Bookmaker Bet365.com Bonus The best odds.

Oui, oui!! La vache salers peut être noire!! / Un peu d'histoire de la race Salers noire

La Salers noire s'exporte / Quelques notions de génétique

Un peu d'histoire.......


Elevage RONGERE Jean Félix
La Réveilladie
15590 SAINT JULIEN de JORDANNE

La Salers toujours concernée par ses couleurs au cours du temps :

A.SANSON-Traité de zootechnie-1910-Tome 4

S’agissant des caractères zootechniques de la race Salers, l’on peut lire :

‘‘Le mufle est rosé, parfois marbré de veines grises et noirâtres. Ainsi des paupières. Las cornes, blanc grisâtre dans la plus grande partie de leur étendue, sont toujours noires à leur pointe. Le pelage rouge vif est de beaucoup prédominant. La race est pourvue des trois poils rouge, blanc et noir, les deux dernières couleurs étant exceptionnelles dans son ensemble, surtout la noire.’’

Société du herd-Book Salers–année 1946.

Signalons tout particulièrement l'article de P. Régnier paru dans le 2ème Bulletin, sous le titre :

«  A propos de l'Inscription au Herd-Book de la race Salers d'animaux tachés de blanc. »

Il nous parait intéressant de relater brièvement cet exposé, car ainsi que le prévoyait M. Régnier. Cette question devait faire couler beaucoup d'encre et de salive » tout au long de l'existence du Herd-Book.

L'auteur expliquait les taches blanches par l'atavisme; d'après lui la robe fondamentale de notre ancienne race auvergnate était blanche, rouge et noire. Alors que la Ferrandaise  présente ces trois couleurs (le noir étant sur le point de disparaître), la Salers comporte quelques types noirs et une très grosse majorité de sujets rouges avec souvent quelques taches blanches; l'apparition de celles-ci étant un signe de parenté plus étroite avec les ancêtres dont M. Régnier disait qu'ils étaient « osseux, grossiers, tardifs », il convient de l'éviter au maximum, en se montrant impitoyable sur le chapitre de la sélection. Il repoussait également avec énergie la thèse qui voulait que les vaches tachées de blanc s'affirmassent meilleures laitières que celles uniformément rouges. « Je leur rappellerai, dit-il, (aux contradicteurs) que dans tous les concours laitiers qui ont été organisés depuis 3 ans dans le département, ce sont toujours des vaches sans poils blancs qui ont donné les plus forts rendements, et qui de ce chef, ont remporté les premiers prix. Voilà une preuve scientifique, mathématique ».

Ainsi, là encore dès 1910, nos prédécesseurs s'occupaient d'une question qui n'a jamais cessé depuis d'être à l'ordre du jour.


Elevage MATIERE

Décision du Herd-Book Salers lors de sa réunion du 26/10/1981 :

Souche Salers Noire

Reconnaissant qu'il existe depuis toujours quelques vaches Salers présentant la couleur noire (robe et muqueuse) le Conseil accepte qu'une étude soit envisagée sur cette souche ;

Etude qui porterait sur :

- l'importance de l'effectif

- les performances des animaux

- la transmission du gêne noir.

A cet effet deux jeunes animaux mâles noirs pourraient être introduits à la station de contrôle, éventuellement subir un prélèvement de semence et être utilisés sur un petit nombre de vaches noires ou rouges.

Décision du Herd-Book Salers lors de sa réunion du 22/02/1984 :

Etude du gêne Noir en Salers : En 1983, 3 animaux - Salers Noirs (2 mâles et 1 femelle) ont été exportés à titre expérimental vers les U.S.A. Il est probable que l'on assiste à une demande non négligeable pour ces animaux dans les années à venir.

La souche Noire étant en voie de disparition, une étude a été entreprise par le Herd-Book avec le représentant de la station de Génétique Factorielle à l'I.N.R.A., Mr J.J. LAUVERGNE (actuellemennt retraité).

Un premier recensement des vaches noires a eu lieu.

Deux mâles noirs ont donné de la semence qui a été stockée.

Il s'agit maintenant, par le biais d'accouplement raisonné essayer de trouver après testage des animaux noirs mâles homozygotes.

Pour cela, dans un premier temps il s’agira de :

1 - "fabriquer" des animaux noirs en plus grand nombre, en utilisant de la semence de mâle noir par insémination animale.

2 - de tester des mâles noirs issus de pères et mères noirs pour savoir s'ils sont eux-mêmes homozygotes.

A noter que pour vérifier l’homozygootie de ce caractère dominant, il convient de réaliser un « Back cross » sur 30 femelles rouge. Statistiquement cela permet de garantir avec 99,9 % de chance que l’animal est bien Noir homzygote (NN). Prochainement, des techniques de génétique moléculaire permettront de s‘affranchir de ces procréations très coûteuses (30 femelles rouge nécessaires pour tester un taureau Noir, 30 embryons nés pour tester une femelle etc…


Autres pages à voir