Bookmaker Bet365.com Bonus The best odds.

Louis Laparra de Fieux 1651-1706

( extrait de l'éducateur Syndicaliste du Cantal (mars 1957) )

Ingénieur militaire

Né au Basbourlès, près d'Arpajon sur Cère , aujourd'hui Barrière.

La famille Laparra comprenait plusieurs branches de marchands, propriétaires fonciers, bourgeois.

Claude, père de Louis, achète l'office de contrôleur général des rentes de l'hôtel de ville de Paris qui confère la noblesse.

Il prend alors le titre de seigneur de Basbourlès et réside à Aurillac dans son hôtel, rue du Périgord, où sa femme meurt de la « maladie populaire », en 1693.

Il marie deux de ses filles à des nobles qui redorent ainsi leur blason.

Louis joint à son nom celui de de Fieux dont l'origine est incertaine.

Il se voue très jeune à la carrière des armes. A seize ans, il est enseigne- colonel ; à vingt et un ans, lieutenant ingénieur dans le régiment de Piémont.

Il fait toutes les campagnes des guerres de Louis XIV, est blessé trois fois.

Chevalier de St Louis en 1693, l'année de la création de cet ordre, et brigadier des armées ; maréchal de camp en 1697 ; lieutenant général en 1704.

Il dirigea, comme ingénieur, les attaques de dix neuf places ou fortes, de 1690 à 1706, date laquelle il fut tué, au siège de Barcelone, d'un coup de mousquet qui lui traversa le bas ventre.

Catinat écrivait à Louis XIV (15 décembre 1691) qu'il servait « parfaitement, avec intelligence et courage », mais s'exposait trop.

Vauban critiquait ses attaques massives qui provoquaient la perte de beaucoup d'hommes et ne réussissaient pas toujours.

St Simon relève sa courtisanerie : « Le roi voulut que Laparra, le premier ingénieur d'alors... y allàt (au siège de Verrue, en Italie, en 1705), quoique mal avec M. Vendosine pour accélérer ce siège... Laparra en savait trop pour commettre sa fortune à faire un affront à un homme si puissamment accrédité et appuyé, qui ne lui aurait pardonné de sa vie... L'affaire était trop engagée ; il trouva tout bien et fut toujours d'avis avec M. de Vendosme ».

Si Laparra de Fieux ne peut être comparé à Vauban, sous les ordres duquel il servit maintes fois, ce fut pourtant un des généraux les plus capables et les plus braves du "grand siècle".

Autres pages à voir