Bookmaker Bet365.com Bonus The best odds.

Voir toutes les pages du dictionnaire statistique du Cantal

La commune de Crandelles aujourd'hui

  Ces pages ayant été numérisées nous ne pouvons garantir une fidélité exacte à 100% du texte malgré le soin apporté à sa correction.

Crandelles

 

— La commune de Crandelles fait partie du canton sud et de l'arrondissement d'Aurillac. Elle s'allonge de l'est à l'ouest et se trouve bornée au nord par le ruisseau de Meyrou qui la sépare de la commune de Teissières-de-Cornet ; au sud, par celles de St-Paul-des-Landes et d'Ytrac; à l'est, par celles de Reilhac et de Naucelles, et à l'ouest, par la commune de St-Paul.

Le ruisseau de Meyrou et autres cours d'eau moins considérables baignent son territoire.

Les prés et pacages de Crandelles sont bien soignés et assez productifs; on y voit un grand nombre de vergers où le fruit vient très-bien, et qui donnent un aspect boisé au paysage. Le sol est argileux, micacé et légèrement calcaire.

La population est de 762 habitants, pour 10 villages, 4 hameaux et 117 maisons.

Crandelles, chef-lieu, à 1 myr. 2 kil. d'Aurillac, est un petit bourg entouré d'arbres et à l'ouest d'un puy élevé; il y a de jolies maisons bourgeoises.

L'église, fort ancienne, a été restaurée; elle a 20 mètres de longueur sur 7 mètres de largeur; les deux chapelles latérales forment croix avec la nef; celle du midi est voûtée. Six fenêtres l'éclairent, et quelques-unes montrent encore des débris de vitraux peints; l'un portait la date de 1606. Le vitrage de la fenêtre du maître-autel est digne de remarque. Il représente J.-C. sur la croix, au pied de laquelle on voit la sainte Vierge, sainte Madeleine et un autre personnage qu'on croit être saint Jean ou saint Barthélemy; les figures ont 75 cent, de hauteur; les couleurs sont vives et tranchantes. Autour de ces figures s'élèvent des édifices et des fragments d'architecture qui doivent indiquer la ville de Jérusalem. La croix porte l'inscription IN RI. Cette vitre, qui sert de tableau au maître-autel, produit un bel effet, surtout au lever du soleil. En faisant des réparations à l'église, on a trouvé d'anciennes constructions et divers objets qui dénotent l'existence d'une autre église plus ancienne. L'une des chapelles a porté le nom de Cavanhac, en 1691, et aurait été fondée par la famille de Portet. Une autre était sous le vocable de saint Michel et appartenait à la famille d'Anjolie qui l'avait fondée.

Crandelles était un prieuré qui dépendait de l'abbaye de Saint-Géraud d'Aurillac et payait au curé desservant 291 liv. Raymond de Meyssac fut prieur en 1321; Pierre Lavergne, recteur en 1460; Etienne de Bessette, en 1468, Charles Parisot, curé en 1622; autre Charles, son neveu, en 1660; N. Géraud Laborie, en 1690; N. de Cébié, en 1697 ; N. Caumeil, en 1712; N. Capelle, en 1789; ce dernier assista à l'assemblée des états qui se tint à St-Flour cette année.

Le bourg de Crandelles a fourni le noyau de la fameuse société commerciale d'Espagne, dite de Chinchon , et fondée au XV° siècle. Les membres qui en faisaient partie, au nombre de plus de deux cents, devaient être parents ou alliés, et l'on n'était admis dans la société que sur l'approbation du conseil et du directeur. La révolution de 1793 et les troubles de l'Espagne ruinèrent et firent dissoudre cette compagnie si admirablement organisée et qui perdit plusieurs millions à cette époque. La seigneurie de Crandelles et de la plupart des villages voisins appartenait, au XVI° siècle, au seigneur de Leybros; mais l'abbé de Saint-Géraud avait la haute justice. Le bourg de Crandelles était tenu en fief, en 1368, par Bertrand Macfred, damoiseau, qui l'habitait; il en fit sa reconnaissance à N. Pierre de Tournemire, hôtelier de l'abbaye. Le Sr Vigier de Leybros, seigneur de Crandelles et du Mont, vendit en 1578 leurs rentes à N. Ollier, seigneur de la Martinie, qui en jouissait en 1612. M. de Boschatel, qui succéda au sieur Ollier, les revendit à M. de Noailles, et ce dernier à M. le comte de Peyronnenq de St-Chamand, qui les percevait en 1761. Comme il y eut des réserves dans ces ventes successives, les rentes du Mont passèrent au sieur Fortet. Les villages et hameaux de cette commune, sont:

Le Bouret, village à l'aspect de Reilhac et bien bâti. N. Antoine de Vergne en était seigneur en 1537.

La Bouigue, village au sud du bourg. Il relevait de la châtellenie de Marmiesse et appartenait au duc de Noailles, en 1683; à M. François de Peyronnenq, en 1760, et plus tard à M. le marquis de Fontanges.

Le Bouissou, hameau entre deux montagnes au sud de Crandelles. C'est une campagne bien plantée, d'un joli aspect et d'un bon produit.

La Brossetie, hameau.

Le Breuil, village. C'était un fief qui appartenait en 1317 à N. Guillaume del Breuil, coseigneur de Toursac, damoiseau ; il passa à la famille de Servières, originaire d'un lieu de ce nom, dans la paroisse de Glénat, en 1251. La famille de Peyronnenq possédait le Breuil en 1761.

Cavanhac, hameau et château propriété de M. Fortet; il y avait en 1674 une chapelle dans laquelle fut tonsuré N. François de St-Martial, par Mgr de la Mothe-Houdancourt, évêque de St-Flour; elle n'existe plus aujourd'hui. Bernard Fortet, président au baillage d’Aurillac, et Marguerite, sa femme, habitaient le château de Cavanhac en 1723.

Le Meynial, village.

Le Mont, village sur la plaine, à l'est du bourg. C'était encore un fief qui a appartenu à Guyon de Veyrières, en 1561 ; puis à Jacques de Vigier, seigneur de Leybros, et en dernier lieu au marquis de Fontanges, de Velzlc.

Masmarty, hameau.

10° Meyssac, village près du Mont, à l'est du bourg; il a donné son nom à une ancienne famille ; N. de Biorc, damoiseau, possédait Meyssac en 1388; il le vendit pour 55 deniers d'or à Pierre de Tillet, damoiseau. Irlande de Montai, veuve de Pierre la Claretie, en avait le quart, y compris la maison de Biorc et le cimetière de Crandelles. Ce Pierre de Tillet habitait Laroquebrou ; c'est probablement lui qui fit bâtir le château de Meyssac ; il ne faut pas le confondre avec Meyssac de Glénat et Meyssac de Reilhac.

11° Passe fonds, joli village non loin de Broussettes.

12° Le Puech, village.