Bookmaker Bet365.com Bonus The best odds.

 

Voir toutes les pages du dictionnaire statistique du Cantal

 

  Ces pages ayant été numérisées nous ne pouvons garantir une fidélité exacte à 100% du texte malgré le soin apporté à sa correction.

 

Trioulou (Le) — La commune du Trioulou dépend du canton de Maurs et de l'arrondissement d'Aurillac. Elle est bornée au nord par la rivière du Celé, qui la sépare de la commune de Maurs; au sud, et du coté de St - Santin , par le ruisseau d'Angean; à l'est, par St-Constant, et à l'ouest, par la rivière du Celé et le département du Lot (Bagnac), ruisseau de Tourtouleyre entre deux.

Elle est arrosée par la rivière de Celé, les ruisseaux d'Angean, de Tourtouleyre, du Ratier, de Laval et de Roquehan.

Son étendue territoriale est de 600 hectares , savoir : 200 h. en terres cultivées; 100 h. en prés ; 200 h. en châtaigneraies; 30 h. en vignes, et 20 h. en bois. Son terrain est montueux et argileux; mais, grâce à une bonne culture, il a été considérablement amélioré depuis quelques années; on peut dire même que l'agronomie est très-avancée dans la commune, et que les meilleures méthodes y sont connues et pratiquées. Les châtaignes offrent une grande ressource aux habitants du pays. Le vin qui s'y récolte se consomme sur les lieux; il y est d'assez bonne qualité.

La population de la commune est de 452 habitants pour 14 villages et 12 hameaux. Cette population est industrieuse et jouit d'une aisance générale, qu'elle doit à son intelligence, à son travail et au voisinage de Decazeville, où elle envoie ses denrées par une bonne route.

Le Trioulou , chef-lieu , à 5 kil. de Maurs et a 5 myr. d'Aurillac. Bâti sur un plateau qui domine les environs, il ne se compose que du château et de ses dépendances , de l'église et d'une maison. Le beau château du Trioulou a été restauré depuis peu de temps dans le goût moderne. Sa haute tour s'aperçoit de fort loin. Il faut monter de tous les côtés pour y parvenir. L'église, qui est .sous l'invocation de saint Biaise et de sainte Marie, avait titre de prieuré. Pierre Vayssier fut prieur du Trioulou en 1256; Jean Lauzerat l'était en 1659, et François d'Escaffre en 1699. Cette paroisse a été longtemps annexe de St-Constant.

On voit par les anciens titres que l'abbaye de Figeac était, au xine siècle, seigneur suzerain du Trioulou , et que les familles de Canis et d'Escaffre ne le tenaient qu'en fief de l'abbé.

Guillaume Escaffre était seigneur du Trioulou en 1274. Jean Escaffre fut bailli des montagnes pour le roi en 1366. Après lui, la seigneurie du Trioulou passa dans la maison de Canis jusqu'en 1406, époque où elle rentra dans celle d'Escaffre par le mariage de Bertrande de Canis , dame et héritière du Trioulou , avec Pi. Begon d'Escaffre. Jean d'Escaffre fit, en 1414. son hommage pour le château du Trioulou à l'abbé Begon, du monastère de Figeac. François d'Escaffre reconnut, en 1506, certains fiefs à Jacques, baron de Castelnau; il habitait le fort et château du Trioulou, qui, en 1484, était assez vaste pour renfermer d'autres habitations particulières, protégées par le fort contre toute invasion. Jacques d'Escaffre, seigneur du Trioulou, acheta en 1540 la haute justice du Trioulou de Pierre de Clermont, baron de Castelnau et de St-Santin , pour 2,900 liv.

François Begon et Gabriel d'Escaffre servaient avec distinction dans les armées françaises au XVI° siècle. Gabriel fit son hommage au roi en 1609. Les d'Escaffre ont contracté tour à tour des alliances avec les Roquemaurel, les Montarnal, les d'Acier de Cardailhac, les Gausserand, les Clermont de Castelnau, les Nadailhac, les Cat-de-Rastignac, les Boutaric.

N. Jacques d'Escaffre, seigneur du Trioulou, avait épousé Marguerite de Boutaric, sœur de Guillaume de Boutaric, conseiller au parlement de Toulouse. Il fit ses preuves de noblesse en 1666. La terre du Trioulou fut vendue par décret sur son fils Guillaume, et adjugée, en 1709, pour la somme de 21,500 liv. à Louis de La Roque de Senezergues. La famille d'Escaffre existe encore.

Jeanne de Raynal, veuve de Louis de Senezergues, revendit la terre du Trioulou, en 1720, à Joseph-Louis dé Méallet, seigneur de Vitrac , dont la fille unique épousa, en 1738, N. Guillaume de Salvert-Montrognon, seigneur de la Rodde, de Marse, etc., lieutenant-général des armées du roi, et lui porta la terre du Trioulou- Catherine de Salvert, fille et héritière de ce dernier, s'unit en 1756 à N. de Châteauvert, marquis d'Ussel, qui devint ainsi seigneur du Trioulou. Après sa mort, elle épousa en 1775 N. Jean Joussinaud , comte de Tourdennet, , colonel de cavalerie et chevalier de St-Louis.

Le Trioulou a été l'objet de ventes successives, par suite desquelles il est devenu la propriété de la famille Garnier, d'Aurillac. Le château consiste en quatre tours rondes, dont une très-élevée, et en outre divers bâtiments; il a été réparé et rendu très-habitable. On voit aux environs un étang poissonneux.

Les villages et hameaux de cette commune sont:
Barrière (la), village.

Belou, village sur le plateau et voisin du Trioulou.
Blasy, hameau.
4" Bonnet, village.
Bournarel, village.
Calvetie (la), hameau.

Carrègues, moulin en ruine qui dépendait du château.
Carrière (la), village.
Cases (las), village.
10° Colombier, hameau.
11° Crousol, village qui donna son nom à un cadet de la famille d'Escaffre. Bertrand, seigneur de Crousol, fut en 1684 s'établir à Ronesques.

 12° Darse (la), village.

13° Doumerguie (la), village.

14° Estadieu , hameau , membre de la commanderie de Carlat. C'était dans le principe une chapelle isolée, à une demi-lieue de Maurs et près de St-Constant.

15° Fourcal, hameau.

16° Fraysse (le), hameau.

17° Joanny, hameau.

18° Maynard, village et moulin.

19° Neples, village.

20° Pagezie, hameau.

21° Picarou, hameau dans les vignobles.
22° Riou, hameau.
23° Rivet, hameau.
24° Villedieu, hameau près d'Estadieu, avec lequel il est quelquefois confondu. On y remarque une très-grande prairie appartenant aux MM. Garnier, et dépendant d'une maison de ferme qu'ils ont créée en ce lieu. » Il y avait une église à Villedieu, dit M. Déribier, près du hameau d'Estadieu et sur la rivière du Celé.»

25° Tour, village près du Trioulou.

26° Triat (le), hameau.

27° Veissière (la). hameau.

28° Volte (la). village.

 

Autres pages à voir