Bookmaker Bet365.com Bonus The best odds.

                                                             LA VALLEE DE BREZONS

                                         Vallée aux mille sources

  En 1981 Haroun Tazieff décrivait cette ancienne vallée glaciaire  comme la plus belle d’Europe.

          Ses paysages étagés entre 785 et 1813 mètres, son caractère sauvage, son patrimoine bâti en font sa beauté.

    Elle comptait, à la fin du XIXe siècle, une population de 951 habitants En 2010,  206 habitants seulement se partageaient ce vaste territoire en pratiquant essentiellement une activité agricole tournée vers l’élevage de montagne. 

     Plusieurs accès permettent de découvrir cette vallée retirée 

     * En venant d' Aurillac et Raulhac, après Lacapelle Barrès, au lieudit Pont la Vieille 2 directions possibles, par Vigouroux (château) ou par St Martin sous Vigouroux.

    * Depuis Pierrefort.

    * De Murat par le col de Prat de Bouc puis le col de La Grifoul.

    * De Saint Flour par Paulhac puis le col de La Grifoul.

    * De Cézens par le site de Vidèche.

brezons-vallee-amont

 Vue de la croix de Montréal - Vallée amont

brezons-1

                          Brezons

brezons-vallee-aval

   Vue de la croix de Montréal - Vallée aval

brezons-eglise

                 Eglise de Brezons

Brezons-rocher-de-la-boyle-2

                Rocher de La Boyle

Brezons-chateau-de-la-boyle

                 Château de La Boyle

brezons-four-lustrande

                   Four de Lustrande

brezons-haute-vallee

                Vue de la haute vallée

brezons-le-bourguet-eglise

                  Eglise Le Bourguet

brezons-cascade-saut-truite-1

          Cascade de Saut de la Truite

Brezons-montreal-oratoire

                   Oratoire de Montréal

 Brezons cascade la borie 1

                  Cascade de Montréal

   * Le village de Brezons est bâti sur un gros rocher qui domine la vallée, un château aujourd'hui disparu en contrôlait l'accès. Son église qui date de 1600 a été bâtie à l'emplacement d'une chapelle castrale datant du 12ème siècle.

                                           Quatre sites remarquablement aménagés sont à découvrir

* Le site de Vidèche et son belvédère: De ce point, sur la route de Cézens, on a une très belle vue générale sur la vallée, un abri panoramique a été installé où les visiteurs disposent d' informations et peuvent apprécier la diffusion d’une vidéo sur la vallée.

* Le site de la Haute Vallée : l’accès à la Cascade du saut de la truite a été aménagé. Une boucle d’1h30 permet de rejoindre d’autres cascades en amont : Cascade de Livernade avec son promontoire dominant une gorge du ruisseau , Cascade de L’Arbre de la Biche, majestueuse, d’où vous pouvez revenir par la rive droite où se tient le buron de Livernade et la petite Cascade du Traou de Lougue.   Un circuit de 3h30 atteint le cirque de Grandval et une nouvelle cascade.

cirque grandval puy  grandval orgues

 

 * Le site de Montréal : Ce hameau est accessible par une petite route pentue sur la gauche entre Vigouroux et Brezons. Une halte s'impose dans la forêt (petit parking) pour accéder à la cascade de Montréal. Deuxième arrêt à Montréal près d'un oratoire pour arriver à un belvédère avec une croix blanche d'où la vue sur la vallée est impressionnante.

 * Le site de La Borie : En aval du village de Brezons la cascade de La Borie se situe dans un ravin où coule le Baou un affluent du Brezons. Un sentier en boucle a été aménagé avec un passage vertigineux sur escalier de 150 marches ! A ne pas manquer, mais la prudence est de mise.

Brezons cascade la borie 1 Brezons cascade la borie escalier Brezons cascade la borie 2

                                                                        Le patrimoine paysager et la faune

     On distingue nettement 3 étages de végétation. Le fond de la vallée est occupé par des pâturages de part et d'autre de la rivière Le Brezons alimenté par de nombreux torrents et cascades. Le deuxième étage est constitué essentiellement de forêts de hêtres sur les pentes raides de la vallée en auge. L'étage supérieur est occupé par les pâturages d'estive que les troupeaux rejoignent vers la fin du mois de mai.

