Aurillac 54 - Dax 19

le .

Un baisser de rideau empreint d'émotions, de joie mais aussi de tristesse !

Stade Jean-Alric
3 500 spectateurs environ

Arbitre central: Madame Christine HANIZET (Comité Midi-yrénées) dont c'était la dernière en rugby professionnel

Score à la pause: 21 à 14 pour Aurillac
Score final: 54 à 19 pour Aurillac

Stade Aurillacois: 8 essais de Robert ilomaiava (8e & 50e), Baptiste Hézard (14e), Mérab Sharikadze (17e), Latuka Maituku (42e), Jack Mc Phee (52e), Utu Maninoa (60e), Richard Fourcade (78e) - 7 transformations (8e, 14e, 17e, 42e, 49e, 52e) Maxime Petitjean - (60e) Joris Segonds
Dax: 3 essais Arnaud Pic (3e & 30e) , Filimo Taofifenua (68e) - 2 transformations (4e & 30e de Gaëtan Robert
Exclusions temporaires:Néant

Stade Aurillacois 

15. Jack Mc PHEE
14. Alex LUATUA 13. Robert LILOMAIAVA 12. Merab SHARIKADZE 11. Conor GASTON
10. Maxime PETITJEAN 
 (cap) 9. Paul BOISSET
7. Romain BRIATTE 8. Utu MANINOA 6. Latuka MAITUKU
 5. Baptiste HEZARD 4. Maxime GRANOUILLET
3. Nikoloz KHATIASHVILI 2. Adrien PELISSIE  1. Antoine FOURNIER

 .......

1. Thibaud DREAN 2. Maxime DELONCA 3.James LAKEPA
4. Pierre MAURENS 5. Thomas CEYTE
6. Olivier AUGUST 8. Aisea-Colati KOLIAVU 7. Pierre HUGUET
9. Arnaud PIC 10. Gaëtan ROBERT
11.Esava DELAI 12Olivier KLEMENCZAK13. Apisai NAQALEVU 14. Simon TERNISIEN
Pierre JUSTES

Dax

Les remplaçants à Aurillac: 
16. Nicolas CATANZANO - 17. Grégory FABRO - 18. Adrien CORBEX - 19. Richard FOURCADE - 20. Théo NANETTE -  21. Joris SEGONDS  22. Jean-Philippe CASSAN -  23. Anthony ALVES

Infirmerie Aurillac: Maxime ESCUR  -  Lotu TAUKEIAHO - Peni RAVAI  - Levan DATUNASHVILI  - Mathieu LESCURE - Marius VIALLE - Calvonn ALLISON Pierre ROUSSEL - Flavien NOUAILLAGUET - Antoine RENAUD - Albert VALENTIN 

Les remplaçants à Dax
16.Romain MAURICE 
17. Pierre CHOINARD. Juniors FAITOTOA ASA 19. Filimo TAOFIFENUA 20. Simon GARROUTEIGT 21. Thomas GURUTCHET  22. Sakuisa BUREITAKIYACA 23. Bertran PEREZ

Entraîneurs à Aurillac: Jérémy DAVIDSON & Thierry PEUCHLESTRADE - Préparateur physique: Sébastien DELPIROU 
Staff Médical : Médecins :Dr. Patrice CLAISSE - Dr. Michel MAYERAU - Kinés: Sylvain CLAVELClaire COUTARELGailliane MALICHIER - Ostéopahte: Benj
amin FAUCHER - Vidéo: Marine SOULIER - Analyste vidéo: Maxime CLAUX - Photogaphe: Thierry PRE
Dirigeants accompagnants: Jean Michel CLERMONT (équipements) - Laurent LASCROUX (logistique)

Entraîneurs à Dax : Jerôme DARETPatrick FURET, Raphaël SAINT-ANDRE - Préparateur physique: Yann PRADEL

Photos de Jean-Pierre Malichier & Jean Paul Rickelin

Adieu à Jérémy

Merci, au revoir et bonne chance Jérémy Davidson

 Adrien Antoine

Au revoir & merci Adrien Pélissié, Antoine Fournier & Jérémy Davidson   

 Mathieu coup envoi

Merci Mathieu Lescure pour ces 15 années de bons & loyaux services au Stade Aurillacois

