Bookmaker Bet365.com Bonus The best odds.


BIBLIOGRAPHIE.
1605. — Jean Banc. — La Mémoire renouvelée des Merveilles des Eaux naturelles en faveur des nymphes françaises. (Ed. de Paris.) Cet auteur parle des eaux de Vic et de Chaudesaigues.
1648. — Jean Mante. — Traité nécessaire à ceux qui boivent les eaux de Vic.
1675. — Duclos. — Observations sur les eaux minérales de plusieurs provinces de France. (Paris.)
1718. — Esquirou De Parieu. — Recherches analytiques sur la nature et la propriété des eaux de Vic, dans la Haute-Auvergne.
1734. — Chomel (J.-F.). — Traité des eaux minérales, bains et douches de Vichy. (Clermont-Ferrand.)
1768. — Monnet. — Traité des eaux minérales. (Paris.)
1771. — Bosc D'antic. — Oeuvres, tome II. (1780.)
1772. — Anonymes. — Etats des bains, sources ou fontaines d'eaux minérales
des subdélégations de Mauriac et d'Aurillac . (Déposés aux archives de la Préfecture de Clermont.)
1787 et 1788. — Legrand D'aussy. — Voyage fait en 1787 et 1788 dans la ci-devant Haute et Basse-Auvergne. (Paris, an III de la République.)
1789. — Delaure. — Description de l'Auvergne. (Ed. à Paris.)
1796. — Buc'Hoz. — Histoire de la ci-devant province d'Auvergne, extraite de la collection générale. (Ed. à Paris.)
1810. — Berthier. — Analyse de l'eau minérale de Chaudesaigues. (Voir ie journal des Mines, n* 158, 1810.)
1817. — Anonyme. — Annuaire du Cantal, an 1817.
1820. - Berthier. — Analyse de l'eau minérale de Chaudesaigues. (Voir les Annales des Mines, tome V, p. 499, 1820.)
1823. — Grassal. — Mémoire manuscrit sur les eaux thermales de la ville de de Chaudesaigues (Cantal).
1823. — Bertrand (Michel). — Recherches sur les propriétés physiques, chimiques et médicinales des eaux du Mont-d'Or. (Ed. de Clermont.) Nota. Voyez aussi l’édition de Paris, 1810.
1824. — Déririer-du-chatelet. — Dictionnaire statistique du département du
Cantal. (Ed. à Aurillac.)
1826. — Alibert. — Précis historique sur les eaux minérales. (Ed. à Paris.)
1827. — Anonyme. — Annuaire du Cantal, an 1827, page 83. (Ed. à Au
rillac.)
1828. — Chevallier (A.). — Essai sur Chaudesaigues, département du Cantal,
et analyse chimique des eaux minérales-thermales de cette ville.
(Ed. à Paris.) .
1828. — Farradesche-Chaurasse. — Coup-d'œil sur les eaux minérales de
Conches. Annuaire du Cantal, an 1828, page 75. (Ed. à Aurillac.)
1829. — Mourguye. — Notices sur les eaux de Vic-sur-Cère, Saint-Martin
Valmeroux, la Bastide et Conches. Annuaire du Cantal, an 1829, pages 82 et suivantes. (Ed. à Aurillac.)
1830. — Anonyme. — Notices sur les eaux de Vie et de Chaudesaigues. An
nuaire du Cantal, an 1830, page 101.
1830. — Mourguye. — Notices sur les eaux minérales de Condat (Saute-Veau ), Trémiseau , Butifoil et Jalleyrac. Annuaire du Cantal de 1830, pages 107 et suivantes. (Ed. à Aurillac.)
1833. — Podevigne. — Dissertation sur les eaux minérales de Chaudesaigues (Cantal), thèses de Paris.
1833. — Bonniol. — Dissertation sur les eaux minérales de Chaudesaigues,
Thèses de Paris.
1834. — Dessauret et Ledru (A.). — Projet d'un établissement thermal à Chaudesaigues. (Ed. à Paris.)
1834. — Bouillet (J.-B.). — Description historique et scientifique de la Haute-Auvergne. (Ed. à Paris.)
1836. — Lecoq (H.). — Chaudesaigues et ses eaux thermales. Annales de l'Auvergne, tome 9. (Clermont-Ferrand.)
1836. — Laforce (Ed.). — Essai sur la Statistique du département du Cantal. (Ed. à Aurillac.)
1837. — Boutron-Charlard et Patissier. — Manuel des eaux minérales naturelles. (Ed. à Paris.)
1842. — Teilhard (J.). — Recherches sur les propriétés médicales des eaux minérales, thermales et froides de Chaudesaigues. (Ed. à St-Flour.)
1849. — Bremont (G.). — Rapport sur le mouvement des malades qui ont
pris les bains à Chaudesaigues en 1848. (St-Flour.)
1850. — Nivet (V.) — Etudes sur les eaux minérales de l'Auvergne et du
Bourbonnais. (Clermont-Ferrand.)
1850. — Dufresse-de-Chassaigne. — Rapport sur les eaux thermales de Chaudesaigues. (Ed. à St-Flour.)
1851. — Bremont (G.). — Considérations sur les plus belles cures opérées aux thermes de Chaudesaigues en 1850. (Ed. à St-Flour.)
Nota. — Des documents manuscrits d'une grande importance nous ont été transmis par les docteurs Mourguye, de Salers; Reygasse, de Teissières-les-Bouliès; de Marsillac et Séguiniol, d'Aurillac; Cavaroc, de Vic-sur-Cère; Mary, de Riom-ès-Montagnes; Raynal, de Tissonière; de Latour , de St-Vincent; Sarrauste, de la Capelle-del-Fraisse, et Sully , de Bort. Nous les prions de recevoir ici le témoignage public de notre reconnaissance. Nous devons aussi de bien sincères remercîments à MM. P. de Chazelles, de Sartiges d'Angles, Rixain, H. de Lalaubie, . de Saint-Mende et de Murat, qui ont mis un empressement extrême à nous faire parvenir des eaux minérales et des renseignements qui nous ont été fort utiles.

V. NIVET,
Docteur-Médecin à Clermont-Ferrand.

Autres pages à voir