cp

  • 1

Dernier résultat

Prochain match

Aurillac sévèrement corrigé à Carcassonne

Carcassonne: Stade Albert-Domenc
2 000 spectateurs environ
Arbitre central: Monsieur Ludovic CARRILLO (Comité Ile de France) 

Score à la pause: 18 à 11 pour Carcassonne
Score final: 40 à 14 pour Carcassonne

Stade Aurillacois: 1 essai de Utu Maninoa (37e) - 3 pénalités Joris Segonds (8e, 33e, 50e) 
Carcassonne: 5 essais: Benoit Lazzrotto (5e & 80e), Maxime Oltmann(10e), Xerom Civil (64e), Steven Mc Mahon (74e) - 3 transformations Antoine Lescalmel (11e & 65e), Gilles Bosch (75e) & 3 pénalités Antoine Lescalmel (15e, 35e, 45e) 

Exclusions temporairesThomas Lainault (32e/42e) - Pierre Roussel (58e/68e) - Joris Segonds (69e/79e) pour Aurillac

Stade Aurillacois 

15. Danny TUSITALA
14. Albert VALENTIN 13. Robert LILOMAIAVA 12. Jean-Philippe CASSAN11. Alex LUATUA 
10. Joris SEGONDS 9. Paul BOISSET (cap)
7. Pierre ROUSSEL 8. Utu MANINOA  6. Flavien NOUHAILLAGUET
5.Maxime GRANOUILLET 4. Baptiste HEZARD
3. Anthony ALVES 2. Nicolas CATANZANO  1. Lucas SEYROLLE

1. Andrei URSACHE 2. Gauthier DE REMURE 3. Mirian BURDULI
4. Richman ZITO 5. Demian PANIZZO
6. Thomas LAINAULT 
8. Didier TISON 7. Joel KOFI
9.  Carol RAYNAUD  10. Antoine LESCALMEL
11. Maxime OLTMANN 12. Louis MARROU 13. Manuel BOUTET 14. Benoit LAZZAROTTO
15. Steven MC MAHON

Carcassonne

Les remplaçants à Aurillac: 
16. Pierre RUDE > Nicolas CATANZANO (62e) - 17. Maxime ESCUR > Lucas SEYROLLE (52e) - 18. Myles EDWARDS > Baptiste HEZARD (78e) 19 . Latuka MAITUKU > Maxime GRANOUILLET (62e)20. Thomas SALLES  > Paul BOISSET (72e) - 21. Maxime PETITJEAN  22.Louis FAJFROWSKI > Albert VALENTIN (52e) - 23. Lotu TAUKEIAHO > Anthony ALVES (52e) - Albert VALENTIN > Robert LILOMAIAVA (62e)

Infirmerie Aurillac: Grégory FABRO, Youssef AMROUNI,  Nikoloz KHATIASHVILI , Kevin SAVEA, Julius OSTADT, Adrien CORBEX , Christian OSTBERG,  Richard FOURCADE,  Romain BRIATTE, Marius VIALLE, Jack MC PHEE, Merab SHARIKADZE
Autres absents: Timothy SMALL, Thomas DUBOURDEAU, Kevin LEBRETON, Jhon WAQALIVA
 Prêt: Conor GASTON - Départ: François DU TOIT

Les remplaçants à Carcassonne:16. Thomas SAUVETERRE 17. Antoine FOURNIER - 18. Alin COSTE - 19. Sanale TUILAGI 20. Glles BOSCH 21. François BOUVIER 22. Clement DOUMENC - 23. Xerom CIVIL

Entraîneurs à Aurillac: André BESTER & Thierry PEUCHLESTRADE - Préparateur physique: Sébastien DELPIROU 
Staff Médical : Médecins :Dr. Patrice CLAISSE - Dr. Michel MAYERAU - Kinés: Sylvain CLAVELClaire COUTARELGailliane MALICHIER - Ostéopahte: Benj
amin FAUCHER - Vidéo: Marine SOULIER - Analyste vidéo: Cyril ANDRIEU - Photogaphe: Thierry PRE
Dirigeants accompagnants: Jean Michel CLERMONT & Georges BESOGNE (équipements) - Laurent LASCROUX (logistique)

Entraîneurs à Carcassonne: Christian LABIT,  Mathieu Cidre & Nicolas NADAUD- Préparateurs physique: Laurent DELAHAYEL & Nicolas BOURIETTE

Curieuses ces 25e journées. Elles se suivent mais ne se ressemblent guère ! (voir également dans la rubrique statistiques)
Saison 2016/2017: Aurillac 40 - Bourgoin 14 (bonus offensif pour Aurillac)
Saison 2015/2016: Aurillac 42 - Carcassonne 15 (bonus offensif pour Aurillac)
Saison 2014/2015: Aurillac 42 - Dax 06 (bonus offensif pour Aurillac)
Signalons également que, ce soir, quelques qualifiables ont été bousculés. Perpignan à Nevers (34 à 9) ou Colomiers à Angoulême (30 à 10).

Le stade Aurillacois est une équipe pleine de paradoxes ! Elle résiste plus qu'honorablement aux adversaires mieux classés, par contre elle a tendance à subir face à ceux qui le sont moins bien. En fait la seule explication possible est que psychologiquement, et sans doute inconsciemment, on prépare beaucoup mieux une rencontre face a un aversaire plus huppé. Autre phénomène constaté (nous l'avons déja fait remarquer) les stadistes encaissent des points lorsqu'ils sont en supériorité numérique. Malheusement ils en encaissent aussi lorsqu'ils sont en infériorité numérique. Ce fut encore le cas, ce soir, avec trois essais pris entre la 64e et la 80e lorsque les cantaliens furent privés, coup sur coup, de deux joueurs, soit vingt minutes à 14 contre 15. Autre particularité (constaté sur la pelouse "Albert-Domec") l'équipe cantalienne résiste mieux vent de face et subit lorsqu'elle l'a dans le dos. Avouons que tout cela interpelle !

Certes une équipe en danger, comme l'était carcassonne, développe probablement une énergie de survie bien connue dans d'autres domaines. Ceci est surtout le cas lorsque elle évolue devant son public. Quoi qu'il en soit les cantaliens devront s'en inspirer face aux trois prochains adversaires de "Jean-Alric". En effet, même si aujourd'hui Dax & Narbonne semblent les plus menacés, mathématiquement rien n'est joué. Les sept points d'avance que possèdent les cantaliens, sur les Dacquois, ne sont pas suffisants pour leur permettre de dormir sur les deux oreilles !
Le week-end prochain la réception des ambitieux Massicois sera loin d'une simple formalité. On compte sur un sursaut d'orgueil des cantaliens pour aller chercher une victoire indispensable, s'ils veulent prendre une option sur le maintien.

Guy Batifoulier "Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser."