Bookmaker Bet365.com Bonus The best odds.

Ruisseaux et rivières



Aperçu des principales rivières du Cantal.

Rivières affluents de la Dordogne

La Jordanne prend naissance dans le Cirque de Mandailles pour rejoindre Aurillac et se jette dans la Cère à Arpajon sur Cère.

vallee de la jordanne 1

   Vallée de la Jordanne

   La Cère qui descend du Lioran alimente la retenue du barrage de Saint Etienne Cantalès puis arrose Laroquebrou avant de pénétrer dans des gorges puis de se jeter dans la Dordogne à Bretenoux.


    L'Authre prend sa source à l'aval de Tidernat, s'enfonce dans des gorges jusqu'à Veroueyres. Elle borde les villages de Laroquevieille, Marmanhac Jussac, Naucelles, Reilhac et Ytrac avant de se jeter dans le barrage de St Etienne Cantalès à Lacapelle Viescamp.

   Le ruisseau de Roannes qui prend sa source vers Prunet traverse le village de Roannes Saint Mary avant de se jeter dans la  Cère en aval du pont de Lascombes, près de Sansac de Marmiesse.

   
La Doire prend sa source en amont de St Projet de Salers, coule au pied du château d'Anjonye, St Cernin, St Cirgues de Malbert avant de rejoindre la Bertrande et le barrage d'Enchanet entre St Martin Cantalès et St Illide.

   La Bertrande prend sa source au pied du Puy Chavaroche, arrose St Projet de Salers, St Chamant puis rejoint le Barrage d'Enchanet

      La Maronne naît aux pieds de la Brèche d'Enfloquet et du Roc des Ombres. Elle atteint St Paul de Salers,traverse St Martin Valmeroux, borde St Eulalie, St Chistophe les gorges, avant de rejoindre les eaux du Barrage d'Enchanet.


   
L'Auze prend sa source sur les pentes nord du col de Néronne près de la montagne de Fontanès dans la commune du Falgoux. Elle arrose une partie de la commune de St Bonnet de Salers, passe au sud d'Anglard de Salers puis se déverse à la cascade de Salins avant de passer près du château de la Vigne et de rejoindre la Dordogne en limite de la Corrèze dans la retenue de Chastang.
Ses gorges sauvages grossies du ruisseau de Fageoles et du ruisseau de Leucamp,sont d'un accès difficile surtout au dessus de la chapelle de Brageac où elles peuvent être impénétrables.

        Le Mars : C'est le plus important des affluents de la Sumène. Il prend sa source dans le cirque du Bois-Mary au pied des sommets de  Roche Taillade, la Chapeloune, du Roc d'Hozière, du Puy-Mary et du Puy de la Tourte.  Il arrose Le Falgoux, Le Vaulmier, St Vincent de Salers et rejoint la Sumène à Vendes.

   La Sumène prend sa source vers 1200 mètres au dessus de Valette. Elle passe à l'Est de Menet, puis à Antignac, Ydes, Bassignac et Vendes avant de se jeter dans la Dordogne.

    La Rhue de Condat prend sa source au Nord du Département vers Égliseneuve d'Entraigues et arrose Condat puis s'enfonce dans des gorges jusqu'à Chavagnac et rejoint la Rhue de Cheylade à Coindre pour former la grande Rhue.

    La Rhue de Cheylade ou Petite Rhue prend sa source au pied du Puy Mary, puis coule au Claux, à Cheylade avant de rejoindre la Rhue de Condat.

    L'Artense, baigne Champs sur Tarentaine avant de rejoindre la Rhue.

   La Santoire prend sa source sur les pentes nord-est du col de Cabres entre le Bataillouse et le Peyre Arse
A 500 mètres en aval de Courbatière, elle reçoit l'Impradine qui naît au pied du Puy Mary. La Santoire s'étale dans une très belle vallée glaciaire, elle borde Dienne, Ségur les Villas, St Bonnet de Condat et se jette dans la Rhue de Condat.

Rivières affluents de la Truyère et du Lot appartenant au bassin de la Garonne

   Le Lot longe le sud du Cantal près de Vieillevie. Une base de nautisme est installée dans cette commune près de Montsalvy.

    Le Goul prend sa source sur le Versant sud du Puy Gros près de Pailherols, à 1360 m
d'altitude. Il reçoit l'Embène de Carlat et et se jette dans la Truyère en aval du barrage de Couesque.
Le Goul borde Jou-sous-Monjou, Raulhac, passe au pied du château de Meissilhac, puis près de Cros de Ronesque.

    Le Siniq  prend sa source près du col de la Chèvre. Il passe non loin de Malbo.

   Le ruisseau de Brezons prend sa source dans le Cirque de Granval, il passe au pied du château de la Boyle, puis à Brezons et arrose St-Martin-sous-Vigouroux puis rejoint les eaux de la Truyère dans le barrage de Grandval.

    L'Épie vient du col de Prat-de-Bouc au pied du Plomb du Cantal.

    L' Ander prend sa source près de Laveissenet, passe à Usse, Roffiac et St Flour avant de rejoindre la Truyère. Il se grossit de plusieurs affluents parmi lesquels le Dauzan, le ruisseau du Saillant ou de Basborie. 

 

Cours d'au affuents de l'Allier faisant partie du bassin de la Loire

     Les cours d'eau affluents de l'Allier, appartenant donc au bassin de la Loire sont très peu nombreux, ils se résument à l'Allagnon et à ses affluents.

      L' Allagnon nait au Lioran dans le cirque Font d'Allagnon vers 1450 mètres.
Il provient de la réunion de deux ruisselets de Combe-Nègre et de Couelle. Rapide au départ il s'enfonce dans des gorges, puis
s'étale dans la vallée vers Laveissière. La vallée se rétrécit à nouveau vers Neussargues. Les gorges de l'Alagnon commencent au pont   du Vernet et se terminent à Lempdes avant de rejoindre l'Allier au saut du Loup.
    Parmi ses affluents on note le Lagnon qui prend sa source à Prat-de-Bouc à quelques centaines de mètres de celle de l'Epie. Il traverse Albepierre après avoir sauté les cascades de Prélong et du Prapessou.
 
   Le Benet prend sa source sous le Puy du Rocher dans le Cirque de Chamalières.

   Après Neussargues, l'Allanche vient grossir l'Allagnon, cette rivière qui prend sa source sur le plateau du Cézallier est alimentée par de nombreux ruisseaux de moyenne montagne. Elle arrose Allanche, St Anastasie et Moissac.

   Le ruisseau de Bonnac rejoint l'Allagnon à Massiac de même que l'Allagnonette.