Bookmaker Bet365.com Bonus The best odds.

  Emile Henri CALMELS

Ci-dessous : (2ème rang, premier à droite)

Calmels_Et_7_autres

 

 bleuet

 

Fruquieres_Pierre Perier_Francois Sourniac_Franois_Xavier Jacquier_Felix

Fiches extraites du Site : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/

139-1a_Jacquiot_G Ce cliché montre un soldat équipé de la nouvelle capote de 1916 bleu horizon à double rang de boutons , qui à ce propos ne sont apparemment pas de la même qualité, à droite brillants à gauche foncés . Les distinctives de régiment sont bleus foncés réglementaire.

Le paradoxe est qu'il porte un pantalon qui semble bleu foncé , à moins que cela soit un des innombrables bleus plus ou moins foncé de la période 1915.

Les bandes molletières sont de 1915 gris de fer bleuté soit bleu foncé.

Donc notre soldat n'a de moderne pour l'époque que sa capote, et son casque, le reste en antérieur.

Le cliché montre un équipement caméléon de la période de transition 1915-1916 , plutôt premier semestre 1916. La troupe n'était pas costumé entièrement suivant le règlement au même moment , cela se faisait par touches .

Ce qui frappe tout de même c'est que l'uniforme est très fatigué... Il a servi en ligne .

Il a du participer ainsi habillé aux terribles combats du 10 mars 1916, au MortHomme, et peut être à ceux de septembre 1916 à Chaulnes (Offensive de la Somme)

Ce soldat est jeune, avec un sourire discret avec une pointe de lassitude .

Nous voyons bien la cravate bleue réglo, le col droit de sa vareuse 1915.

Il porte au poignet gauche sa plaque d'identification. Il porte une bague à l'auriculaire gauche ...marié...?

Ce cliché date entre été 1916 et octobre-novembre 1916

Y. Finel

 

G Jacquiet  (ou Jacquiot) (Photo collection de Mr Emmanuel Schaffner)

 

Qui est-il ???

Si vous connaissez ce militaire vous pouvez nous le signaler

soldat__139_RI_

 

 

CASTANIER Hippolyte  

Postulant allumeur au Service de l’Eclairage Public, 4ème Section.

Société du Gaz de Paris

Siège Social 6 rue Condorcet Paris 9ème

139ème Régiment d'Infanterie (139e RI) (1) et Caporal au 61ème Bataillon de Chasseurs à pied (61e BCP) (2). Immatriculé sous le n° 03642 au Corps, classe 1903 et sous le n° 1418 au recrutement de Aurillac.

Mort pour la France, tué à l’ennemi le 22 mai 1916 à Verdun aux Carrières d'Haudremont (1) ou Haudromont (2) (Meuse). Il laisse une veuve domiciliée à Brazey-en-Morvan par Liernais (Côte-d'Or).

Né le 24 octobre 1883 à Talizat (Cantal). Son acte de décès a été transcrit le 9 novembre 1916 à Paris, 20ème.

MAURIES Marius

Employé à l' Usine à Gaz de Toulouse

Société Lyonnaise des Eaux et de l’Eclairage

Sergent au 139ème Régiment d’Infanterie (139e RI), 9ème Compagnie, immatriculé au Corps sous le n° 017155, classe 1904 et sous le n° 1282 au recrutement de Toulouse (Haute-Garonne).

Mort pour la France, tué à l'ennemi le 11 octobre 1916 à Chaulnes (Somme).

Son acte de décès a été transcrit le 2 avril 1917 à Toulouse où il est né le 26 janvier 1884.

Il repose dans la Nécropole nationale de Lihons [Somme], tombe individuelle n° 1426.

 

 

139RI1

139RI2

139 RI dans les tranchées de Chaulnes en  septembre 1916

Merci à Jean-Marie Picquart


 

Autres pages à voir