Bookmaker Bet365.com Bonus The best odds.

Voir toutes les pages du dictionnaire statistique du Cantal

 La commune de Rageade aujourd'hui

  Ces pages ayant été numérisées nous ne pouvons garantir une fidélité exacte à 100% du texte malgré le soin apporté à sa correction.

Rageade.

— La commune de Rageade fait partie du canton de Ruynes et de l'arrondissement de St-Flour. Elle s'étend de l'est à l'ouest; elle est bornée au nord par celle de Celoux et le département de la Haute-Loire (Ally ) ; au sud, par celle de Soulages; à l'est, par celle de Chazelles et le département de la Haute-Loire (Chastel-sur-Cronce), et à l'ouest, par Lastic.

Son territoire comprend 1,260 hectares, savoir: 550 hect. en terres cultivées; 450 h. en prés et pâtures; 50 h. en bois, et 200 h. en terres vaines et bruyères.

Elle est arrosée par les ruisseaux de Loubières, du Bouchet, de Cros, de Farrein, de Soulages, de Beyle, de Lezoux , de Pissechène, etc.

Sa population consiste en 321 habitants, répartis dans 5 villages, 2 hameaux et 64 maisons.

Rageade, chef-lieu, à 1 myr. 3 kil. de Ruynes et à 2 myr. de St-Flour, est un petit bourg bâti sur une colline que cernent deux ravins , vers la limite du département. On y voit une jolie maison.

L'église n'a rien de remarquable; elle est sous l'invocation de saint Pierreès-Liens. C'était un prieuré dépendant de l'abbaye des Chazes, à la présentation du prieur de la Voûte. Jean Hugon en était curé en 1787.

La seigneurie de Rageade relevait de Mercœur, et par conséquent n'était pas comprise dans la coutume.

Les villages et hameaux de cette commune sont:

Bouchet-Bougnoux (le), village. Fief appartenant à la famille de Lespinasse. Claude de Faucon de Villeret fut seigneur du Bouchet et de Rageade.

Courbetuérade, hameau appartenant, en 1675, à Jean de Champredonde.

Cros (le), village.

Frouges, village.

Loubières (les), village au nord du bourg, près du puy de la Garde. N. de Ludusse résidait aux Loubières en 1666.

Moulin-de-Sardes.

7° Moulin-à-Vent, près du chef-lieu.

Les terres de cette commune sont d'une qualité médiocre , froides, et se ressentent de leur proximité avec les bois de la Margeride. Les prairies et les pâtures sont d'un faible produit. Les bois ont peu de valeur à cause des vastes forêts qui les avoisinent. Cette nature de propriété est peu recherchée.

Autres pages à voir