Bookmaker Bet365.com Bonus The best odds.

Voir toutes les pages du dictionnaire statistique du Cantal

 La commune de Sansac Veinazes aujourd'hui

  Ces pages ayant été numérisées nous ne pouvons garantir une fidélité exacte à 100% du texte malgré le soin apporté à sa correction.

Sansac-veinazès. — Cette commune fait partie du canton de Montsalvy et de l'arrondissement d'Aurillac. Sa forme est allongée du nord-ouest au sud-est. Ses confins sont : au nord, la Capelle-del-Fraisse; au sud, les communes de Junhac et de Senezergues; à l'est et à l'ouest, celle de la Besserette. Sa superficie territoriale est de 1,250 hectares, savoir : 250 h. en terres cultivées ; 200 h. en prés et pacages; 100 h. en châtaigneraies; 100 h. en bois, et 600 h. en bruyères et terres vaines.

Elle est arrosée par le ruisseau de Bramarie, celui de Cols, qui naît au Puy-Carbonnier; celui de la Roque, qui prend sa source à Cours, et enfin par le Querillet, intermédiaire entre la Capelle-del-Fraisse et Labesserette.

Sa population est de 602 habitants, répartis dans 9 villages, 20 hameaux et 84 maisons.

Sansac, le chef-lieu, à 8 kil. de Montsalvy et 2 myr. 5 kil. d'Aurillac, n'a que trois maisons et l'église dédiée à saint Michel. Elle a 16 mètres de longueur et 5 mètres de largeur. D'anciennes peintures qui s'y trouvent ont été malheureusement recouvertes par un badigeon ; on y remarque un tableau de la Vierge qui a du mérite. Cette église a été longtemps une annexe de Labesserette et avait titre de prieuré. Bernard de Teissières était recteur de Sansac en 1308; Jean lacalm, prieur en 1527, et chapelain de St-Blaise-de-Jou ; Joseph du Moulin, prieur en 1695 ; Henri Bane, prieur en 1703; il était chanoine de St-Augustin; Joseph de la Gazoune, curé en 1706; autre Henri Bane, frère du précédent, curé en 1728 ; Hugues Destours, en 1743; Guillaume Delpeuch, en 1750.

Ce petit village est situé entre les ruisseaux de la Capelle ou de Querillet, et celui du Puy-Carbonnier.

La seigneurie de Sansac appartenait, en 1289, à N. Garnier de la Trémouille. Il passa un traité, en 1291, avec Pierre de Murat. Rigaud, Adhémar et Henri de Trémouille réclamaient leurs droits sur Sansac en 1368. En 1778 le baron de Montarnal, seigneur de Junhac, était coseigneur de Sansac.

Les villages et hameaux de cette commune sont:

Belille (le), hameau.

Biaisse, hameau au sud du bourg.

Bessonies (aux), hameau.

Boissou (le), village dans la plaine.

Bos-del-Pont, hameau.

Boussaroque, village sur le ruisseau du Puy-Carbonnier. On y avait établi une colonie pénitentiaire.

Bramarie, village dominant vers sa source le ruisseau de ce nom. Adhémar Gausserand était seigneur de Bramarie en 1490.

Cabane-de-la-Coste-Vert, hameau.

Connunal, hameau.

10° Castanier (le), village.

11° Cayrelier (le), hameau sur le ruisseau de ce nom.

12° Cazoux (les), village à l'embranchement des deux ruisseaux de Sansac.

13° Caze'les, hameau.
14° Combelles (las), hameau.
15° Embrousse, hameau.
16° Empradelles, hameau.
17° Fouchairol, hameau.
18° Gas (le), hameau.
19° Garitpialat, hameau.
20° Garrouste (la), village au nord de Sansac.
21° Herm (l'), hameau.
22° Liaubet, village au sud du bourg. Bertrand de Trémouille en était seigneur en 1580 et le vendit, en 1403, à N. Gilhert de Roquemaurel, qui vint l'habiter.

23° Mas-Grenier, village à l'ouest de Sansac.

24° Matagnole (la), hameau.

25° Moulin-de-Biaiise, hameau.

26° Moulin-de-Boussaroque, hameau.

27° Puech (le), village près de Liaubet.

28° Puech-Carbonnier, hameau au-dessus du village du Puech.

29° Soulier (le), hameau.

30° Troisefonds-Bas, hameau.

31° Troisefonds-Haut, hameau.

32° Vestapuech, hameau prés de Boussaroque.

M de Sistrières écrit: « Antoine Lescure, marchand de la ville d'Aurillac, tient en franc fief et noble du comte de Carladès, suivant son hommage de 1668, pour la paroisse de Sansac-Veinazès, plusieurs rentes en toute justice.

Les autres rentes de ladite paroisse sont possédées par M. de Sennezergues-Juniac.

On voit dans la commune de Sansac-de-Veinazès, dit M. Bouillet, dans les ravins qui sillonnent cette commune, de beaux filons de quartz blanc, des variétés de quartz caverneux, du quartz saccharoïde et du quartz cristallisé radié. On y trouve aussi de beaux cristaux de tourmalines. »

La surface de cette commune occupe deux plateaux et un vallon assez productifs appelé le Veinazès.

Les terres cultivées sont de bonne qualité, dans la plaine; les prés et pacages productifs, mais généralement secs; les bruyères, qui forment à peu près la moitié de cette commune, occupent les hauteurs ou plateaux, et servent à la nourriture des moutons pendant l'été.

Sansac était de droit écrit, relevant de Vic et de Riom en partie. Le bailliage d'Aurillac réclamait une partie de cette paroisse contre Vic et Calvinet.

Le chapitre de Sansac-Veinazès, de l'ordre de Montsalvy, était à la collation de l'évêque.

Cette commune fut imposée à 1,200 livres dans la répartition do l'impôt de 1696 pour l'élection d'Aurillac.

 

Autres pages à voir