Bookmaker Bet365.com Bonus The best odds.

VILLAGES ET HAMEAUX

Les villages et hameaux de cette commune sont :

Lamblardie, hameau au sud du bourg;

Auteil, hameau. Pierre de Reynal était seigneur d'Auteil en 1660;
Les Bréchailles, hameau;
La Bugosche, hameau;

Le Bussy, hameau. Denis Dumont, fils d'un trompette du roi, y habitait au XVII° siècle; La Champ, hameau;

La Chapelle , hameau près de Toursac, au-delà de la rivière de Rue, ainsi appelé à cause d'un oratoire qui y existait dans les temps reculés. On trouve encore quelques restes de murs bâtis à ciment. II y a dix ans, on retira de ces ruines des pièces d'or d'Italie.

Le Cher-Blanc, hameau et fief au midi d'Apchon. M. Armand de Dienne, chevalier, seigneur de Colandre, fit, en 1288, son hommage, pour le Cher-Blanc, au comptor d'Apchon. Jean d'Apchon avait le Cher-Blanc en 1470, et, comme on l'a dit plus haut, il en disposa en faveur de sa fille naturelle, en la mariant à Jean de La Chassaigne qui déjà avait quelques droits à ce fief. Claude du Châtelet fut seigneur du Cher-Blanc et de Broussolles en 1558, ayant épousé N. d'Apchon. Il n'eut qu'une fille, Annettc du Châtelet, qui épousa Henri de La Rochette, fils de Balthazar, et apporta le fief du Cher-Blanc à son mari. N -Antoine du Puy-deDienne en jouissait en 1692 ; son héritier, M. Jean du Puy, le vendit, en 1735, à Jean de Chadefaux , d'Apchon, qui le donna à Bernard, son fils, scigueur de Lassagnes. En 1759, Charles et Pierre Raynaud Lassagnes , père et flls, héritiers de Bernard, bailli d'Apchon, firent échange avec Jean de Chabannes , marquis d'Apchon. Ils lui donnèrent le domaine du Cher-Blanc et d'autres propriétés, et le marquis de Chabannes céda le domaine de Noualhac, droit de chauffage au bois d'Apchon et droit de chapelle a l'église de St-Hippolyte. Cette propriété appartient aujourd'hui à M. Bancal, notaire.

Le Cher-Laigne, hameau -K

Le Cher-Gauthier, hameau;

Esclairargues, village;

Férif, village sur un ruisseau de ce nom, qui se jette dans la Véronne. Il a été habité quelque temps par une branche de la maison de Boissieu. La Grange, hameau; Les Trois-Granges, hameau;

La Jalenne, hameau et fief, avec un château qui était autrefois an baron d'Apchon; il passa à la famille d'André. Jean-André de La Ronade était, en 1540, seigneur de La Jalenne et de Roche-Monteix. Pierre-André était évêque de Clermont en 1345; il obtint des lettres de noblesse pour son frère Jacques; plus tard, il devint évêque de Noyon. M. Jacques-André de La Ronade, petit-fils de Jean, épousa, en 1602, Louise du Feydin, fille du seigneur dudit lieu, près d'Allanche, Il fut père de Gabriel, un des deux cents chevau-légers de la garde du roi ; il se maria; en premières noces, en 1621, à Paul de Beaufort, et, en deuxièmes noces, à Rose d'Escorailles. (Voyez Salers.) Un de ses descendants n'eut qu'une fille, Anne, mariée à N.-Jean-Joseph du Chaumeil, seigneur de St-Cirgues, en 1751, et qui devint aussi seigneur de La Jalenne. Cette famille en est encore propriétaire.

Le château parait avoir été construit au commencement XV° siècle ou à la fin du XV°.

Mazeyre, hameau au-dessus et au sud de La Jalenne, sur le petit ruisseau de ce nom;

La Montagnoune , hameau;
Le Moulin d'Apchon, hameau;
Le Moulin de La Vidal, hameau;

Les Prats-Brunets, hameau qui, pendant long-temps, a été habité par une branche de la maison Chalvet de Roche-Monteix. M. Charles de Roche-Monteii en jouissait en 1705.

La Riheyre, village au nord du bourg;

La Rivet, hameau;

Les Soudeilles. hameau;

Varveyre-Bas, hameau;

Varveyre-Haut, hameau;

La Vidal, village au nord et sur la rive gauche de La Rue. Le chemin de grande communication doit y passer.