Bookmaker Bet365.com Bonus The best odds.

 

Voir toutes les pages du dictionnaire statistique du Cantal

 

  La commune de Virargues aujourd'hui

 

  Ces pages ayant été numérisées nous ne pouvons garantir une fidélité exacte à 100% du texte malgré le soin apporté à sa correction.

 

Virargues.

— La commune de Virargues fait partie de l'arrondissement et do canton de Murat. Elle est bornée au nord par la commune de Chavagnac ; au sud, par celles de Murat et de La Chapelle-Allagnon; à l'est, par les communes de Celles et de Chalinargues, et à l'ouest,, par celle de Chastel-sur-Murat.

Elle est arrosée par les ruisseaux de la Pille, de Faufoulioux ou de Barboulès, de Chavagnac, etc.

Cette commune a une superficie de 1,100 hectares, dont 500 h. en terres d'un assez bon produit; 350 h. en prés et pacages , dont quelques-uns un peu secs; 50 h. en bois de diverses natures, et 150 h. en terres vagues et bruyères. Ce territoire est en partie volcanique et schisteux. Il occupe les plateaux qui dominent le vallon de l'Allagnon.

Il y a dans la commune 6 villages , 1 hameau et 98 maisons habitées par une population de 510 âmes.

Le chef-lieu est un petit bourg situé à 5 kil. de Murat, dans la plaine qui domine le vallon d'Allagnon. Ce bourg n'a rien de remarquable que son église, qui est ancienne et placée sous l'invocation de saint Jean-Baptiste et de saint Léger. Elle fut donnée en 1066, par un seigneur du nom de Rigal, a l'abbaye de Moissac, et unie sous condition au prieuré, de Saint-Thimothée de Bredon. qui dépendait de cette abbaye. Robert de Chastel et ses enfants, seigneurs de Virargues à cette époque, confirmèrent cette donation moyennant 5 liv. que leur compta Durand, abbé de Moissac et évêque de Toulouse. Guillaume, vicomte de Murat, donna aussi son approbation.

L'église de Virargues fut dotée, en 1301, par N. Beraud de Dienne, et restaurée en partie en 1560. Le pape Nicolas V unit l'église de Virargues à N.-D. de Murat.

Guillaume Dulaurens fut curé de Virargues en 1437 ; N. Teillard de Virargues, en 1654; François Grégoire, en 1679; Jean Gazard, en 1710; autre Jacques Teillard, en 1720. Ce dernier était un homme fort instruit et presque universel. Il avait la confiance de tous les seigneurs d'Auvergne, et devint leur arbitre. Il a puisé chez eux de nombreux documents qui lui ont servi à rédiger des mémoires curieux sur l'histoire du pays (Ces mémoires, dont il ne parait exister qu'un petit nombre d'exemplaires manuscrits, ont été d'une très-grande utilité pour ta rédaction de cet ouvrage, et les successeurs de M. Déribier ont cru devoir leur lire de larges emprunts. M. Déribier connaissait peu le manuscrit du curé Teillard. It a servi surtout à M. Paul de Chazettes. et c'est une garantie de plus de l'authenticité des documents qu'il présente dans ses artictes.).

Jacques Salvages était curé de Virargues en 1788.

La seigneurie de ce lieu appartenait autrefois aux vicomtes de Murat, et fut échangée, en 1289, avec le prieur de Bredon. Les villages et hameaux de la commune sont:

Auxillac, village et maison bourgeoise, autrefois château possédé successivement par les familles de Sévérac et de Béral. Cette terre fut acquise plus tard par M. l'abbé Dessauret du Chaylus, chanoine de Saint-Flour , et appartient à ses héritiers. La position du château, sur les pentes d'un vallon tributaire de l’Allagnon et semé de bois et de prairies, est assez remarquable.

Clavières, village au sud et sur la nouvelle route de l'Allagnon.

Farges, village bien bâti, dominant un petit vallon orné d'arbres et baigné par de belles eaux. Il est au nord du chef lieu. Noble Pons del Chazels fut seigneur de Farges en 1397. Ses descendants y possédaient encore un vieux bâtiment en 1590. Géraud Chapel, qui avait des droits sur Farges, traita en 1399 avec Pons de Cardaillac, vicomte de Murat, au sujet de l'hommage. Noble François de Guillen , seigneur del Cluse!, l'était aussi de Farges en 1518. Noble Pierre de Béral possédait cette seigneurie en 1651 , et elle est restée longtemps dans cette famille.

Faufouilloux, village près et au nord du bourg , sur le ruisseau de ce nom. Non loin du village existe une chapelle très-ancienne et placée sous l'invocation de sainte Reine. Cette chapelle, restée longtemps à l'état de ruine, a été restaurée il y a peu d'années.

Jouallac, hameau.

    6° Mons, village sur la plaine, à l'ouest et vers le chemin de Murat.