Bookmaker Bet365.com Bonus The best odds.

Ambe l’occitan, mai de colors

pour la Région Auvergne Face aux enjeux auxquels sont confrontés nos territoires (accueil et intégration de nouvelles populations, maintien des jeunes générations, valorisation des productions, création d’activités innovantes, restauration du lien social, construction d’une image attractive, restauration d’un environnement de qualité, solidarité entre les territoires…), des associations, mouvements, entreprises interpellent les candidats aux élections régionales.

Pour nous, en ces temps de crise, l’investissement dans la culture est aussi important que nombre d’équipements dits « structurants », grevant les budgets des collectivités. La langue et la culture occitane, colonne vertébrale de notre patrimoine culturel immatériel, doivent être placées au cœur des questions de développement. Elles sont en effet un levier irremplaçable pour remettre l’homme et le citoyen au cœur des politiques territoriales, pour les aborder de façon transversale.

L’écrasante majorité des habitants (75%) approuvent aujourd’hui l’idée d’un développement de cette langue et de cette culture, comme le montre un sondage IFOP. Les jeunes générations sont de plus en plus demandeuses d’une transmission à leurs enfants.

Nous demandons des réponses précises et des engagements concrets sur les questions suivantes. Êtes-vous prêts à :
1. Faire du développement d’une identité culturelle dynamique alliée au respect de l’environnement un critère qualifiant les politiques territoriales et conditionnant les aides ?
2. Entamer sans délai la négociation d’une convention État-Région dans le cadre de l’amendement à la loi Fillon sur l’enseignement des langues régionales, pour :
a) Appuyer le développement d’un réseau d’écoles immersives et de sites bilingues structurant progressivement la Région ?
b) Généraliser la sensibilisation et l’initiation des enfants ?
c) Organiser la formation des maîtres et installer une véritable filière universitaire ?
3. Valoriser les réseaux radio et audio visuels existants qui s’engagent à favoriser une présence vivante et grand public de la langue hors d’émissions ghettos ?
4. Soutenir l’avènement de radios spécialisées assurant une utilisation pleine et entière de la langue ?
5. Favoriser la structuration à l’échelle de la Région d’un réseau territorial de transmission de la langue et de la culture occitane pour tous publics, en s’appuyant sur les initiatives associatives ?
6. Lancer des appels à projets favorisant l’émergence d’initiatives qui valorisent les différentes facettes de l’identité culturelle de façon créatrice et transversale ?
7. Porter l’actuel schéma régional de valorisation du patrimoine linguistique et culturel occitan à au moins 150 000 € en 6 ans afin de créer un véritable effet levier ?
8. Soutenir prioritairement et favoriser l’émergence de toutes les actions qui construisent de l’identité, en brassant les influences, en mixant les pratiques qui donnent de nouvelles couleurs aux territoires de la Région Auvergne ? Coordination culturelle occitane de la Région Auvergne : Association de coordination et d’échanges occitans (ACEOC), Association Carladés-Carladez, Centre régional des enseignants d’occitan (CREO), Fédération Auvergne Velay des écoles laïques bilingues Calandretas, Félibrige d’Auvergne, Institut d’études occitanes de la Région Auvergne (IEO), Lo Convise, Association Ostal del Libre - édition et diffusion de produits culturels occitans, Société coopérative de production Sirventés - Agence de développement. Ces mouvements adhérent à l’initiative des divers organismes de la Région Auvergne relevant comme elles du patrimoine culturel immatériel et la soutiennent.