Bookmaker Bet365.com Bonus The best odds.

Village de Tournemire, château d'Anjony :

IMG 0074

Sur la Montagne de Tournemire, il existait autrefois, dit-on, cinq châteaux possédés par cinq seigneurs différents, et ces châteaux sont autant, sinon plus rapprochés que ceux de Chauvigny. Celui d'Anjony seul reste debout... Il est situé sur une hauteur abrupte détachée de la chaîne du Cantal, sur une espèce de cap escarpé, séparant deux vallées profondes. On y monte par une pente fort raide qui serpente longtemps au milieu des rochers. Au sommet de la montagne est un plateau de forme triangulaire, et c'est à la pointe du triangle que s'élève le château d'Anjony. Son plan très régulier représente un petit carré flanqué à chaque angle d'une grosse tour ronde. Ses courtines sont très étroites et, de même que les tours couronnées de machicoulis... Deux grandes salles , l'une au dessus de l'autre, occupent le carré compris entre les  courtines; dans trois tours il y a des chambres en communication avec ces grandes salles, la quatrième tour sert de cage à un escalier. Au rez-de-chaussée, dans l'intérieur d'une tour, est une petite chapelle, dont toutes les parois sont couvertes de fresques reprèsentant les différentes scènes de la Passion... Tout l'édifice est fondé sur des caves profondes, qui s'étendent même sous un préau devant la  porte d'entrée. Ces souterrains immenses servaient, je le suppose, de magasin à la garnison du château. Autant que j'ai pu en juger par le système général de la construction, par quelques ornements  des voûtes, par l'appareil et le cournnement des murs, le château d'Anjony doit remonter  au moins au XIVe siècle.

Prosper Mérimée

Notes d'un voyage en Auvergne, 1838.

Calman Lévy,  édition.

 

 pparei 01

quelques photos

 

Site du château: http://www.anjony.fr

Autres pages à voir