Coup denvoi

Mathieu Lescure donne le coup d'envoi d' Aurillac vs Dax
sous les yeux de Madame Christine Hanizet, arbitre de cette rencontre

Mathieu émotion

Un discours plein d'émotions suivi d'une chanson interprètée par Mathieu Lescure lui-même

La der de larbitre

La dernière, également,  pour Madame Christine Hanizet, l'arbitre de cette rencontre.
Elle a su s'imposer, avec autorité, grâce & compétence, dans un monde, il faut bien l'avouer, quelque peu "macho man"

Cet après midi, à "Jean-Alric", ce n'était pas tout à fait une rencontre comme les autres. D'abord par ce que c'était la dernière de la saison. Ensuite c'était également la dernière pour un entraîneur, Jeremy Davidson, qui aura marqué, par son professionnalime et ses qualités humaines, une période indélébile du Stade Aurillacois. La dernière aussi pour un grand nombre de joueurs. Une fin de carrière pour certains, alors que pour d'autres elle va se poursuivre sous d'autres cieux. Signalons au passage que cétait aussi la dernière pour l'arbitre de la rencontre Madame Christine Hanizet. "Un petit bout de femme", au caractère bien trempé, qui aura réussi à s'imposer, avec autorité, grâce et compétence, dans un milieu quelque peu "macho man" il faut bien l'avouer. C'est la vie, il faut l'accepter même si cela est vécu comme un déchirement, une rupture avec le passé. Néanmoins la vie continue différente, certes, mais avec d'autres joies et d'autres satisfactions à venir.
Le nombre de joueurs qui ne porteront plus la tunique "rouge & bleue" , pour différentes raisons, est tout de même conséquent. Commensons par l'un des plus anciens, 15 années de fidélité au Club qui, en raison de blessures, n'aura pu, à son grand regrêt, terminer sa carrière sur la pelouse de "Jean-Alric". Malgré tout, avec ses jumeaux dans les bras, il a donné le coup d'envoi de cette rencontre particulière. Nous voulons parler, les habitués l'auront deviné, de Mathieu Lescure. Ce n'est pas tout. Avec une très grande émotion il s'est adressé au public de "Jean-Alric" pour le remercier pour sa fidélité son soutien, et ses encouragements y compris dans les moments les plus compliqués. Il a également remercié tous ses entraîneurs de Victor Boffelli à Jérémy Davidson en passant par Michel & Thierry Peuchlestrade, Lionel Vialard ou Pierre-Henry Broncan. Comme, très souvent, tout se termine par des chansons, Mathieu n'a pas dérogé à la règle en interprétant un morceau dont les paroles racontent la vie d'un joueur du rugby.
Nous pensons également à Antoine Fournier, "Toinou" pour les intimes, qui depuis son plus jeune âge a porté le maillot "cantalou" et qui va poursuivre sa carrière du côté de Carcassonne. Il  accompagnera son partenaire de jeu, durant 4 saisons au Stade Aurillacois, un autre Antoine, Renaud, qui lui revient au Club dans lequel il a fait ses premiers pas avec un balon ovale. Mais aussi à Adrien Pélissié, venu du Castres Olympique il y a 4 ans, repéré, on comprend pourquoi, par le niveau supérieur ou il devrait encore progresser à l'Union Bordeaux-Bègles "Top 14". Il ne sera pas trop dépaysé du fait qu'il va retrouver son coach Jérémy Davison, mais également le pilier Fidjien, Peni Ravai, avec lequel il a poussé au sein de la mêlée cantalienne, une douzaine de fois, cette saison.
D'autres vont également quitter le Club Cantalien pour différentes raisons. Levan Datunashvili, l' International Géorgien, poutre maîtresse du pack "Cantalou" durant sept ou huit saisons, imité par son jeune compatriote, Giorgi Sharashidze, venu des espoirs de Clermont il y a deux saisons.
C'est vraiment une page du Stade Aurillacois qui se tourne. Ainsi va la vie. Certains partent, d'autres vont arriver?  Le Stade Aurillacois Cantal Auvergne est toujours là !
Il devrait nous faire vivre encore des moments de bonheur. ALLEZ STADE ! ICI ICI C'EST AURILLAC devraient résonner, encore longtemps, dans un Stade "Jean-Alric" qui aura subi un beau "relooking"

Guy Batifoulier "guy.bati@orange.fr"