Bookmaker Bet365.com Bonus The best odds.

Voir toutes les pages du dictionnaire statistique du Cantal

La commune de Junhac aujourd'hui

Document tiré  du Dictionnaire Statistique du Cantal de Déribier-du-Chatelet  Edition de MDCCCLII  (1852) Volume 1/5.

Ces pages ayant été numérisées nous ne pouvons garantir une fidélité exacte à 100% du texte malgré le soin apporté à sa correction. 

Junhac

 

La commune de Junhac dépend du canton de Montsalvy et de l'arrondissement d'Aurillac ; elle s'allonge du nord au sud, et se trouve bornée au nord par celles de Sansac et de Labesserette; au sud, par celle de Vieillevie; a l'est, par le ruisseau de Combade, qui limite avec Montsalvy et Labesserette, et à l'ouest, par les communes de Cassaniouze et de Senezergues.

Elle est arrosée par la petite rivière d'Auze, qui se jette dans le Lot, et par les ruisseaux de Combade, de Combenouse, de Cols, d'Esclouts, etc.

La surface de son territoire a 2,700 hectares, savoir : 650 hect. en terres de bonne qualité, quoique légères; 300 hect. en prés et pacages un peu secs; 350 hect. en bois; 500 hect. en châtaigneraies d'un grand rapport, et 900 hect. en bruyères livrées aux moutons.

La route d'Aurillac à Rodez passe dans la commune de Junhac avant d'arriver à Montsalvy.

La population est de 1,102 habitants, répartie dans 18 villages, 46 hameaux et 204 maisons. ,

Junhac, chef-lieu, à 5 kil. de Montsalvy et à 3 myr. d'Aurillac, est un petit bourg situé dans une plaine fertile, sur la rivière d'Auze, où l'on remarque quelques maisons bourgeoises. L'église est sous l'invocation de saint Justin; elle a 16 mèt. de longueur sur 8 mêt. de largeur. Son style semble être celui du xiv° siècle; mais une partie aurait été refaite au xvr3 siècle ou au commencement du xvne. Pierre del May ne val, chanoine de Montsalvy, fut recteur de Junhac en 1499; Jean Cassan, en 1607; N. la Barthe, curé, en 1721 ; Antoine Labail, religieux, en 1741 ; Pierre Delfour, en 1771.

La seigneurie de Junhac, avec son château, était, en 1289, à N. Garnier de Trémouille, chevalier, seigneur de Sansac. Elle passa quelque temps dans la famille de Cocural, par le mariage de Catherine de Tremouille, héritière de la branche aînée de Junhac, avec noble Guillaume Cat de Cocural, seigneur des Tensouses, en 1494; elle rentra dans la famille, et N. Guyon de Tremouille, seigueur de Sansac et des Tensouses, le devint de Junhac par alliance. Il vivait en 1555. N. Antoine de Fontanges, seigneur des Calmels, en jouissait en 1556. La famille de Malvezin en devint possesseur plus tard. Marguerite de Malvezin, veuve de N. Balthazar d'Azemar, seigneur de la Borie, fut dame de Junhac en 1695. Elle maria sa fille, Gabrielle d'Azemar, avec N. Guillaume de Boissieu, seigneur du Cayla, fils de François, seigneur de la Cam et du Dat. Elle fit un double mariage en épousant François, père de Guillaume. Ils habitaient le château de Junhac. Cette seigneurie fut acquise par noble Pierre de Conquans, en 1739, qui la revendit à François Figeagols de la Grange, trésorier général de France, avec Sansac et les Tensouses. Il restait au château de Junhac en 1355, et fut baron de Montarnal en 1777. Peu à près, il revint à Montauban, sa patrie. Ce lieu a donné naissance à Antoine de Servan, qui parvint, par son mérite personnel, à la charge de secrétaire de cabinet, en 1750, et fut anobli.

Les villages et hameaux de la commune sont:

Angle, hameau.

Arses, hameau.

Aubespeyre, village dans la plaine, assez loin du chef-lieu.

Belleviste, hameau.

