Bookmaker Bet365.com Bonus The best odds.

La vallee du Rat

DECOUVERTE DU CANTAL

LA VALLEE DU RAT

     C'est une vallée très peu connue du Cantal, située tout près de Salers, que l'on découvre par hasard en consultant la carte IGN 2435 Ouest. Les visiteurs qui se rendent à Salers  et ne manquent pas d'aller sur l'esplanade de Barrouze d'où ils jouissent d'une splendide vue sur le Puy Violent, la vallée de la Maronne et l'amorce de la vallée de l'Aspre, ont  sous leurs yeux, au pied de la cité un petit ruisseau, Le Rat, qui se jette dans la Maronne en sortant d'une gorge boisée; en cherchant bien, on finit par le découvrir. Remontons cette gorge et partons à la découverte de  cette vallée perdue de montagne.

   La vallée du Rat qui prend sa source au pied du Puy Violent se situe exactement entre celles de l'Aspre et de la Maronne. Pour s'y rendre il faut aller à St Paul de Salers, petit village dominé par un rocher avec une vierge, et emprunter la route très pentue en direction du Puy Violent jusqu'à Vielmur.

         Devant la ferme auberge, une petite place à proximité du four banal permet de stationner la voiture.

     La balade peut alors commencer en suivant la petite route étroite très peu fréquentée en direction de Longevialle, Lesboulières, Le Chaumeil, elle remonte la vallée pour se termine en cul de sac à Malrieu au bout de 4 km. Nous sommes à plus de 1000 m.d'altitude.  Au delà, un sentier se perd dans la montagne en direction du Puy Violent qui culmine à 1592 mètres, au milieu des estives elles aussi fréquentées en été par les beaux troupeaux des fameuses vaches Salers.

Ici c'est le bout du monde, le calme plat, une nature intacte, un ruisseau impétueux qui s'engouffre dans des passages profonds et étroits, une très belle cascade (Le Chaumeil), une source minérale, la forêt sur la rive gauche exposée au nord, des pâturages sur le versant sud mais aussi un gigantesque éboulis volcanique et quatre tout petits villages où la population permanente se fait très rare .

       Une ancienne école témoigne de la présence, autrefois, de nombreux enfants dans cette vallée montagnarde où la vie était rude, les hivers longs et très enneigés.

     En été ces hameaux retrouvent vie, de nombreuses maisons ont été restaurées, les amoureux de nature aiment se ressourcer dans ce coin perdu.