Bookmaker Bet365.com Bonus The best odds.

Voir toutes les pages du dictionnaire statistique du Cantal

  Ces pages ayant été numérisées nous ne pouvons garantir une fidélité exacte à 100% du texte malgré le soin apporté à sa correction.

 Le Chabrillac

 

— Le Chabrillac est un grand ruisseau qui prend sa source à l'est de Saint-Flour, dans les montagnes de la Fageole; il arrose la commune de Mentières et celle de Thiviers, reçoit au-dessous de Bron l'affluent qui lui vient de Vabres, traverse près de Vareillettes la route de Saint-Flour à Mende et se jette dans la rivière d'Andes, au-dessous de Saint-Georges.

Le bassin que baigne ce cours d'eau est un des plus gracieux et des plus déployés des environs de Saint-Flour. Ses campagnes, accidentées de monticules et de petits plateaux, se dessinent agréablement au milieu de la contrée qui les entoure. La Margeride les borne à l'Orient, semblable à un long rideau brun, profilé de sapins, frisé de taillis et déchiré par des ravins rougeâtres d'où s'écoulent plusieurs faibles ruisseaux. Au fond du paysage apparaît Bron, maison moderne qui frappe par sa blancheur et sa construction régulière. Plus près de la Margeride, il faut visiter le pittoresque rocher de Vabres, où l'on a découvert d'antiques tombeaux, et que couronne aujourd'hui la charmante église récemment édifiée par les soins de M. le chanoine Lampre et de son frère, curé de la paroisse. De Vabres on peut aller, soit à la chapelle de St-Gall, soit aux souterrains du Monteil. En descendant ensuite sur les bords du Chabrillac, on aperçoit Belgus, beau château que possède l'évêché de Saint-Flour. Au-dessous de Belgus, l'horizon se resserre; des collines boisées de pins conduisent aux tourelles de Vareillettes, pillées par le capitaine Merle. Plus loin, le Chabrillac, dépouillé de tout charme, se précipite dans une gorge étroite, morne et profonde, où l'œil ne découvre plus que roc et bruyère. Sur les escarpements de ce tortueux abîme, surgissent, groupées d'étage en étage, les habitations du village de St-Georges. On dirait presque Souli sur les ravins d'un autre Achéron, si les mœurs paisibles des pauvres Saint-Georgiens rappelaient par quelque trait le fier courage des Souliotes. Il y avait là cependant un vieux château, celui de Brossadels , qui entendit jadis les arquebusades de l'ennemi, et fut même pris par les Anglais en 1357; mais les cris de guerre ont cessé depuis longtemps, et sur les cîmes des rochers de SaintGeorges n'arrivent plus d'autres bruits que ceux des flots du Chabrillac , qui va se réunir à la rivière d'Andes, après un cours d'environ trois lieues.

 

Autres pages à voir