Bookmaker Bet365.com Bonus The best odds.

 

Voir toutes les pages du dictionnaire statistique du Cantal

 

  La commune de Vieillspèce aujourd'hui

 

  Ces pages ayant été numérisées nous ne pouvons garantir une fidélité exacte à 100% du texte malgré le soin apporté à sa correction.

 

Vieillespèce.

— La commune de Vieillespèce dépend de l'arrondissement et du canton nord de Saint-Flour. Elle est bornée au nord par celle de Saint-Poncy; au sud, par les communes de Mentières et de Montchamps; à l'est, par celle de Lastic, et à l'ouest, par Fournols et Coren.

Elle est arrosée par la petite rivière d'Arcueil, le ruisseau de l'Aiguë, celui de Nubieux et quelques autres.

Elle comprend en superficie 2,450 hectares, dont 800 hect. en terres maigres, froides et peu productives; 850 h. en prés et pacages à vacheries, estimés seulement dans les bas-fonds et sur les cours d'eau; 50 b. en bois de diverses natures, et 650 h. en terres vagues et bruyères. La base du sol est schisteuse et sablonneuse; il y entre beaucoup de quartz.

La population de la commune de Vieillespèce est de 703 habitants ; on y compte 6 villages et 3 hameaux.

Le chef-lieu do Vieillespèce, a 1 myr. 6 kil. de Saint-Flour, est situé au bas d'une côte contournée par la route n° 9, de Saint-Flour à Massiac. C'est un bourg assez peuplé, bâti sur la rivière d'Arcueil. 11 y a quelques jolies maisons. L'église, dédiée à saint Sulpice , n'a rien de remarquable; mais elle est bien tenue. Elle dépendait jadis du chapitre de N.-D. de Saint-Flour, qui y prélevait de beaux revenus.

La seigneurie de Vieillespèce a appartenu aux seigneurs de Vernière et d'Apchon; aux barons de Mercœur (1295) ; au duc do Montpensier, dauphin d'Auvergne, a cause de Vodable (1543) ; enfin, à la famille d'Espinchal.

Les villages et hameaux de la commune sont:

1°Chabreguerly, moulin.

Fageole (la), village situé sur la montagne, et que traverse la route n° 9. Ce lieu est redoutable pendant l'hiver, à cause des écirs ou tourbillons de neige très fréquents sur ces hauteurs. Il y arrive presque tous les ans des accidents, malgré la ligne de cayrous, destinée à guider les voyageurs. (Grands poteaux plantés le tong de la roule. Autrefois la Fageole était Inévitable pour tous ceux que se rendaient du Midi au Nord de la France par le Cantal. Mais le percement de la route de l'Allagnon permet, depuis longtemps déjà, aux voyageurs de la route de Toulouse d'éviter ce mauvais passage. Il en sera bientôt de même pour ceux qui viendront de Montpetlier, une nouvelle ligne étant arrêtée entre Saint-Flour et Massiac pa le col de Mallet et la val!ée d'Allagnon.)

Le basalte qui recouvre le plateau de la Fageole, dit M. Bouillet, se présente sous plusieurs formes : en boules, en prismes plus ou moins parfaits et en tables. Ce dernier, très-sonore, d'une pate bleue très-fine, ne contient que quelques petits cristaux de fer titaniaté. Le péridot y est extrêmement rare. A la  descente, du côté de Saint-Flour, on retrouve sous le basalte le même terrain,

le gneiss en couches plus ou moins épaisses, traversées de filons de quartz sans ordre constant. .. Sur les murs qui entourent deux prairies à droite, joignant la route, on voit de grosses masses de serpentine dont le gisement est ignoré. Sur le chemin qui conduit de la base du plateau de la Fageole à Lastic , j'en ai  aperçu plusieurs autres masses.

En 1587, le duc de Joyeuse, pair et amiral de France, qui avait le commandement des troupes d'Auvergne, de Gévaudan et du Rouergue, traversant la Fageole avec une suite de 30 ou 40 gentilshommes, faillit périr au milieu des neiges. Les paysans des alentours, qui croyaient avoir affaire à une troupe de pillards, le harcelèrent au passage de la rivière de Candèze; ils lui tuèrent même et dévalisèrent plusieurs de ses soldats isolés de leurs camarades. Le duc, indigné, les fit poursuivre par M. de Sieujac, qui en saisit deux et les fit pendre à St-Flour.

Loubinet, village sur la rivière et près du chef-lieu. Rigaud de Loubinct était chanoine de Brioude on 1457 Le fief de Loubinet passa dans la famille d'Arnaud à la fin du XVI° siècle, Guillaume Arnaud , exempt des gardes du corps du roi, était seigneur de Loubinet et de l'Espinasse ; il servit avec distinction et fut blessé au siège de Corbie en 1656. Plus tard, en 1675 , Loubinet appartenait a N. Sébastien de Poultre.

Moureyre (la), hameau.

Pont-de-l'Hery, hameau où la route franchit l'Arcueil. Il y avait au Pont-de-l'Hery une chapelle dédiée à sainte Anne; elle était dotée de revenus propres et desservie par un chapelain on 1789. .

Pradal (le), village au bord de la petite rivière, à l'est du bourg et sur le chemin de Lastic. Antoine Duteil était seigneur du Pradal en 1666.

Soul (le), village sur la rivière, au nord et à gauche de la route do Massiac.

S" Viallard (le), village a l'est et à la source du ruisseau de l'Aigue.

Autres pages à voir