carwyn JONES (75e) pour Vannes 
Exclusion définitive: 


Compositon des équipes

Logo aurillac

15 . MC PHEE 
  14 . 
VALENTIN 13 . COERTZEN - 12 . SHARIKADZE  - 11. SALLES
9 . BOUYSSOU  - 10 .  DE WET
7. VIALLE -  8 . ADENDORFF - 6 . MAITUKU 
4 . HEZARD (cap) - 5 . JAVAKHIA 
3 . ALVES - 2.  RUDE - 1 . AMROUNI  

 ballon rugby 3 

 1 . NEPARIDZE -  2 . BLANCHARD - 3 . TAFILI
  5 . TUOHY  - 4 . JONES
 6 . PICAULT
 - 8 . BOLENAIVALU - 7.  CRAMOND
9 . LE BAIL  - 10 . BOUTHIER (cap) 
11 . DUPLENNE - 12 . BURGAUD- 13 HIKES - 14 .FARTASS
15 .  POPELIN

 Logo vannes

 

Remplaçants à Aurillac: 16  SAVEA > RUDE (41e) puis RUE (70e) - 17 SEYROLLE  > AMROUNI (50e) - 18 LOMIDZE > JAVAKHIA (24e) - 19 CORBEX  > HEZARD (16e) - 20 SEGONDS  > VALENTIN (41e) -  21 COLLIAT > SHARIKDZE (38e) -  22  LEBRETON  > MAITUKU (39e) - 23 OJOVAN > ALVES (68e) - ALVES > JAVAKHIA (78e) - JAVAKHIA > DE WET (46e)

Entraîneurs à Aurillac: André BESTER - Thierry PEUCHLESTRADE 
Entraîneurs adjoints stagiaires: Matthieu LESCUR, Tom PALMER, Maxime PETITJEAN
Préparateurs physiques: Sebastien DELPIROU, Arnaud METZER, Anthony NUMITOR

Remplaçants à Vannes: 16  CLOOSTERMANS - 17 SENECA - 18  PIQUETTE - 19 ABIVEN  - 20  VOSAWAI - 21 MENZEL  -22 HILSENBECK- 23 KITE

Entraîneurs à Vannes: Jean-Noël SPITZER - Gérard FRASER
Préparateur physique: Simon BOISBLUCHE 

Stade Aurillacois

Infirmerie:
Première ligne:FABRO - TAUKEIAHO - SMITH - NOSTADT
Deuxième ligne: VAN DER WALT - 
Troisième ligne:  ROUSSEL - TSUTSKIRIDZE
Demis: BOISSET (malade)
Trois quarts: SAID-OMAR - GAVEAU - WAQALIVA -  HUAKAU - NEL

Après les belle performances réalisées face à Mont de Marsan et Massy, on pensait que le Stade Aurillacois était sur les bons rails. Ce soir, à Jean-Alric" les wagons ont quitté les voies ! 
Ce championnat de "Pro D2" est totalement imprévisible. Si notre principale préoccupation concerne le Club Cantalien, le parcours des autres équipes ne nous laisse pas indifférents. Si le stade Aurillacois fonctionne en courant alternatif, il en est de même pour beaucoup d' autres. Ce n'est pas une consolation pour autant.
La rencontre a débuté sous une mini tornade, au sens propre du terme. Elle s'est poursuivie par une tempête venue de Bretagne. Ce soir les cantaliens n'ont quasiment pas existé. Dominés dans tous les secteurs de jeu, plombés par les blessures à répétition (8 dans une même rencontre ce qui a fait du numéro 8 Shaun Adendorff un trois quart aile), en manque total d'engagement, avec une conquête déficitaire (5 ballons pedus sur lancer cantalien) une vraie soirée cauchemardesque: "La Berezina" ! résultat un 23 à 3 à la pause en faveur des Bretons.
On pensait que la triste prestation, face à Bourg en Bresse, ne se reproduirait pas. Ce soir c'est bien pire puisque, face aux joueurs de l'Ain, les quatre points de la victoire figuraient au bilan.

Photos Jean Pierre Malichier

Mélée Vannes                                           Rare ballon jouable

                            Mêlée à l'avantage de Vannes                                                                                                            Rare ballon récupéré et jouable 

Si l'on ne veut pas sombrer dans la sinistrose (il y a plus grave dans la vie), on va se satisfaire du 14 à 0 infligés aux visiteurs lors des 7 dernières minutes de la partie. Les cantaliens sont venus "mourir" à 6 petits points des Bretons ce qui équivaut à ZERO points. On pourrait penser que si la rencontre avait duré cinq minutes de plus la victoire aurait pu changer de camp. Soyons honnête cela aurait été un vrai hol-dup !
Sans faire injure à nos joueurs, totalement conscients de leurs faiblesses sur cette rencontre, les points marqués en fin de partie sont plus le fait d'un relâchement des Vannetais que d'une performance des Aurillacois.
Nous allons tout de même repasser le film de ces sept dernières minutes. Un ballon perdu par les visiteurs est récupéré par Thomas SALLES qui prend de vitesse les derniers défenseurs Bretons pour s'écrouler entre les poteaux. Cinq minutes plus tard Bastien COLLIAT transperse la défense et dépose le ballon entre les "perches" . Pour gagner du temps, Joris SEGONDS transforme les deux essais en drop. Score final 23 à 17 au profit des visiteurs.
Avant la trêve des confiseurs, les stadistes cantaliens effectueront deux déplacements. Un premier vendredi prochain à Bayonne ou la "Pena-Baiona" remontera des tribunes de "Jean-Dauger". Avec quelle équipe les cantalous" vont-ils se présenter. Espérons que quelques blessés,(anciens ou nouveaux) pourront effectuer le déplacement. Sinon il faudra faire appel aux jeunes joueurs du Cenre de Formation.
Le week-end suivant ils iront affronter Carcassonne, l'équipe surprise de ce début de saison. Espérons qu'ils rameneront quelques points de ces deux sorties !

Guy Batifoulier "Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser."