Bookmaker Bet365.com Bonus The best odds.

GENERALITES

 

La commune d'Ayrens fait partie du canton de Laroquebrou et de l'arrondissement d'Aurillac.

Elle est bornée au nord par celle de St-Illide; au sud par celles de St-Paul-desLandes et de Tessières-de-Cornet ; à l'est par celles de Jussac et de St-Cernin, et à l'ouest par la commune de St-Victor.

Elle est arrosée par la petite rivière d'Auze et les ruisseaux de Vaurette, d'Ayrens qui passe au çhef-lieu; de Brolha, de Beynaguet, de Prallat qui limite en partie avec St-Victor.

La surface territoriale de la commune est de 2,500 hectares, dont 700 hectares en terres de qualité médiocre et légère ; 800 hectares en prés et pacages; 200 hectares en bois, et 700 hectares en bruyères et landes, servant de pacage aux nombreux troupeaux de moutons qui y passent tout l'été.

La population d'Ayrens est de 1,181 habitants. On y compte 13 villages, 10 hameaux et 175 maisons.

Ayrens, chef-lieu, à 1 myriam. 2 kilom. de Laroquebrou et à 1 myriam. 8 kil d’Aurillac, est un petit bourg situé dans une plaine que traverse un petit ruisseau.

L’église, située hors du lieu, est ancienne, et sous l'invocation de saint Christophe et de saint Genès. Le chœur en est voûté et à plein cintre. Elle a 21 mèt de longueur et 6 mèt de largeur.

Les anciens prieurs ou recteurs d'Ayrens sont : Jean d'Angouste, du village de ce nom, recteur en 1474; Pierre de Vigier en 16-12; N.-Jean de Plagnes, prieur de Belpeuch, fut curé d'Ayrens en 1662. Il contribua, en grande partie, à la confection des cloches qui eut lieu l'année 1681. On trouve encore François d'Albin curé en 1686; Gabriel Fabre en 1702; autre François d'Albin en 1717; Pierre Sadourny, prieur en 1743.

Au lieu attenant du bourg, appelé de Rosiers, on remarque quelques ruines de l'ancien château ou tour d'Ayrens, que le cardinal de La Jugie fit restaurer; il en est fait mention en 1289.

Le chapitre de St-Géraud avait la justice et seigneurie d'Ayrens.