Bookmaker Bet365.com Bonus The best odds.

Jean Lacalmontie un Artiste Peintre Cantalien
Page réalisée
à partir de la revue
"Artistes Magazine" Septembre/octobre 2008.
Texte de

Valérie Auriel
Photos de
Jean Lacalmontie

Jean Lacalmontie


Les jonquilles

Majestueuses jonquilles.

Jean Lacalmontie plonge au coeur des fleurs pour mieux en saisir la délicate harmonie, l'architecture raffinée. grâce à un support spécialement préparé, il obtient des effets de texture étonnants.

 

 

 

LES TECHNIQUES.

Avant de peindre à l'huile, Jean Lacalmontie commence par réaliser plusieurs aquarelles.

Il effectue une recherche sur la composition, le cadrage.

Il travaille d'après nature à partir de bouquets qu'il éclaire spécialement pour provoquer des contrastes lumineux importants et graphiques sur les pétales et les feuilles.

Jean Lacalmontie passe à l'huile quand il est satisfait de son aquarelle. Il peint sur un fond qu'il a lui même préparé, un panneau de bois ou une toile, sur lequel il passe une ou deux couches d'acrylique blanche.

Avant que la dernière couche ne sèche il la saupoudre de sable de mer bien dessalé. Après séchage, l'artiste repasse repasse une couche de peinture acrylique ou glycérophtalique. Il obtient ainsi une surface rugueuse qui accroche la lumière et donne cet effet de matière poudreux si particulier.

Sur son support l'artiste dessine d'abord la composition avec des pastels secs dans les couleurs de l'oeuvre. Jean Lacalmontie passe ensuite à l'huile.

Grâce aux études préparatoires qu'il a déjà effectuées il a une idée précise de la toile terminée et travaille généralement en une seule séance. Sa gamme de couleurs est ici assez réduite: elle se concentre sur des jaunes, des orangers, des verts. Si par endroit les pétales éclairés se détachent nettement du fond, Jean Lacalmontie s'efforce toujours de créer des passages entre le lointain et le proche afin d'éviter une impression de découpage.

LA COMPOSITION

Pour Jean Lacalmontie la composition d'une oeuvre est primordiale, car c'est elle qui donne l'équilibre.Il conçoit ses peintures selon le nombre d'or, une méthode mathématique ancienne qui aide à construire des proportions équilibrées. Ainsi le coeur de la jonquille blanche principale se situe au croisement de deux axes calculés selon ces principes.
L'artiste accentue cette construction en diagonale par le jeu des lumières. La partie inférieure droite se trouve dans l'ombre et s'oppose à une zone très lumineuse à l'opposé à gauche. cet effet de contraste se retrouve dans le choix des deux dominantes colorées, de l'oeuvre complémentaire, le rouge orangé et le vert.

LE CONTEXTE

Après avoir peint de nombreux paysages, notamment ceux de sa région d'origine, le Cantal, Jean Lacalmontie a entrepris une série d'oeuvres à l'aquarelle et à l'huile sur les fleurs des "jardins de curé" Ce sont des plantes traditionnelles et rustiques des campagnes et jardins français: jonquilles, iris, roses, anémones, coquelicots... L'artiste les représente souvent en très gros plan et synthétise son dessin jusqu'à flirter avec l'abstraction

A voir

Jean lacalmontie expose à Aiguillon (47) avec d'autres aquarellistes, du 25 octobre au 9 novembre 2008.

Il a cosigné un livre à compte d'auteur sur les fleurs:
"Aquarelles de mon jardin"

Site de l'Artiste:

Jean Lacalmontie est né à Boisset dans le Cantal.
Invité d'honneur au salon des artistes d'Auvergne à Clermont-Ferrand, aux salons d'Aurillac, Saint-Flour, Albi... Membre de la Société Française d'Aquarelle.
Ses oeuvres sont en permanence dans ses galeries de Sansac-de-marmiesse (15) et d'Estaing (12)