Bookmaker Bet365.com Bonus The best odds.

Voir toutes les pages du dictionnaire statistique du Cantal

  Ces pages ayant été numérisées nous ne pouvons garantir une fidélité exacte à 100% du texte malgré le soin apporté à sa correction.

Dauzan (Le)

 

— C'est, une petite rivière qui prend sa source dans le haut de la commune de Paulhac, baigne cette commune, celle de Tanavelle et se jette dans l'Ande, au-dessus de Luchat. Elle porte plusieurs noms et entr'autres ceux de ruisseau de Nozières et ruisseau de Latga. Elle passe près de Malzargues, du château de Bressanges, de Sauvage, à Nozières, non loin de la Peyre, du village de Bauzan, qui lui a donné son nom, à Latga-Soubro et a Latga-Soutro. Dans ce trajet, le Dauzan alimente plusieurs moulins.

Comme d'autres vallons de la Planèze, celui du Dauzan ressemble, pendant longtemps, plutôt à une inflexion de la plaine qu'à un vallon proprement dit. Il est froid, nu et triste; à son extrémité, ce vallon se creuse et prend l'aspect d'un profond ravin vêtu d'un pâle duvet de gazon et au-dessus duquel règne une double corniche de rochers.

Néanmoins, les pacages du Dauzan sont assez estimés, mais sujets aux débordements du ruisseau qui y amène de fréquents atterrissements.

Le cours du Dauzan a une longeur de 17,500 m. environ; ce cours présente les hauteurs suivantes : 1,191 m., 1,124 m., 1,021 m., 1,008 m. et 985 m. près de son embouchure.

 

Autres pages à voir