Bookmaker Bet365.com Bonus The best odds.

ARRONDISSEMENT DE SAINT-FLOUR

 

L'arrondissement de St-Flour s'étend à l'Est du département. Il est déterminé à l'Ouest par la limite de l'arrondissement d'Aurillac, depuis l'extrémité de la commune de Lacapelle-Barrez jusqu'au Plomb-du-Cantal; de là, par une ligne qui, suivant le bassin le plus méridional de l'Allagnon , passe au-dessous et au Nord du Puy-Niermont; se prolonge à l'Est en suivant le cours de l'Andes jusque vers le milieu de la Planèze; remonte ensuite au Nord jusque vers la vallée d'Allagnon; tourne de nouveau du côté de l'Est; ondule vers Talizat ; descend aux bords de l'Allagnon ; le traverse au-dessous de Souleyre , commune de Valjouze; s'en écarte plus loin, près de Molompize; se dirige vers le Nord-Ouest jusqu'aux bords de la Sionne qu'elle suit jusqu'auprès de Vèze, et de là, coupant au Nord, va joindre la limite du département. Entre les deux extrêmités de cette ligne, l'arrondissement de St-Flour se développe à l'Est et au Sud jusqu'aux frontières du département.

Cet arrondissement est subdivisé en six cantons : ceux de Saint-Flour nord, Saint-Flour sud et Massiac, au Nord; ceux de Ruines, Chaudesaigues et Pierrefort, au Sud.

Le canton de Saint-Flour nord comprend la plus grande partie du bassin de l'Andes et celui de Chabrillac, la partie orientale de la Planèze, le Haut-Arcueil et les pentes septentrionales de la Margeride. Saint-Flour, seconde ville du Cantal par son importance, est le siége épiscopal du diocèse et le chef-lieu de la Cour d'assise. Elle est située dans une région ingrate, sur un plateau de basalte affectant vers le Nord, l'Est et le Sud la forme d'un dyke très-escarpé. Il faut y visiter la cathédrale commencée en 1227 par Jacques Le Loup, douzième évêque, consacrée en 1495 ou 1496 par le pape Urbain II, achevée en 1566; la façade est copiée sur le modèle de celle de l'abbaye de la Ste.Trinité de Tours. L'ancienne collégiale est d'une remarquable architecture. Le séminaire, de construction moderne, offre , à l'aspect du Sud-Est, une superbe terrasse au-dessous de laquelle sont trois jolis jardins en amphithéâtre. L'évêché a été restauré par les soins de Mgr de Marguerye, aujourd'hui évêque d'Autun. Le palais de justice, les prisons, l'hospice, hors de la ville et dont l'église conserve un bon tableau du Dominicain, méritent encore l'attention du voyageur. La promenade, dite Cours Chazerat, est vaste, mais triste. Hauteur : 90lm.

Saint-Flour sud comprend la Planèze occidentale, les hauts bassins de l'Andes et du Dauzan, et celui du Jurol en entier. Il est limité à l'Ouest par la Près, au Sud par la Trueyre, depuis l'embouchure de la Près jusqu'à celle de la rivière d'Andes.

Le canton de Massiac embrasse le bassin de la Sionne, le Bas-Allagnon, le BasArcueil, l'Agnolou et le haut bassin du ruisseau de Grenier-Montgon. Son chef lieu, Massiac, est une jolie petite ville située près de la limite du département, dans la vallée d'Allagnon et sur les bords de l'Agnolou qui a son embouchure au-dessous de la ville. On y arrive par une longue avenue de peupliers bordée de prairies, d'eaux limpides qui alimentent plusieurs moulins, d'élégants jardins et de beaux édifices. L'intérieur de la ville est irrégulier et triste. On découvre sur le coteau méridional un petit parc semé de quelques arbres verts, et que parcourent plusieurs allées artistement tracées. Hauteur: 520"1.

Le canton de Ruines se compose du massif de la Margeride, de la Haute-Trueyre et de ses affluents, jusqu'au ruisseau de Rastals, au Nord; jusqu'au Bex et au ruisseau de Peyrebesse, à l'Ouest. Au Sud et à l'Est, sa limite est la même que celle du département. Ruines, chef-lieu, est un gros bourg situé au pied de la Margeride et sur un monticule qui domine la rivière de Morle. On peut y visiter les ruines qui lui ont donné son nom.

Le canton de Chaudesaigues est dessiné par l'angle méridional de l'arrondissement de Saint-Flour, entre le Bex, la Trueyre et le département de l'Aveyron; il renferme les bassins du Bex, du Chalivet, du Remontalou, du ruisseau de Lieutadès, du ruisseau de Lebot et la rive gauche de la Trueyre, entre les limites indiquées et les plateaux. Chaudesaigues, son chef-lieu, célèbre par ses eaux thermales, est une petite ville située dans une gorge étroite et profonde , sur le ruisseau du Remontalou. Hauteur : 781m.

On remarque encore à l'extrêmité Sud-Est du même canton le gros bourg de St-Urcize, situé près du ruisseau de l'Hère, affluent du Bex.

Le canton de Pierrefort termine l'arrondissement de Saint-Flour à l'Ouest. Il limite avec l'Aveyron et la Trueyre au Sud; remonte au groupe du Cantal, et renferme les bassins du Siniq, de l'Irande, de la rivière de Brezons, du Vezou, la rive droite de la Près et les plateaux compris entre cette rivière et celle de Brezons. Pierrefort, chef-lieu, est un gros bourg assis sur un rocher qui domine le Vezou; il est lui-même commandé par le château en ruine des anciens seigneurs de Pierrefort, premiers barons de la Haute-Auvergne pour le bailliage de Saint-Flour.

Ste-Marie, commune du même canton, possède des eaux minérales renommées, dont les sources sont voisines du village de Rouvelet et du pont de Tréboul, sur la Trueyre.

Autres pages à voir