Le Blat, village vers la limite du département, sur le ruisseau de las Garrigues. En 1425, il y avait une tour carrée au château qui était à Pierre Blat, et ensuite à N. Antoine de Thémines, qui était fondateur d'une chapellenie à l'église de N.-Dame-d'Aurillac. Ce village est situé sur le meilleur fonds de terre de la contrée. Il est près des roches dites le Mur du-Diable, que l'on croit un mur cyclopéen. Les pierres qui sont adhérentes au sol sont alignées et surmontées d'autres pierres semblables qui forment la muraille. Les archéologues ne se sont par encore prononcés à ce sujet.

La Borie-du-Puech, village.

Boulzac, village.

Bourguet, village rapproché de Montsalvy. Il était à Claude-Charles de Grenier, en 1747.

La Boygotte, hameau.

10° La Cabanne, hameau.

11° Le Canxbon, hameau.

12° Cap-Delbos, hameau.

13° Le Castagné, hameau.

14° Castussières, hameau.

15° Cols, village habité, en 1703, par N. Guillaune de la Yolpilhère, seigneur de las Combes.

16° Le Combat, village sur le ruisseau de ce nom.

17° Combe-Cabal, hameau.

18° Las Combes-des-Puechs, hameau.

19° La Combe-les-Lieux, hameau.

20° La Conty, hameau.

21° La Coste, hameau.

22° Cuèghes, village.

23° L'Etang, hameau.

24° La Faghe, hameau.

25° Le Fau-Bas. hameau.

26° Le Fau-Haut, hameau.

27° Fonfrèges, hameau.

28° Fontanelle, hameau.

29° La Galippe, hameau.

30° La Garde, hameau.

31° Garrigoux, hameau.

32° Goudergues, village.

33° La Grange-du-Bois, hameau.

34° Gourvieille, hameau.

35° Le Lac, village.

36° Lalo, hameau.

37° Malpas, hameau.

38° La Malvisinie, village sur le ruisseau du Combal.


 

39° Mantory. hameau.
40° Maujal, hameau.
41° Le Meynial, village vers la limite.
42° Meyrinhac, hameau.
43° Molenot, hameau.
44° Montourcy , village sur l'arête, qui forme les deux vallons de la rivière d'Auze et du ruisseau de Combenouse.

45° Nieudan, village.

46° L'Oustalou, hameau.

47° Le Pareyré, hameau.

48° Pessoles .village sur l'Auze, près de Junhac.

49° Peyre, village le plus rapproché du Mur-du-Diable.

50e Pichourailles, village.

51° Las Places , hameau.

52° Pressoire, village.

53° Le Puech, hameau.

54° Le Puech-du-Mas-d'Amont, hameau.

55° Le Puech-Franc, hameau. N.-Jean-Baptiste de la Tour de Gresse, ancien capitaine, y habitait en 1780. 56° La Roque, hameau. 57° Le Roc, hameau.

58* La Salle, hameau et château, qui, en 1556, appartenait à N. de Fontanges, seigneur des Calmels. Louis, son héritier et descendant, habitait le château de la Balle en 1618. Cette châtellenie provenait de sa mère Marguerite de Nozières.

59° Le Travers, hameau.

60° Le Verdier, hameau.

61° La Vergne, hameau.

62° Fergnoles, hameau.

63° Le Vert, avec un moulin, village entre deux ruisseaux, au-dessus du bourg.

On voit dans M. de Sistrières, que « Jean de Malvesin et Baltazar d'Assemar, écuyers, beaux-frères,- tiennent en fief franc et noble, dans la paroisse de Junhac, sous la dépendance du comte de Carladès, suivant les hommages qu'ils en ont rendus en 1538,1610, 1634 et 1668, une maison, grange et domaine et quatre-vingts septiers de rentes, à prendre à Junhac, Sansac-Veinazès.

Pierre Chaussy, juge de la terre de Junhac, tient aussi aux mêmes conditions quelques rentes dans cette paroisse.

Pierre de Casque, écuyer, tient aussi un domaine à Junhac et quelques rentes à prendre sur ses habitants.

La cure de Junhac était à la présentation du prévôt de Montsalvy.

Le 11 mai, il y a une foire très-importante pour la vente des moutons.

Junhac était de droit écrit et dépendait de Vic; cependant quelques villages ressortissaient de Riom.

Il fut imposé à 2,150 livres dans l'assiette de 1696.

 

Autres pages à voir