      La vallée est également dominée par le rocher de la Boyle, un gigantesque bouchon de lave.

     On quitte la vallée au col de La Grifoul d'où part une piste praticable par tous véhicules qui rejoint le Buron de la Combe de la Saure aménagé en restaurant d’estive, où l’on peut jouir, à la belle saison, d’une vue imprenable  et profiter d' un repas traditionnel auvergnat.

     La flore est très diversifiée en fonction des saisons et de l'altitude : crocus, gentiane printanière, orchis rose, jaune pâle ou violette, anémone blanche, soufrée, pulsatile, narcisse et jonquille, lys martagon, renoncule d'eau, campanule, arnica, aconit bleue ou jaune pâle, grande gentiane jaune, gentiane acaule, etc...

brezons-orchis-1 brezons-anemone-pulsatile brezons-trefle
 gentiane-printaniere  lys martagon  gentiane acaule 2

     La faune est aussi très variée, outre les sangliers, chevreuils et cervidés d'autres espèces ont été introduites avec succés : chamois, mouflons, marmottes. Le milan royal est très bien implanté. Le Col de la Tombe du Père est un lieu privilégié pour le comptage des oiseaux migrateurs.

                                                                   Un riche patrimoine bâti

     L'église de Brezons de style roman auvergnat date de 1600 (voir le chevet et les modillons).

     Le hameau du Bourguet a aussi une église qui en 1845 remplace une chapelle tandis qu'à Méjanessere une chapelle est édifiée en bord de route.

     A Montréal c'est un très bel oratoire qui retient l'attention.

     A Brezons et à Montréal il y avait des châteaux mais dont il ne reste pratiquement rien alors que le château de La Boyle (XVème) a son donjon toujours debout.

      Nombreux étaient les fours de villages dont certains ont été restaurés, de même que les moulins. On note aussi la présence de nombreuses croix en pierre.

      Dans les hameaux subsistent des granges en pierre couvertes de lauzes encore utilisées alors que dans les estives les nombreux burons n'ont plus leur activité fromagère df'autrefois, plus un seul n'est utilisé, faute d'entretien ils tombent petit à petit en ruines, ce qui est fort dommage.

     Il en est un toutefois qui a été aménagé en restaurant d'estive , c'est le buron de La Combe de la Saure accessible par une piste carrossable à partir du Col de La  Grifoul www.burondelacombedelasaure.com

                                                                     Découverte à pied

Petites randonnées balisées :

    * En haute vallée au départ de Sanissage : La cascade du Saut de la Truite 40 mn. La Boucle de la Biche 1 h 30. La Boucle de Grandval 3 h 30
    * La cascade et la boucle de Montréal 1 h 30.

    * La cascade et la boucle de Laborie 1 h 30. (hameau en direction de St Martin sous Vigouroux).

      Grandes randonnées à la journée : Nécessité d'une carte IGN car les sentiers ne sont pas toujours balisés.

     *A partir de Sanissage, prendre la Boucle de Grandval, en arrivant dans le Cirque de Grandval, continuer en direction du Col de la Tombe du Père puis du Plomb du Cantal (1858 m.), continuer sur le GR 400 jusqu'au Col de La Pourtoune et redescendre dans les estives jusqu'à l'entrée du bois pour retrouver le sentier du départ.

     * Même itinéraire jusqu'au Plomb du Cantal puis emprunter le GR 400 jusqu'au Col de la Chèvre. Descente dans le Cirque d'Enclouts en visant le ruisseau d'Enclouts puis une cascade et trouver un sentier qui conduit à Sanissage.

                                                                                          Autres activités

        Parapente à partir du Rocher de La Boyle.

        Canyoning sur le Brezons.

        Pêche à la truite.

        Renseignements : Office de tourisme - 29 avenue Georges Pompidou - 15250 - Pierrefort