Bookmaker Bet365.com Bonus The best odds.

 Le château de Sailhant

Sailhant

Situé en plein cœur des volcans d’Auvergne et datant du XIIème siècle, le château du Sailhant est un château fort trônant sur un spectaculaire éperon rocheux de plus de 30 mètres de haut et dominant une cascade mystique. D’une tour moyenâgeuse, le château du Sailhant devint un château fort pendant la Guerre de cent ans.

Ce joyau du patrimoine culturel cantalien connut une importante évolution successivement en possession de la famille d'Aurouze, d'Estaing, Jean de Lastic et d’autres éminentes familles françaises. Au début du XVIIIème siècle il devint une résidence secondaire d’été pour Joachim-Joseph d’Estaing évêque de Saint-Flour.

Racheté en 1997 par son actuel propriétaire, il nécessita une campagne de restauration d’une quinzaine d’années. Aujourd’hui restauré et entièrement meublé, le château du Sailhant ouvre pour la première fois ses portes au public à partir du 1er Juillet 2016. Venez nombreux découvrir l’extraordinaire histoire de ce monument historique à travers la grande salle, la chambre seigneuriale, la bibliothèque néo-gothique ou encore la chapelle.

La rude et mystérieuse beauté de ce château, chargé d’histoire et perché sur un promontoire volcanique, en fait un site unique en Auvergne.

Ouvert tous les jours sauf le lundi, de 10h à 12h et de 14h à 18h, visite guidée uniquement, durant une heure au départ de chaque heure. Pour tout renseignements : sailhant.com

Présentation sommaire :

XVIII° et XIX° Andelat à 6 kms de St-Flour. site remarquable près d'une cascade."Un éperon basaltique triangulaire de 50 m de haut supporte le château. A son extrémité sud, une tour ancien donjon démantelé, se dresse comme une proue. De part et d'autres se développent de fortes murailles qui rejoignent la façade du bâtiment. Son plan est un angle obtus, très largement ouvert au sud, une tour ronde en cul de lampe à l'ouest, une tour crénelée à l'est. La façade comporte quatre grosses tours rondes". (L. Bouyssou et A. Muzac). ...La tour carrée du château renfermait une oubliette creusée dans le roc et qui ne recevait de jour que par une ouverture de 50cm2 faite à la clef de la voûte. A chacune des autres extrémités du triangle on avait construit un cachot. Celui de l'ouest n'obtenait de lumière que par un soupirail de 8 cm de hauteur, sur 10 à 11 de longueur. Les appartements du château ne manquaient pas de beauté. Ils avaient dû être bien décorés suivant le temps, si l'on en juge par les traces existantes de peintures à fresque.... Du côté nord est on prenait pour arriver à la forteresse un escalier taillé dans le roc. La chapelle du château était sous l'invocation de Saint Ferval dont le corps y est déposé. D'après Deribier (Dictionnaire Statistique du Cantal)