Bookmaker Bet365.com Bonus The best odds.

CARLAT

 — Cette commune dépend du canton de Vic-sur-Cère, qu'on nomme aussi Vic-en-Carladès. et de l'arrondissement d'Aurillac. Elle est bornée au nord par la commune de Saint-Etienne-de-Capels; au sud, par celle de Brousse; à l'est, par Cros-de-Montamat, et à l'ouest, par Vezac. Elle est arrosée par la petite rivière la Rastenne, qui coule du nord au sud, et qui la limite avec Cros-de-Montamat; par le ruisseau de Carlat. qui prend sa source près du bourg, et enfin par celui d'Ambenne et autres cours d'eau qui, après s'être réunis, vont se jeter dans le Goul, au-dessous de Ronesque. Ces divers ruisseaux, souvent torrentueux, ont creusé dans le sol de profonds ravins et formé des pentes tellement rapides, qu'on est obligé de les cultiver à la pioche.

La superficie de la commune de Carlat est de 2,050 hectares, dont 22 en jardins et vergers, 760 en terres labourables, 323 en prairies, 416 en pâturages, 274 en bois, 177 en châtaigneraies et 79 en bruyères ou terres vagues. Le sol, quoique assez bien cultivé, est en général de médiocre qualité; son produit consiste principalement en seigle, blé-noir, avoine, châtaignes et fourrages.

La population, d'après le dernier recensement, est de 991 habitants, répartis dans 18 petits villages ou hameaux et 178 maisons. Ici, comme dans le reste du département, une partie des habitants émigre l'automne, afin d'utiliser le temps de la morte saison. Quant à l'industrie locale, elle est nulle, et le commerce ne consiste que dans la vente du bétail.

Le chef-lieu est un petit bourg situé à environ 13 kilomètres est-sud d'Aurillac et à peu près à la même distance de Vic-sur-Cère. L'église actuelle a été construite par les soins d'Anne de Fiance, vicomtesse de Carlat, duchesse de Bourbonnais et d'Auvergne, au commencement du XVI° siècle; on y remarque les armes de la princesse sculptées à la voûte, quelques peintures à fresque, le tableau du maître-autel représentant la décollation de saint Jean-Baptiste et une inscription qu'on trouvera plus loin.

Autres pages à voir