arse
Le peyre Arse

Le jeudi 4 février 2010, la montagne cantalienne a fait une nouvelle victime.

Une personne de 65 ans a été emportée par une coulée de neige alors qu'elle effectuait, avec un autre skieur l'ascension du Peyre Arse dans le massif du Puy Mary.

Les importants moyens dépêchés par les sauveteurs n'ont hélas pas réussi à ranimer l'accidenté.

Ce n'est pas la première fois que la montagne cantalienne tue. Avant de partir en randonnée dans le massif, surtout si il s'agit de gravir des pentes abruptes et enneigées, il est indispensable de se renseigner auprès des services compétents et de s'entourer de toutes les précautions nécessaires. (Un localisateur de victimes d'avalanche (Arva) peut s'avérer salvateur.

Autres pages à voir