cp

  • 1
La confiture d' oranges amères de Jeannette
Proposé par
cantalpassion

 

Ingrédients
Il faut pour cela des oranges amères ( bigarades ) ou des oranges normales et quelques citrons.
Préparation
* Peser le récipient dans lequel on va préparer la confiture
* Eplucher les oranges ( mettre les épluchures de côté )
* Couper la chair
* Enlever les pépins ( les mettre de côté )
* Mettre le zest et enlever tout le blanc
* Hacher finement les épluchures
* Mettre dans une marmite oranges et épluchures
* Couvrir d' eau
* Mettre les^pépins dans une gaze, attacher la gaze et mettre dans la sauce
* Mettre 3 ou 4 citrons s' il n' y a pas d' oranges amères.
* Faire cuire pendant 3/4 d' heures après ébullition
* Mettre le même poids de sucre que d' ingrédients
* Laisser reposer
* Le lendemain refaire cuire 1/4 d' heure à 20 minutes et mettre en pot
* Couvrir chaud avec du papier cellophane.
Remarques
Entrez ici les remarques éventuelles
Durée
cuisson totale 70 minutes
Difficulté
moyen
Nombre de Personnes
X personne(s)
Origine
origine (pays/region)

Recettes traditionnelles

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

Recettes aux goûts du du Cantal

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

Desserts

  • 1
  • 2
  • 3

Culture | Rubriques Gastronomie

Culture | Articles récents

  • Albert Monier, l'homme aux 80 millions de cartes postales

    Albert Monier, l'homme aux 80 millions de cartes postales

    Albert Monier est né à Savignat, commune de Chanterelle (Cantal) le 3 mai 1915, il est décédé à Paris, le 21 décembre 1998 et repose repose au cimetière de Maleville-sur-le-Bec (Eure). Pour survivre, les parents d’Albert Monier ont quitté les plateaux du Cézallier pour exercer le métier  de marchands de toile à Pont Audemer (NDLR : après 1875 le marchand de toile succède au colporteur et se spécialise dans la vente à domicile de drap et autres tissus, le marchand de toile exerce dans la deuxième partie du XIXè siècle jusqu'à son changement de nom en négociant-voyageur vers 1920) mais chaque été, Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5