Bookmaker Bet365.com Bonus The best odds.

Au fil des années, en parcourant les sentiers, on peut se rendre compte que la randonnée prend une importance grandissante. Cette activité physique est de plus en plus pratiquée dans un cadre individuel ou associatif, avec ou sans accompagnateur, chacun s’organise comme il l’entend. Elle permet un contact privilégié avec la nature, celui qui a l’œil attentif et curieux ne manquera pas de faire des découvertes à chaque sortie et il ne faut pas oublier le côté bénéfique reconnu pour la santé. Quel plaisir d’assister à un lever de soleil sur les crêtes, d’apercevoir un groupe de chamois ou de mouflons, d’observer la marmotte qui veille sur un rocher, de découvrir le lys martagon, l’anémone soufrée et d’écouter le silence !

Le Cantal, avec un relief dont l’altitude varie entre 210 m au bord du Lot et 1855 m au Plomb du Cantal,  avec ses paysages très variés, est un terrain extraordinaire pour le randonneur. Un plateau de choix s’offre à lui : Cézallier et Aubrac avec leurs vastes étendues herbeuses, volcan cantalien au relief tourmenté, massif forestier de la Margeride, Planèze de Saint-Flour, Châtaigneraie au climat plus méridional, Artense façonnée par les glaciers, etc.

L’arrivée du printemps marque le grand début de la saison, mais en montagne il faut attendre au moins la deuxième quinzaine du mois de mai pour pouvoir emprunter tous les sentiers.

Pour la petite randonnée (balisage bleu, jaune, vert) point n’est besoin de se procurer un matériel sophistiqué et onéreux mais il ne faut pas non plus partir à la légère car la nature est capricieuse et a toujours le dernier mot.

Chaque commune ou presque a ses propres circuits de petites randonnées et il est possible de se procurer des topoguides dans les Offices de tourisme. Attention, certains datent un peu ! Dans tous les cas, les outils indispensables du randonneur (carte au 1/25 00eme et boussole) doivent être dans le sac ! Encore trop de personnes, même du coin (!) s'égarent ...

La grande randonnée d’un ou plusieurs jours nécessite une préparation sérieuse, physique et matérielle surtout en zone de montagne. Même si le massif cantalien est une montagne à vaches, il peut réserver de mauvaises surprises aux imprudents et aux inconscients. L'apport d'un accompagnateur peut valoriser votre sortie comme guide mais aussi par sa très bonne connaissance du milieu...

Faire l’ascension du Puy Mary en petites sandales, c’est possible bien sûr, celle du  Puy Griou est déjà plus difficile, pour la descente, dans les 2 cas, l’entorse est probable !

Les randonnées organisées jumelées à des courses hors stade sont de plus en plus nombreuses tout au long de l’année : La Pastourelle à Salers, les journées des gorges de la Cère, la Caminada du Goul, le Tour du Nipalou, les Foulées du Cézallier, la Ronde de la Châtaigneraie, etc, sans oublier la randonnée  "Du col de SERRE ( sous le Pas de Peyrol) à RIOM és Montagne" le 23 juillet 2017.

Quel programme ! A consommer sans modération.