Bookmaker Bet365.com Bonus The best odds.

FORÊTS

 (Les chiffres présentés dans ce paragraphe ont été relevés sur les tableaux qui nous ont été communiqués par l'Administration des Eaux et Forêts. Les évaluations du Cadastre sont tes suivantes: Superficie totale des bois, 67,907,42 h.

Arrondissement d'Auritlac : 23,793,60 h.

— de Mauriac : 17,673,49

— de Murat 7,903,71

— de Saint-Flour. 18,470,56)

Le Cantal n'est pas un des départements les plus forestiers de la France. Il renferme cependant une étendue considérable de futaies et de taillis. Sur 8,131,348 hect. qui composent la superficie totale des forêts du territoire français, celles du Cantal occupent un espace de 75,162 hect ; elles se distribuent dans les divers bassins et sur les plateaux dont nous avons parlé, par grandi massifs plus ou moins compacts. Nous citerons les suivants:

1° Le massif comprenant les forêts de Maubert, des Gaulis, Chavagnac, Algères, le Grand-Bois , etc.; c'est le plus grand de tous; il est situé dans le bassin des Deux-Rues et à l'embouchure de celui de Santoire, et embrasse une partie des communes de St-Etienne, St-Amandin, Tremouille, Condat, Marcenat. Son étendue est évaluée à 2197 hectares. Le sapin, le chêne et le hêtre en forment l'essence.

2° Le massif du Lioran et de Murat ; il couvre les pentes du Cantal dans les trois gorges d'où l'Allagnon descend. Ses forêts de sapin ont une superficie de 2159 hect.

La Margeride , essence de sapin. Elle comprend environ 1050 hect. dans la commune de Vedrine-St-Loup. .

La Pignatelle, essence de pin. Elle couvre 1000 hect. de terrain dans les communes d'Allanche, Chalinargues, Vernols et Chavagnac.

5° Les forêts des communes de Mauriac, Ally, Brageac, Chaussenac, Tourniac, Chalvignac, Le Vigean, Sourniac, Arches, Veyrières, Champagnac, Madic et Jalleyrac. Elles s'étendent sur les côtes de l'Auze, de la Dordogne et de quelques affluents, se touchent entre elles, et comprennent 5640 hectares de bois, chêne ou hêtre.

6° Les forêts de Mouïs, Cros-de-Montvert et l'Estourreau , essence de chêne, hêtre ou bouleau , sur la Maronne ou ses affluents des communes de Rouffiac, Cros-de-Montvert et Pleaux.

7° Les bois d'Ytrac, Sansac et du Laurent, aux bords de la Cère, de l'Auze, de la rivière de Roannes et sur le plateau qui sépare les deux premières; même essence que les précédents.

8° La forêt de Conros, commune d'Arpajon; elle comprend, à elle seule, 184 hect. de hêtre, et touche à d'autres forêts des communes d'Arpajon, Prunet et Roannes.

9° La forêt de Calvinet et ses dépendances entre Calvinet et Marcolès. Elle se compose principalement de chêne eu taillis.

10° Les forêts de Leucamp et de Bioude, sur le ruisseau de Langayrou et celui de Bioude qui vient de Teissières-les-Bouliès; hêtre et chêne.

11" Le Bois-Noir, aux sources de la rivière d'Aspre, forêt de sapins qui a 610 hect.

12° La forêt du Falgoux , au pied du Puy-Mary, dans la vallée de la Chevade, essence de sapin et quelques hêtres, 800 hect.

13° La forêt de Brezons, dans la vallée du même nom, essence de hêtre.

14° Les bois de St-Urcize, même essence.

Les forêts du Cantal sont de trois natures : domaniales, communales ou propriétés des particuliers.

L'Etat possède sept forêts, dont quatre principalement composées de sapins, savoir:

1° La forêt de Murat, de 878 hect. 80, dans les communes de Laveissière et de Bredon.

2° La forêt de Maubert, mêlée de hêtres; elle a 149 h. 7a de superficie. 3° La forêt des Gaulis, voisine de la précédente, mêlée de hêtres et de chênes; elle n'occupe que 59 h. 20.

4° la forét d'Algères, 104 h. 75. Les autres forêts domaniales sont:

5° La forét du Prieur et de Suquet (La Trinitat), essence de hêtre, 258 h. 64. 6° La forêt de Miers, commune de Brageac. Le chêne y domine; elle a une étendue de 69 hect.

7° La forêt de Siniq, même essence, 59 hect.

La contenance totale de ces propriétés de l'Etat dans le Cantal est donc

de 1152 h. 75

Les forêts communales ont une superficie de 11114 50

On compte parmi les plus remarquables:

La forêt du Falgoux, on Bois-Mary. . ... . . . 800

Les forêts des communes de Cheylade et du Claux qui, réunies,

ont une contenance de 794 51essences de hêtre ou de sapin. La forét de- Rombières, à la naissance de la vallée de Jordanne, et d'une contenance de 520 51

Les forêts de Chalvignac, comprenant, en chênes ou hêtres. 402

La forêt de Saint-Urcize 303 29

La Pignatelle de Vernols, essence de pin....... 278

La Pignatelle, commune d'Allanche, même essence. ... 272 35

Les forêts de Coindes et du Couderc, commune de Trémouille, sapin, chêne et hêtre 239

Les forêts de Mouret, commune de Chalinargues, ess. de pin. 214

La Pignatelle de St-Bonnet ; les forêts d'Arches, de Fraux, commune de Rouffiac; de Chenuscle, commune de Champagnac, etc., etc.

Enfin, les forêts des particuliers ont une étendue totale de 62,916 h. 48. Ces forêts abondent surtout dans les communes d'Arpajon, de Roannes, de St-Saury, de Sansac, de Prunet, de Teissières, de Leucamp, de Marcolès, de Labrousse, de Cassaniouze, etc., etc

DIVISION ADMINISTRATIVE.

Après avoir indiqué, comme nous l'avons fait, les traits principaux que la nature a imprimés au Cantal, il nous reste à dire quelques mots sur la géographie administrative du département.

Le Cantal est divisé en 4 arrondissements ou sous-préfectures, 23 cantons et 259 communes. Les 4 arrondissements ont pour chefs-lieux : Aurillac, St-Flour, Mauriac et Murat.

 

Autres pages à voir