Bookmaker Bet365.com Bonus The best odds.

Voir toutes les pages du dictionnaire statistique du Cantal

 

La commune de Fournols aujourd'hui

 

Document tiré  du Dictionnaire Statistique du Cantal de Déribier-du-Chatelet  Edition de MDCCCLII  (1852). Volume 1/5.

 

Ces pages ayant été numérisées nous ne pouvons garantir une fidélité exacte à 100% du texte malgré le soin apporté à sa correction.

 

 

Fournols  (Resentière). — La commune de Fournols, qui changera sans doute prochainement son nom pour prendre celui de Resentière, dépend du canton nord et de l'arrondissement de St-Flour ; elle s'allonge du nord au sud, et dans le centre elle est fort resserrée.

Elle est bornée au nord par les communes de St-Mary-le-Plain et de St-Mary-le-Cros, dont elle est séparée par les ruisseaux de Combeginaire et d'Arcueil; au sud, par celle de Coren ; à l'est, par les ruisseaux de la Foulière et d'Arcueil, qui lui servent de limite avec la commune de Vieillespesse, et à l'ouest, par celle de Talizat.

La surface de son territoire est de 1,300 hectares, dont 650 hectares en terres cultivées; 400 hectares en prairies et pacages, et 100 hectares en bois taillis et de futaie.

Elle est arrosée par les ruisseaux d'Arcueil, de Combeginaire, de la Foulière, d'Espinasse, du Cheylat, de Mallebesse, de Levret, de Fournols, etc.

La population est de 388 habitants, répartis dans 3 villages, 5 hameaux et 97 maisons.

Fournols, chef-lieu, est à 1 myriam. 3 kil. de St-Flour. L'ancien village est entièrement détruit, et il n'y subsiste plus qu'une grange. II y avait jadis un château auquel avait succédé une habitation plus moderne qui conservait dans l'usage du pays ce nom de château, quoiqu'il n'en eût aucune apparence. Elle était devenue la propriété de M. de St-Poncy, de Bonnac, par suite de son mariage avec Mlle de Lafaige. Cette famille l'a vendue, avec ses dépendances, à M. Dessauret, ancien député, procureur-général de Montpellier. Il ne reste plus rien de l'ancienne habitation.

L'ancienne église était une dépendance du vieux château; elle paraissait avoir été construite au XIV° siècle. Tombant en ruine, elle fut interdite. Les habitants construisirent, en 1843, une nouvelle église dans le village de Resentière; mais cette construction ayant été d'abord mal exécutée et manquant de solidité , la commune a dû faire de nouveaux sacrifices pour la consolider et l'augmenta par des chapelles latérales, afin de lui donner la capacité suffisante. Les matériaux de la vieille église ont servi à ces constructions. Ce nouvel édifice est sous l'invocation de sainte Madeleine. On y voit de beaux vitraux représentant, l'un, saint Pierre, et l'autre, saint Jean-Baptiste, exécutés par M. Thévenot.

En 1283, Rolland Sarrazin, damoiseau, partant en pèlerinage pour St-Jacques-de-Galice, fit don au monastère de St-Flour des dépendances qu'il avait à Fournols.

Jean d'Apchier était seigneur de Fournols en 1 592; Isaac Aymeri, en 1643; Jean de la Faige en jouissait en 1684.

Les villages et hameaux de la commune sont: ,

1° Le Chaylat, hameau qui appartenait, en 1675, à Antoine de Trémeuge, seigneur de Farges; il passa par alliance dans la famille Dessauret.

La Garde, hameau.

Mallebaisse, village entre deux collines.

Nubieux, village où sont les ruines du château de ce nom qui, au XVI° siècle, appartenait à la famille de Sennectère; il dépendait jadis de St-Poncy.

Resentiére, gros village , aujourd'hui le chef-lieu de la commune, est situé près de Fournols, sur le ruisseau de ce nom. Il y avait anciennement une chapelle desservie, en 1588, par Antoine Reytang, prêtre du lieu.

La Roussière, hameau et château sur le ruisseau de Lespinasse. En 1539, on y voyait un autre hameau qui portait le nom de la Roussière-Haut; il était situé un peu plus haut que le château. On ignore l'époque où ce village a totalement disparu; mais on a trouvé depuis peu, à la place qu'il occupait jadis, à ce que l'on croit, des tuiles et des ustensiles de ménage.

Le château actuel de la Roussière est situé à mi-côte et entre deux bois de hêtre dans lesquels ont été tracées des promenades gracieuses. Sa perspective s'étend sur St-Flour, qui forme pour lui un point de vue très-agréable. Il paraît qu'un autre château existait anciennement; mais, comme il avait subi plusieurs dévastations à l'époque des guerres civiles, Mathieu de la Roussière le fit reconstruire en 1630; il se compose aujourd'hui d'une tour ronde avec meurtrière et mâchicoulis à laquelle on a rattaché un corps de logis moderne dont la toiture est à la génoise. L'ancienne tour occupe le centre de cette construction récente; et, ce qui confirme l'existence d'un manoir antérieur, c'est que les pierres des croisées qui ont servi dans la construction postérieure portent l'empreinte des paniers de fer qui y étaient incrustés.

Ce fief dépendait, en 1596, de Joseph de Foix, baron de Mardogne; il appartenait anciennement à la famille de la Trémolière. Celle-ci le vendit à Pierre Dessauret, qui en était seigneur en 1542. Il passa enfin, en 1669, dans la famille de Trémeuge de la Roussière, qui le possède encore aujourd'hui, par suite du mariage de Françoise Dessauret avec Marc de la Roussière.

La famille de Trémeuge (ou Trémeugheol) de la Roussière est d'origine bretonne. Un de ses membres étant venu se fixer en Auvergne, fit construire dans le Luguet le château qui porte ce nom; ses descendants y ont possédé des montagnes d'une vaste étendue. Cette famille s'allia avec celle de Brezons de Neyrebrousse. Jean-Baptiste de Trémeuge assista aux Etats tenus à St-Flour, en 1789. M. de la Roussière, père du propriétaire actuel du château, était chevalier de St-Louis, de la Légion-d'Honneur, et avait émigré.

Vendèze, village près de la montagne de la Fageole, sur laquelle le voyageurs égarés n'ont que trop souvent trouvé la mort dans les temps de neige.

Le Vert, hameau.

Fournols fut compris pour une somme de 550 livres dans la répartition de l'impôt de 1696.

Situé dans la Planèze, ses terres sont d'assez bonne qualité; ses prairies productives et ses pacages estimés, surtout ceux qui sont sur des terrains en pente.

 

Autres pages à voir