cp

  • 1

Dernier résultat

Prochain match

Dimanche 19 août 2018 à 16h15
Stade Jean-Alric
Composition des équipes:

Logo aurillac

- 1 - NOSTADT  -  2 - SMITH  - 3 - VEPHKVADZE 
- 4 - HE ZARD - 5 - CORBEX 
- 6 - TSUTSKIRIDZE - 8 - LEBRETON  - 7 - ROUSSEL 
- 9 - BOISSET (cap) - 10 - SEGONDS 
- 11 - LOHORE - 12 - CASSAN - 13 - COLLIAT - 14 - VALENTIN 
- 15 -  MC PHEE

Remplaçants: 16  SAVEA > SMITH (53e)  SMITH > LEBRETON (68e)- 17 AMROUNI > NOSTADT (60e) - 18  ALGANS > HEZARD (60e) HEZARD > CORBEIX (76e)- 19  ADENDORFF > TSUSKIRIDZE (37e) - 20 DE WET > CASSAN (76e)  - 21 GAVEAU > VALENTIN (28e) - 22 MAITUKU > ANDENDORFF (57e) - 23 LEVEQUE  > VEPHKVADZE (68e)

Entraîneurs: André BESTER - Thierry PEUCHLESTRADE

Logo oyonnax

1 RAYNAUD 2 GELEDAN 3 DUMAS
4 BATTYE 5 URSACHE
6 TISON 8 GRICE 7 TAIEB
9 HALL 10 BOTICA
11 GIRESSE 12 HANSELL PUNE 13 INMAN 14 CODJO
15 ETIENNE

Remplaçants: 16 MACDONALD - 17 VARTAN - 18 NJEWEL - 19 HERJEAN - 20 GONDRAND - 21 MILLET - 22 MICHEL - 23 TUI

Entraîeurs: Adrien BUONONATO (Directeur Sportif)

Stade Aurillacois 20 - Oyonnax 19

Stade Jean-Alric
Arbitre: Monsieur Vivien Praderie Comité Côte-Basque-Landes
Spectateurs:  5 000 environ
Score à la mi-temps: 20 à 06 pour Aurillac

Stade Aurillacois: 2 essais Bastien COLLIAT (3e), Jack Mc PHEE (20e) - 2 transformations & 2 pénalités Joris SEGONDS (13e, 36e)
Oyonnax: 1 essai Dug CODJO (64e), 1 transformation & 4 pénalités Benjamin BOTICA (7e, 28e, 46e, 53e)

Ils l'ont fait !

Photos de Jean Pierre Malichier

  Equipe

Recueillement avant le coup d'envoi

Il falait gagner ! Pour la mémoire de Louis FAJFROWSKI d'abord, pour bien démarrer la saison à "Jean-Alric" ensuite. C'est avec une équipe expérimentale (bravo à ces garçons qui avec leurs tripes et non pourvus de talent ont fait honneur à ce maillot) que les cantaliens affrontaient l'ex pensionnaire de "Top 14". Avec 17 garçons à l'infirmerie plus 3 qui n'ont pas encore rejoint le club, ce n'était pas gagné loin de là !

C'est dans une atmosphère pesante et dans un climat particulier que débutait cette rencontre. Le coup d'envoi, fictif, était donné par la petite amie de Louis, Margot, et le frère du joueur disparu, Paul. Comme sur tous les stades de rugby, ce wee-kend, une minute d'aplaudissements en mémoire de Louis FAJFROWSKI et de Pierre CAMOU, l'ancien Président de la FFR, décédé dans la semaine.

Le réalisme affiché, en début de rencontre, aura permis aux stadistes cantaliens de rentrer tout de suite dans le match, ce qui était fort important dans le contexte du moment. En effet dés la deuxième minute de jeu une superbe action, initiée par Joris SEGONDS, permettait à Bastien COLLIAT de déposer le cuir entre les perches. Avec la tansformation le stade menait 7 à 0. Quelques minutes plus tard, Albert VALENTIN prenait de vitesse son vis à vis avant de délivrer un judicieux coup de pied repris au rebond par Jack MC PHEE qui applatissait pour le deuxième essai cantalien. Entre temps Benjamin BOTICA et Joris SEGONDS avaient rajouté des points au pied pour un score de 20 à 6, en faveur des Auvergnats, à la pause. Une première période totalement maîtrisée par les Aurillacois.

Essai Colliat                    Lancement de jeu

                                                          Essai Bastien Colliat                                                                                                           Lancement de jeu


On s'attendait à une réaction des visiteurs, en seconde période. Le manger Adrien BUONONATO était passé par là. C'est une équipe avec d'autres intentions qui se présentait sur la pelouse. A deux reprises, Benjamin BOTICA réduisait le score 20 à 12 pour Aurillac, avant l'heure de jeu. Quelques minutes plus tard Dug CODJO marquait en coin un essai transformé. 20 à 19. Les supporters cantaliens commençaient  à se faire du soucis. Les Oyonnaxiens mettaient à mal le pack "cantalou". Au courage, avec un coeur énorme les "rouge & bleu" , malgré la fatigue, jetaient leurs dernières forces dans la bataille. Ils voulaient gagner pour leur camarade LOUIS. Ils allaient jouer les dernières minutes dans le camp des visiteurs. Ils étaient même à deux doigts d'agraver le score, en jouant une dernière penal-touche près de la ligne adverse. Une victoire avec le plus petit écart suffisait à leur bonheur. 

Belle touche                    Position melee

                                                                  Touche pour Aurillac                                                                                          Mêlée introduction Paul Boisset

A la fin de la rencontre les joueurs d'Oyonnax ont attendu patiemment que les joueurs stadistes retournent aux vestiaires, après être partis saluer le public des marathons et assisté à la diffusion d'un petit film en mémoire de LOUIS. Entre temps dans un geste amcal et de solidarité (le rugby est une grande famille) les joueurs de l'Ain sont allés saluer MARGOT et PAUL, la petite amie et le frère de LOUIS, avant de faire une haie d'honneur aux joueurs cantaliens. Des gestes qui honnorent cette équipe et le rugby en général.

Guy Batifoulier "Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser."