cp

  • 1

Au Pignou sur la commune d'Albepierre

Les fromages d'Auvergne à la GRANGE DE LA HAUTE VALLEE D'ALBEPIERRE

Plus qu'un métier, une passion !


Nathalie Meironen et Alain André ont été heureux de faire connaitre, durant tout l'été, une spécialité locale : le fromage. Celui qui est véritablement du terroir des monts du Cantal : le jeune, l'entre deux, le vieux. Mais aussi le bleu et le salers.
Ils le fabriquent et le vendent dans la ferme fromagère recemment ouverte à PIGNOU, commune d'ALBEPIERRE BREDONS. Ils accueillent tout au long de l'année, des familles en vacances, des randonneurs, des étudiants en agriculture, des scolaires pour leur faire découvrir leur mode de fabrication, et gouter leurs produits : visite de la ferme complète,vue sur les différentes salles de fabrication des différents fromages, dégustation commentée. Ils répondent à toutes les questions des visiteurs, toujours très curieux. Ils vendent en direct, à la ferme et par intermédiaire de leur site bleucantal.free.fr à tous les amateurs de vrais fromages d'Auvergne. Nul doute qu'ils vont continuer à mettre en valeur, toujours avec autant d'amour, ce savoir faire du Cantal.
La ferme est maintenant recommandée par le guide vert Michelin, le Petit Futé et l'Office du Tourisme de Murat.

 

En savoir +

Fermes et restaurants

  • 1
  • 2

Culture | Rubriques Gastronomie

Culture | Articles récents

  • Albert Monier, l'homme aux 80 millions de cartes postales

    Albert Monier, l'homme aux 80 millions de cartes postales

    Albert Monier est né à Savignat, commune de Chanterelle (Cantal) le 3 mai 1915, il est décédé à Paris, le 21 décembre 1998 et repose repose au cimetière de Maleville-sur-le-Bec (Eure). Pour survivre, les parents d’Albert Monier ont quitté les plateaux du Cézallier pour exercer le métier  de marchands de toile à Pont Audemer (NDLR : après 1875 le marchand de toile succède au colporteur et se spécialise dans la vente à domicile de drap et autres tissus, le marchand de toile exerce dans la deuxième partie du XIXè siècle jusqu'à son changement de nom en négociant-voyageur vers 1920) mais chaque été, Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5